L’agriculteur bio Jürg Messerli initie son fils David à la culture du basilic. Il en fait trois à quatre récoltes par saison.

Une pincée de basilic des alpages

On ne trouve pas que des troupeaux de vaches ruminant dans l’herbe verte des montagnes suisses. Des agriculteurs y cultivent aujourd’hui du basilic, du persil plat et du piment qui, une fois séchés, agrémentent plus d’un plat.

Le paysage est idyllique. Nous sommes dans la ferme bio des Messerli, sur la commune d’Hinterfultigen, à 26 km de Berne.
A 800 m d’altitude, au milieu de versants pentus, l’exploitation du domaine n’est pas de tout repos. Claudia et Jürg Messerli, qui appliquent les principes de l’agriculture bio depuis onze ans, ont plusieurs cordes à leur arc. Outre l’élevage de vaches laitières, de bœufs, de moutons, de poules et d’ânes, la famille propose un hébergement «Aventure sur la paille». Et depuis sept ans, ils cultivent des herbes aromatiques pour Swiss Alpine Herbs (SAH), une société basée à Därstetten.

Le champ d’herbes aromatiques est en contrebas de la maison, sur un terrain en pente. Du persil plat, du basilic et du piment poussent dans des rangées bien ordonnées. Cet été, les averses violentes donnent du travail. La terre se gorge d’eau avec les orages et le sol devient dur comme la pierre en séchant. Il faut donc l’ameublir souvent, un travail pénible. L’exploitation des champs prend de toute façon du temps. «Nous sarclons beaucoup en ce moment», commente le paysan.
Ses six enfants donnent un coup de main. Quant à lui, il n’est pas rare qu’il se remette au travail dans les champs d’herbes aromatiques après le souper, «tant qu’il ne fait pas encore nuit».
Mais Jürg Messerli aime ce boulot. D’ailleurs, les herbes aromatiques lui rendent bien ses heures supplémentaires. Il fait en effet cinq à six récoltes de persil et trois à quatre récoltes de basilic par saison. Il les livre à Därstetten.

Photo de famille pour Claudia et Jürg Messerli et cinq de leurs six enfants.

Swiss Alpine Herbs exploite depuis 1991 les herbes issues de l’agriculture biologique cultivées dans le canton de Berne, principalement dans la région alpine. Outre les herbes des Alpes séchées qui sont utilisées dans divers mélanges et dans des sels aux herbes, les 26 employés préparent des tisanes et des sirops, comme l’explique Martin Lüdi, directeur de Swiss Alpine Herbs. Dès le premier pas dans la halle de production, le parfum des fines herbes vous chatouille les narines.

Une douzaine de caisses de livèche sont empilées dans la halle de séchage mécanique où un employé élimine les plantes indésirables. Les herbes sont ensuite coupées par une machine avant de passer dans l’installation de séchage. En effet, une fois coupées, les plantes perdent leur arôme. «Les feuilles sèchent en 24 heures environ à une température comprise entre 35 °C et 38 °C, explique le directeur. L’objectif est de les sécher de manière à ce qu’elles conservent à la fois leur couleur et leur saveur.»

Martin Lüdi dirige la société Swiss Alpine Herbs.

Martin Lüdi dirige la société Swiss Alpine Herbs.
Martin Lüdi dirige la société Swiss Alpine Herbs.

Martin Lüdi est un spécialiste du séchage et de la culture des herbes aromatiques. Avant d’entrer à la SAH il y a vingt ans, il cultivait des aromates dans la ferme familiale.
Aujourd’hui, il tient à ce que les fournisseurs appliquent les principes de l’agriculture biologique et cultivent les herbes en plein air.

www.swissalpineherbs.ch

Pro Montagna

Mélanges d’herbes

Pour ses mélanges d’herbes, Swiss Alpine Herbs n’utilisent que des herbes aromatiques cultivées dans le canton de Berne. Ainsi le mélange de condiments de montagne bio pour beurre aux herbes (4 fr. 90/45 g) et les herbes à salade de montagne bio (4 fr. 90/10 g) ne sont constitués que d’herbes d’origine bernoise à 100%. Pour chaque produit Pro Montagna vendu par Coop, un montant est attribué au Parrainage Coop pour les régions de montagne. En septembre, de nouveaux produits, notamment un mélange d’herbes pour la raclette et la fondue, viendront compléter la gamme Pro Montagna.

www.coop.ch/promontagna

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Nicole Hättenschwiler
Photo:
Philipp Zinniker
Publication:
lundi 04.08.2014, 11:30 heure

Retrouvez toutes nos recettes


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?