La construction d’un tel ouvrage est un tournant dans l’histoire suisse.

Un portail tout neuf vers le futur

Transports Ça y est, le tunnel de base du Gothard est ouvert! Découvrez tout ce qui va changer avec ce nouvel axe ferroviaire.

Andreas Stutz (32 ans), chef du personnel des trains grandes lignes CFF

Andreas Stutz (32 ans), chef du personnel des trains grandes lignes CFF
Andreas Stutz (32 ans), chef du personnel des trains grandes lignes CFF

La Suisse existe même sans le Gothard», estime Andreas Stutz, chef du personnel des trains grandes lignes aux CFF. «Mais au nom des agents de trains, je peux dire que nous sommes très fiers du nouveau tunnel de base, le plus long du monde, l’ouvrage du siècle et un jalon dans l’histoire suisse!»
Comme lui, de nombreux collaborateurs CFF ont été formés pour le nouveau tunnel. «Notre travail ne changera pas radicalement. L’ancien tronçon reste magnifique. Le nouveau sera attractif. Nous nous attendons à davantage d’inquiétude de la part des voyageurs: 57 kilomètres sous la montagne, c’est long… peut-être qu’ils auront besoin de quelques mots rassurants. Cela m’a frappé de voir, durant la formation, combien le nouveau tunnel est grand et moderne. Cela m’a rassuré.»
Aux yeux de ce Lucernois, le massif du Gothard n’évoque pas un mythe. Il symbolise plutôt les vacances et un lieu de passage pour aller dans le Sud, une porte vers la dolce vita. «Ça peut paraître un peu kitsch, mais c’est la réalité que je constate souvent: on entre, côté nord, dans le tunnel, avec le mauvais temps, on ressort côté sud avec le soleil. Ce saint Gothard devait avoir un truc!» Cela ne devrait pas changer avec le tunnel de base. En revanche, celui-ci aura des retombées directes sur plusieurs secteurs de l’économie suisse.

«

Le Gothard est, pour moi, la porte vers la dolce vita»

Andreas Stutz (32 ans), chef du personnel des trains grandes lignes CFF

Ligne sommitale: quel avenir?

Négociations. Dès décembre, seuls les trains régionaux passeront par l’ancien tunnel. L’avenir est flou.

Kilian Elsasser (60 ans), historien ferroviaire

Kilian Elsasser (60 ans), historien ferroviaire
Kilian Elsasser (60 ans), historien ferroviaire

Les CFF possèdent une concession pour utiliser la ligne sommitale jusqu’à fin 2017, mais ils n’ont pas dévoilé de concept suffisant pour l’avenir. Quatre acteurs vont se livrer à ce qui s’annonce comme une partie de poker: la Confédération, les CFF, les cantons d’Uri et du Tessin. De leur côté, les cantons sont favorables à la poursuite de l’exploitation mais veulent participer le moins possible aux frais, que les CFF estiment à 50 millions par année. Ce chiffre est constamment réévalué à la hausse. Pourtant, moins de trains circulant sur la ligne signifient moins de frais d’entretien. Même en fermant ce tronçon, les travaux de dégagement après un éboulement devraient être effectués, pour protéger les routes.

Typique de la ligne du Gothard: l’église de Wassen (UR) qu’on voit trois fois sous des angles différents.

Il faut absolument maintenir cet ouvrage, qui incarne la Suisse. L’Office fédéral de la culture a accepté de le reporter sur la liste indicative des candidats à l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Mais le Conseil fédéral ne se penchera sur cette question qu’en… 2025. S’ensuivra le carrousel des commissions et des votes au Parlement. J’ai l’impression que ce sujet est très médiatisé. Les CFF et la Confédération souhaitent d’abord laisser retomber l’aspect émotionnel pour décider ensuite éventuellement de fermer l’axe ferroviaire.

Cargo: plus vite, plus haut

Fret. Le transport de marchandises profitera du nouveau tunnel de base. Quelques obstacles demeurent.

Des trains plus longs, plus hauts, mais moins gourmands en énergie grâce au tunnel.

Jusqu’à présent, il fallait deux locomotives supplémentaires pour tirer les trains marchandises de 1500 tonnes sur la ligne sommitale. Dorénavant, une seule sera nécessaire pour traverser le tunnel de base et tout le Plateau suisse. Une économie d’énergie pour les trains, mais aussi un trajet réduit de 31 km. Les attentes sont donc grandes: «Avec la mise en service du tunnel, le marché va croître de 50%», calcule Michail Stahlhut, chef de CFF Cargo International. Il s’attend à une augmentation de 15 000 trains par année sur ce tronçon. Mais pas tout de suite.
Sur la route de Milan se dresse le Monte Ceneri et le tunnel qui le traverse ne sera inauguré que dans quatre ans. Le couloir de marchandises devra donc encore patienter. D’ici 2020, toute la ligne de Bâle au nord de l’Italie sera rénovée, avec un corridor de 4 m de haut, l’espace nécessaire pour le transfert de la route au rail. En effet, le secteur des transports utilise plus de semi-remorques d’une hauteur d’angle de 4 m. Vingt tunnels ont donc dû être rehaussés. Mais le transport des marchandises profitera déjà du tunnel de base, également chez Coop, qui mise depuis longtemps sur le rail. «Nous bénéficions d’une meilleure sécurité d’approvisionnement, car le risque de coupure de la ligne à cause d’éboulements disparaît presque», relève Beat Hirschi, du Service spécialisé Transport chez Coop. Le tunnel est essentiel à la stratégie logistique. Avec sa filiale Railcare, Coop importe du vin, des pâtes, de l’huile d’olive, des fruits et des légumes du Sud. Dans l’autre direction, des produits réfrigérés sont transportés.

Visiter le Tessin un jour

Tourisme. Le tunnel devrait permettre davantage de mobilité, mais moins de nuitées d’hôtel.

Pietro Beritelli (49 ans), professeur à l’Université de Saint-Gall

Pietro Beritelli (49 ans), professeur à l’Université de Saint-Gall
Pietro Beritelli (49 ans), professeur à l’Université de Saint-Gall

Avec l’ouverture du tunnel de base, le tourisme journalier augmentera. Zurich, la Suisse centrale, le Tessin, et plus loin, Milan et l’Italie du Nord profiteront des améliorations apportées par les NLFA. La mobilité se développera, mais le nombre de lits nécessaires diminuera. Nous devrions donc observer un changement dans l’offre hôtelière du canton. Il est encore difficile de pronostiquer quelles catégories d’hôtels souffriront davantage.
Plus de mobilité apportera de nouvelles formes de loisirs. Un exemple, depuis Saint-Gall, nous sommes à 45 minutes des pistes de ski. Cela ne vaut plus la peine de réserver, on peut y aller en famille en un jour, même durant les semaines blanches. Idem pour une virée shopping à Lugano. Avec un souper ou un concert sur place, je pourrai rentrer le soir chez moi.
Le touriste de passage au Tessin laissera-t-il sa voiture au garage? Rien n’est moins sûr, même si c’est souhaitable.

Clairement, le voyage vers le sud deviendra plus attractif, même au-delà du Tessin. Il n’est pas impossible que les voyageurs rejoignent l’Italie du Nord en train, mais continuent d’utiliser leur véhicule pour aller au Tessin.

Espace

Construction. Il ne faudra plus que 12 minutes pour relier Lugano à Bellinzone en train, dès 2020, contre 22 actuellement.

Thomas Rieder (34 ans), spécialiste de l’immobilier chez Credit Suisse

Thomas Rieder (34 ans), spécialiste de l’immobilier chez Credit Suisse
Thomas Rieder (34 ans), spécialiste de l’immobilier chez Credit Suisse

Le Tessin verra Lugano et Bellinzone se rapprocher de dix minutes. Dans la seconde ville, les loyers sont 17% moins chers que dans la première, les logements en propriété même 41%, selon une étude du Credit Suisse sur l’impact de l’ouverture des NLFA. Cela augmentera l’attractivité de Bellinzone comme lieu de domicile. Les villages des vallées alpines devraient aussi profiter de ces retombées, mais dans une moindre mesure. Il ne devrait pas y avoir de boom de maisons de vacances, la plupart des stations touristiques ayant déjà atteint la part maximale de 20% de résidences secondaires… Le car sharing pourrait s’ancrer dans les habitudes, avec un trajet rapide en train jusqu’à Bellinzone et les derniers kilomètres jusqu’au lieu de résidence en voiture de location.
Côté nord, une zone industrielle sera construite à côté de la gare d’Altdorf; 1300 places de travail
seront créées, soit 10% des emplois du canton d’Uri. Des logements seront construits pour 170 à 260 personnes. Toutefois la tendance au dépeuplement des villages de montagne devrait se poursuivre.

«La vision est devenue une réalité»

Un grand projet. L’impact du tunnel de base sur le transfert des marchandises de la route au rail est considérable pour Coop. Mais les Romands y trouveront aussi leur compte, selon Joos Sutter.

«

C’est un chef-d’œuvre du génie helvétique»

Joos Sutter, président de la Direction générale de Coop

Aviez-vous un modèle réduit de train quand vous étiez enfant?
Oui, j’avais une maquette Trix. Je construisais des tunnels et des montagnes en papier mâché et je faisais passer mes convois par des Gothard miniatures. Aujourd’hui, ce modèle réduit est à la cave; il n’intéresse pas mes enfants.

Que représente le Gothard pour vous?
Une liaison simplifiée entre le Nord et le Sud. Tous les Suisses et beaucoup d’Européens connaissent ce massif montagneux. Il symbolise une Suisse ouverte au monde. J’ai franchi le col plusieurs fois et traversé encore plus souvent le tunnel routier du Gothard. Cependant, j’ai grandi près de la route du San Bernardino, je connais donc mieux cette région. Aujourd’hui, je prends le train bien plus qu’avant: en Suisse, il n’y a pas de moyen de transport plus efficace, surtout entre les grandes agglomérations.

Quel est pour vous le caractère symbolique de l’ouverture du tunnel?
Le Gothard n’est pas simplement une montagne, c’est un symbole pour toute la Suisse. Il représente l’aboutissement des efforts de nombreux pionniers de la construction des tunnels et des routes, pour établir le lien entre le Nord et le Sud. Et c’est un chef-d’œuvre du génie civil helvétique. Mais outre les techniciens, il a fallu des gens qui s’engagent pendant des décennies en faveur d’une telle vision – et bien sûr, des politiciens, qui ont su gagner des majorités pour ce projet par leur force de persuasion. Ce tunnel est donc aussi le reflet de notre forte cohésion nationale.

Pour Joos Sutter, Alptransit représente aussi un exemple de cohésion nationale très fort.

Quelle est l’influence du tunnel sur le transport des marchandises?
Coop mise fortement sur le transport combiné des marchandises. Ces dernières années, nous avons transféré énormément de marchandises sur le rail et nous continuerons systématiquement de le faire, afin de nous rapprocher de notre vision «neutralité carbone à partir de 2023». Pour nous, il est crucial de disposer d’infrastructures ferroviaires modernes et à la pointe du progrès. Le gain de temps et la sécurité des transports sont des facteurs importants.
Cela signifie que les fruits et légumes provenant du Sud arrivent plus rapidement dans nos centres de distribution en Suisse alémanique et en Suisse romande, mais aussi que nous pouvons approvisionner nos succursales tessinoises plus ponctuellement et avec des produits encore plus frais. Nous pouvons éviter les goulets d’étranglement du passé.

Quel point commun y a-t-il entre le nouveau tunnel et le projet «Cargo sous terrain» pour le trafic marchandises sur le Plateau?
Ce sont des projets visionnaires. À l’origine des NLFA, il fallait des gens avec une vision et la volonté de les réaliser. Il en est de même pour ce nouveau projet lancé sur le Plateau. Par ailleurs, ce sont deux projets durables qui peuvent augmenter considérablement les performances de notre logistique de transport.

Quel est l’intérêt du nouveau tunnel pour la Suisse romande?
Le bénéfice direct n’est peut-être pas évident. Le Gothard est cependant un projet national qui concerne toute la Suisse et qui bénéficie d’un fort soutien aussi en Romandie. La plupart des fruits et légumes provenant du Sud sont acheminés par le rail. De meilleures liaisons et une logistique simplifiée sur l’axe du Gothard apportent de nets avantages également en Suisse romande.

1. On a beaucoup parlé de la tête de forage Sissi, exposée aujourd’hui au Musée des transports, à Lucerne. Mais quelle était la longueur totale du tunnelier (y compris son train suiveur)?

  • G    90 mètres
  • B    285 mètres
  • M    450 mètres

2. 28,2 millions de tonnes de roches ont été excavées lors du creusement du tunnel. Mais combien de béton a été nécessaire pour construire les galeries?

  • A    2 millions de m3
  • O    4 millions de m3
  • E    8 millions de m3

3. Le tunnel fait 57 kilomètres de long. Cela correspond à la largeur de quelle principauté?

  • R    Monaco
  • T    Liechtenstein
  • N    Luxembourg

4. Les locomotives Crocodiles (Ce 6/8 II) ont transporté les marchandises durant six décennies à travers le tunnel. Quand ont-elles été construites?

  • E    1901
  • T    1919
  • U    1930

5. Le fromage Gottardo, en vente chez Coop, est issu de quel animal?

  • R    Chèvre
  • P    Brebis
  • A    Vache

6. Le plus gros cristal au monde (3 × 3 m), découvert dans le massif, est exposé aujourd’hui dans l’ancienne forteresse d’artillerie de l’armée suisse, le Sasso. Quel est son poids?

  • G    1500 kilos
  • D    3400 kilos
  • N    8700 kilos

7. Sur l’ancien tracé, la pente maximale atteint 26‰. Quelle est l’inclinaison maximale dans le tunnel de base?

  • E    17,35‰
  • L    11,54‰
  •      6,76‰

8. La «Tremola», la route qui monte d’Airolo au col du Saint-Gothard effectue 300 mètres de dénivelé sur 4 kilomètres. Combien de virages compte-t-elle?

  • N    19
  • E    24  
  • R    31
Participez au concours

Prix

Mondaine. Gagnez cette montre en jouant à notre quiz!

Mondaine. Gagnez cette montre en jouant à notre quiz!
Mondaine. Gagnez cette montre en jouant à notre quiz!

1er prix: montre Mondaine Gottardo 2016 stop2go (d’une valeur de 750 fr.)
Mises en service à partir de 1952, les 120 locomotives Ae 6/6 ont acheminé des milliers de personnes et tracté des tonnes de marchandises à travers la Suisse. Plus populaire sous le surnom de «locomotive du Saint-Gothard», cette machine a trouvé son terrain de prédilection dans le massif du cœur des Alpes. Cette locomotive vénérable ne traversera pas le nouveau tunnel du Saint-Gothard. En revanche, elle parcourra le monde entier sous la forme d’une montre exclusive «Gottardo2016». La lunette de ce modèle spécial sera en effet fabriquée à partir du matériau des portes de la «locomotive du Saint-Gothard».
Boîtier en acier, chaque pièce individuellement numérotée. Verre saphir résistant aux éraflures. Mouvement Swiss made avec l’arrêt de la trotteuse (stop2go) comme l’original à la gare. Paquet-cadeau avec certificat et information. 2 ans garantie. Pour des plus amples information visitez
www.shop.mondaine.com

Bénéficiez de 10 % de réduction sur les montres Gottardo2016 en saisissant le code de promotion L5D1JZAV dans le champ réservé à cet effet sur le site www.shop.mondaine.com

A9500.30363.G.SET    CHF 675.- au lieu de 750.-
A9500.30363.H.SET    CHF 675.- au lieu de 750.-

Livraison sous réserve de stock. Le numéro sera attribué dans l’ordre d’arrivée des commandes. Pas de préférences possibles.

2e prix: l’un des 3 porte-clés Gottardo 2016, fabriqués à la main à partir de pierres excavées lors du chantier (d’une valeur de 29 fr.)

3e prix: l’un des 25 livres pour enfant «Voyage au cœur du Saint-Gothard», de Konrad Beck (d’une valeur de 24 fr. 90).

Dans un ouvrage grouillant d’illustrations et d’informations, Konrad Beck présente les différentes étapes de la construction du tunnel: de la mise en place des chantiers à l’ouverture et à l’exploitation quotidienne, en passant par l’excavation au millimètre près sur une longueur de 2 × 57 kilomètres et l’évacuation de la roche. Un livre haut en couleurs sur le chantier du siècle pour petits et grands.

4e prix: l’une des 50 paires de lunettes 3D Virtual Experience Gottardo (Google Cardboard) pour voir ce qui se passe sur et sous le Gothard, grâce à l’application des CFF.

Pour participer jusqu’au lundi 6 juin 2016 à 16 h, appelez le 0901 10 00 05 (1 fr. l’appel depuis un poste fixe). Ou par SMS: tapez WINF suivi de la réponse et de vos nom et adresse au 2667 (1 fr./SMS). Ou cliquez simplement sur le lien ci-dessous pour envoyer votre réponse.

Venez à la fête!

Fêtez avec nous les 4 et 5 juin l’ouverture du tunnel de base à Rynächt (UR) et Pollegio (TI) et réservez votre billet pour la traversée. Coop sera présente avec des produits Ma région, des concours et des animations. Samedi: animations dans les gares de Genève, Bienne, Zurich, Aarau, Berne et Winterthour.

Commentaires (3)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Mélanie Haab, Martin Winkel, Natalia Ferroni, Daniele Pini
Photo:
Keystone, Heiner H. Schmitt, Gian Vaitl, swiss-image.ch/Christof Schuerpf, DR
Publication:
lundi 30.05.2016, 14:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?