Un royaume enfantin coloré

Peinture Chaque couleur a une influence sur notre humeur. Marina Pellegrini sélectionne les tonalités qui conviennent le mieux aux murs et à l’agencement de la maison.

Pour donner ses cours, elle choisit souvent des vêtements très colorés. Une petite veste vert vif, par exemple. «Comme ça, on ne me demande pas pourquoi je ne porte pas de vêtements colorés alors que je suis experte en la matière», se justifie Marina Pellegrini avec un sourire. Aujourd’hui, la conceptrice de couleurs a privilégié la discrétion. «Dans le cadre de mon travail, je suis entourée de couleurs. Je ne vais donc pas me forcer à en porter pendant mon temps libre!»

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Que ce soit dans des vêtements ou une maison, l’essentiel est de se sentir bien grâce à certaines couleurs. C’est la préoccupation de Marina Pellegrini, qui s’est spécialisée dans la perception des couleurs, c’est-à-dire, la façon dont elles influencent l’atmosphère d’un espace et par là même, l’humeur de ses habitants.

Les enfants face aux couleurs

«Les couleurs ont un impact, notamment chez les enfants, estime l’experte. Qu’il soit positif ou négatif, d’ailleurs.» L’un de ses projets se déroule dans la crèche de la commune de Horgen (ZH). Ces locaux représentent un défi particulier car situés dans une ancienne petite église: par endroits, les plafonds sont très hauts, mais il y a également des pièces très sombres. Et l’ensemble est très étroit. «Quand nous sommes arrivés ici, tous les murs étaient blancs, raconte Ina Signer, directrice de la crèche. Nous avons pensé que c’était parfait, le blanc offrant un espace pour la créativité. Nous pouvions ainsi décorer les murs avec des dessins d’enfants.» Mais l’atmosphère des pièces restait froide. «On aurait dit des bouts de papier éparpillés sur les murs, un tableau d’affichage anarchique, raconte la directrice. Ce n’était pas agréable, ça manquait de chaleur.»
Les nombreux enfants fréquentant la crèche se sont toujours sentis très bien ici. Mais il y manquait toutefois l’ambiance amicale.

La spécialiste des couleurs Marina Pellegrini s’appuie sur la psychologie pour définir les tons appropriés.

Plus de chaleur et de calme

Appelée à la rescousse, Marina Pellegrini a opté pour des tons chauds de jaune. Cette couleur amène de la luminosité, même dans les espaces plutôt sombres. Et cela stimule l’esprit et la créativité. «Il est toutefois déconseillé d’utiliser cette couleur pour les sols, car le jaune provoque plutôt des glissades, souligne la spécialiste. En outre, les enfants issus d’un environnement urbain ont plutôt tendance à être surexcités. C’est la raison pour laquelle je me suis limitée à quelques petites touches de rouge, car le rouge a un effet très dynamisant.»
Dans les pièces de repos, qui seront rénovées d’ici deux ans, le turquoise (effet rassurant) et le vert (équilibrant) domineront. Et les notes orangées apporteront de la chaleur.
Ces couleurs dominent également dans la chambre d’enfant de Giulia. Le royaume de cette écolière de 11 ans n’a pas toujours ressemblé à cette pièce bien rangée. «Giulia a beaucoup d’idées. Elle est très active», raconte sa mère. Les affaires de la fillette étaient toujours dispersées çà et là. «Mon bureau croulait sous un tas de choses. En fait, je n’avais plus vraiment de place pour faire mes devoirs», sourit-elle.

Les tons jaunes de la crèche de Horgen (ZH), aménagée dans une ancienne église.

De l’ordre et de la structure

Grâce au turquoise et au vert, Marina Pellegrini a instillé de la tranquillité à la chambre. Les couleurs ne sont pas trop lumineuses; l’experte a utilisé une lasure pour peindre les murs, l’une de ses spécialités. L’aménagement peut également avoir un effet apaisant: «Nous avons choisi des meubles que l’on peut fermer, cela donne à l’ensemble un aspect plus reposant», explique Marina Pellegrini. Cela aide Giulia à être moins dispersée.
Depuis le nouvel aménagement, la fillette passe davantage de temps dans sa chambre. «La plupart du temps, les architectes ou les designers utilisent des couleurs en fonction de critères esthétiques. De mon côté, je me concentre sur l’aspect psychologique», conclut Marina Pellegrini.

La chambre d’enfant turquoise et verte de Giulia.

Notions basiques

Choisir ses couleurs

Principe de base: utilisez la nuance la plus foncée pour le sol, des teintes moyennes pour les murs et les tons les plus clairs pour le plafond. Marina Pellegrini recommande d’utiliser des lasures pour un effet doux et joyeux, mais plus dynamique que les couleurs pastel.
Le blanc: impression de pureté et de fraîcheur, mais simultanément il peut avoir un aspect stérile et froid. Surtout pour les sols. «Trop de blanc finit par se refléter sur notre image.»
Le noir: une couleur sombre, souvent associée au deuil. S’il peut être très élégant par petites touches, il est malvenu dans une chambre d’enfant.
Les tons de rouge: ils apportent du dynamisme, surtout le rouge vif. Cela peut être un atout pour les enfants dotés d’un caractère plutôt calme. Par contre, si vos enfants sont turbulents et plutôt vifs, allez-y mollo!
Les tons bleutés et le turquoise: idéales lorsqu’un enfant a besoin d’apaisement, ces couleurs relaxantes lui permettent de se détendre.
Le jaune: cette couleur stimule l’intellect et la créativité, elle est donc parfaite pour les espaces de travail. À l’instar du soleil, le jaune diffuse également de la chaleur. Mais attention à l’effet dynamisant dans une chambre.
Le vert: il apporte l’harmonie et peut également servir de transition entre les différentes couleurs. Le vert a un effet apaisant en rappelant la nature.

www.colorcompany.ch

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Katalin Vereb
Photo:
Davide Caenaro, Getty Images
Publication:
lundi 01.02.2016, 13:10 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?