Oliviero Venturi a plongé dans le monde viticole du Tessin.

Un voyage en images

Vins du Tessin Un territoire, des histoires, une bonne dose de passion: un livre fraîchement sorti de presse et publié en quatre langues rappelle tous les aspects qui font du Tessin une région viticole unique.

À l’instar des principales régions viticoles du monde, le Tessin dispose désormais de son propre ouvrage photographique.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

La présentation des multiples facettes de ses paysages, de ses caves et de ses habitants en font un lieu à nul autre pareil. Né de l’imagination d’Agnès Pierret, Bianco Rosso & Blu cache sous son titre italien des textes en quatre langues (italien, français, allemand et anglais). Il est le fruit d’un an de travail, auquel ont notamment participé Bruno Bergomi, journaliste RSI et grand connaisseur de la vie rurale du Tessin pour les textes, ainsi que le photographe Oliviero Venturi, qui nous offre de superbes clichés sur fond de paysages aux luminosités particulièrement étudiées. Une occasion pour ce photographe plutôt habitué au travail en studio de changer de registre: «La principale différence résidait dans la durée du projet. Aujourd’hui, les coûts et les délais sont toujours tellement serrés. Pour ce livre, j’ai eu tout le temps qu’il me fallait. J’en ai profité pour nouer des contacts avec les viticulteurs afin de mieux les connaître et de comprendre comment les immortaliser tout en faisant pleinement ressortir leur personnalité.»

On a brisé la glace

Souvent, les viticulteurs commençaient par préciser à Oliviero Venturi qu’ils ne lui accorderaient qu’une petite demi-heure: «Mais on finissait par discuter jusqu’au soir en parlant de vin, de culture et de traditions. J’ai fait la connaissance de personnes qui, de prime abord, semblaient bourrues et fermées, et qui, une fois la glace brisée, se révélaient et exprimaient tout leur attachement à la viticulture.»
Aux côtés de superbes photos de paysages, de plats à base de merlot, de caves et autres fûts, l’on trouve également une série de portraits de viticulteurs. «Au cours de ce voyage, j’ai voulu montrer, au-delà des personnes, le Tessin véritable, et non celui des cartes postales», confie Oliviero Venturi. «Rester ancré dans la réalité, suivre les saisons et l’évolution de la vigne, et décrire le dur labeur des vignerons jusqu’à l’apothéose que représente la vendange. Au fil de mon pèlerinage, j’ai fait l’expérience d’une viticulture héroïque, pétrie de labeur, et du long travail de passionnés qui doivent composer avec les caprices de la nature. Je me suis rendu compte que la viticulture n’était pas seulement faite de poésie et de vie à l’air libre. Bien sûr, j’ai basé ces photos sur une interprétation et une lecture personnelle de mon ressenti. À mes yeux, la lumière est un facteur essentiel. Pour les photos en nocturne, j’ai donc travaillé avec différentes expositions avant d’effectuer un travail de recomposition. Je crois et j’espère que mes images réussiront à faire passer le message», conclut Oliviero Venturi.

Merlots tessinois: trois suggestions

1. Ticino DOC Merlot Collivo, 2013

De belles nuances de mûres et des tanins qui perdurent. Idéal avec: antipasti et fromage à pâte dure.
11 fr. 15* au lieu de 13 fr. 95/75 cl.

2. Ticino DOC Merlot Bianco Bucaneve, 2014

Caractère affirmé avec une belle acidité et rafraîchissant jusqu’en finale. Idéal à l’heure de l’apéritif.
10 fr. 35** au lieu de 12 fr. 95/75 cl.

3. Ticino DOC Tenuta Montalbano, 2013

Un merlot du Tessin léger et fruité. Idéal avec: cuisine italienne, viandes rôties ou grillées, charcuterie. 13 fr. 40* au lieu de 16 fr. 80/75 cl.

*Offre valable jusqu’au 27 juin, dans la limite des stocks disponibles. Disponibles dans les grands points de vente ou sur: www.mondovino.ch
** Uniquement sur www.mondovino.ch

Une belle énergie

L’experte

Marie Linder, spécialiste en vin

Marie Linder, spécialiste en vin
Marie Linder, spécialiste en vin

S’il est un cépage traditionnel du Bordelais, ses qualités et ses facultés d’adaptation ont permis au merlot de s’expatrier dans de nombreux vignobles du monde. On dit que son nom viendrait de «merle» et serait inspiré par la couleur noire des baies ou par le goût de ces oiseaux pour le raisin. Ce merlot de la gamme Bibacchus est un plaisir pour les yeux de par sa belle robe rouge intense aux nuances violines. Il propose un bouquet expressif, où s’entremêlent des notes de poivrons mûrs et de fruits noirs. Sa bouche est originale, soyeuse, plutôt dense, concentrée avec une touche végétale. Ce vin dégage une belle énergie avec une finale chaleureuse, il sera très agréable avec du lapin, de la cuisine italienne ou des grillades.

Terrasses du Rhône Valais AOC Merlot Bibacchus, 2014

Prix action: 11 fr. 95 au lieu de 14 fr. 95/75 cl
Origine: Suisse
Région: Valais
Cépage: merlot
Maturité: 2015-2019
Disponible: dans les grands points de vente ou sur: www.coopathome.ch

.

www.mondovino.ch

Texte:  Andrea Conconi

Photo:
Oliviero Venturi, SP
Publication:
lundi 22.06.2015, 12:00 heure

Concours photo:

Bon appétit!

Les gagnants sont connus!

Les votes sont terminés. Félicitations aux gagnants du concours «Bon appétit»!

Vers le concours

Retrouvez toutes nos recettes