Pour John R. Geber (ici dans une cave Coop), les crus de Château Tanunda sont les Rolls-Royce du vin.

Un peu de Suisse aux antipodes

Château Tanunda Cette année, le fleuron australien de John R. Geber fête son 125e anniversaire. Rencontre avec un homme fier de ses vins.

Après un tour à vélo, rares sont ceux qui rentrent chez eux avec autre chose que des courbatures. John R. Geber est, lui, rentré avec un château. «Ma femme ne débordait pas d’enthousiasme, c’est le moins qu’on puisse dire», raconte-t-il. D’autant qu’à la question «Combien de pièces y a-t-il?» il lui avait répondu: «Aucune idée. Je ne l’ai pas visité.» D’ailleurs, la propriété n’était pas vraiment dans le meilleur état: «Pour tout dire, c’était carrément délabré.» Mais aujourd’hui, dix-sept ans après, ce château datant de 1890 a retrouvé sa splendeur. Pour cela, il a fallu beaucoup s’investir, comme nous l’explique le propriétaire âgé de 65 ans. Il ajoute en riant: «Il fallait probablement l’intervention d’un fou comme moi.»

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Barossa, pas Bordeaux!

Inutile de consulter la carte de France, vous n’y trouverez pas la propriété de John Geber, désormais classée monument historique, puisqu’elle se trouve en Australie, dans la Barossa Valley. Ce n’est pas seulement un château que John Geber a acheté, mais aussi un magnifique vignoble couvrant près de 40 hectares. Un domaine remarquable et remarqué: la liste des vins primés est longue et John Geber a notamment été désigné meilleur producteur de syrah (shiraz) du monde lors de l’International Wine & Spirit Competition à Londres en 2010. Le patron est fier de ses vins: «La passion m’anime», déclare ce natif d’Afrique du Sud. Ce qu’il fait, il le fait à fond. «C’était déjà ainsi au cours de ma carrière sportive en Afrique du Sud, quand j’étais jeune, et c’est maintenant le cas dans le vignoble.» Pour lui, la qualité est essentielle: «Nos crus sont les Rolls-Royce du vin», affirme-t-il. Il nous explique qu’il exige de lui-même comme de ses collaborateurs que l’excellence soit au rendez-vous lors de chaque étape.

Non au sirop

John Geber refuse l’idée que les vins australiens doivent être fortement sucrés et sirupeux. «Il est regrettable que bien des producteurs tablent sur des vins trop alcoolisés, trop fruités et trop boisés.»
Le domaine de John R. Geber – et avec lui toute la Barossa Valley – est connu pour ses vins shiraz plutôt puissants. «Notre shiraz est corsé mais pas agressif, c’est un vin aux multiples facettes.» Personnellement, ce propriétaire prend aussi goût aux vins blancs: «J’ai un faible pour l’Old Vine Semillon de notre cave, mais j’aime aussi le chasselas.»
Le chasselas n’est pas la seule chose qui le lie à la Suisse. Il a travaillé quelque temps dans notre pays mais c’est surtout là qu’il a rencontré sa femme Evelyn, qui a grandi dans le canton d’Argovie. Leurs deux enfants possèdent un passeport suisse et leur fils Darry a accompli son école de recrues à Brugg.
Aussi, rien d’étonnant à voir le drapeau suisse flotter à côté des couleurs australiennes en haut de la tour du château. «On ne le hisse que quand ma femme est là, comme pour la reine.»

Château Tanunda au cœur de la Barossa Valley

Château Tanunda, Cabernet Shiraz, 125th Anniversary, 2012
Élégance et complexité du cabernet sauvignon associées au fruité de la syrah. Supporte quelques années de cave. Accompagne des viandes rouges de caractère. 25 fr./75 cl.

Château Tanunda, Chardonnay 125th Anniversary, 2013
Arôme de citron, melon et pêche avec des notes de vanille apportées par l’élevage en barrique. À servir avec de la viande de veau, du poisson ou du risotto. 18 fr. 50/75 cl.

Disponible sur www.coopathome.ch ainsi que sur: www.mondovino.ch

Belle découverte

L’experte

Marie Linder, spécialiste en vin

Marie Linder, spécialiste en vin
Marie Linder, spécialiste en vin

Une étiquette détonnante et moderne caractérise ce vin arborant un beau rouge intense aux nuances violacées. Son nez s’ouvre sur des notes complexes, de fruits noirs, de poivre, de cacao. Sa bouche s’allie au parfum par des arômes très similaires perçus à l’olfaction. Les tannins sont bien présents, mais très enrobés par une texture ample et veloutée. Une finale aux arômes framboisés agrémente ce cru, qui se montre à la fois costaud et fruité, charnu sans perdre d’élégance. Le monastrell, cépage d’origine espagnole est encore très présent au pays de Cervantès. Deuxième rouge cultivé, il est même en augmentation dans la région de Yecla en Catalogne. Bien que de sensibilités et d’expressions différentes, le monastrell n’est autre que le mourvèdre que l’on retrouve dans le sud de la France.

Yecla DO Monastrell Heredad Candela, 2013

Prix: 24 fr. 50/75 cl
Origine:
Espagne
Région:
Yecla
Cépage:
monastrell
Maturité:
2015-2018
Disponible:
dans les grands points de vente ou sur: www.coopathome.ch

.

www.mondovino.ch
Regula Bättig
Photo:
Heiner H. Schmitt, Beatrice Thommen-Stöckli, SP
Publication:
lundi 20.04.2015, 10:35 heure

Concours photo:

Bon appétit!

Les gagnants sont connus!

Les votes sont terminés. Félicitations aux gagnants du concours «Bon appétit»!

Vers le concours

Retrouvez toutes nos recettes