S’occuper de ces boules de poils exige du temps et de l’énergie.

Une seconde vie pour les lapins 

En six ans, le refuge La Colline aux Lapins a recueilli pas moins de 500 animaux à longues oreilles. Son rayon d’action comprend 
des conseils aux propriétaires et des formations pour zoothérapeutes.

Très impliquée durant les années 1990 dans la protection et le sauvetage des lapins, Elena Grisafi Favre n’avait pas la vocation de fonder un refuge. En Italie où elle est née, aucune information ne circulait concernant les lagomorphes. Arrivée en Suisse en 2001, elle entame des recherches et crée un site Internet afin d’aiguiller les personnes qui s’adressent à elle. Elle deviendra vite Madame Lapins, celle qui fait référence.

Peu à peu, on lui demande de s’occuper de quelques boules de poils abandonnées. En 2008, elle héberge 30 grignoteurs, le double l’année suivante, et 120 en 2010. Elle s’occupe de tout: soins, nourriture, nettoyages, placement, information. Peu à peu, un groupe d’amoureux du doux poilu se forme autour d’elle.
En 2009, elle travaille en réseau avec Bettina Roeder (lire plus bas), qui elle aussi donne une chance à des longues oreilles maltraitées par la vie. «Quand on s’implique dans la protection des animaux, explique Elena Grisafi Favre, il n’y a pas de limite. J’ai mis en place l’association La Colline aux Lapins en 2011, avec un comité de trois spécialistes, dont une vétérinaire.»
Elle cherche parrains, marraines et membres soutiens, mène des campagnes d’informations, son site est une mine de renseignements. Elle participe à diverses manifestations afin de récolter de l’argent. C’est un boulot sans fin: «J’essaie de ne pas juger. Ceux qui abandonnent ne sont pas généreux. Les gens pensent qu’on fait ça pour l’argent, un comble! On récupère leurs bêtes et à nous de nous débrouiller pour trouver le nerf de la guerre.»
Actuellement, elle donne des cours de formation pour zoothérapeutes, conseille les privés, les assistants vétérinaires, et divers professionnels. «On connaît mal le lapin, le seul geste que nous avons eu envers lui a été de l’enfermer dans un clapier, lui qui aime creuser des tanières jusqu’à cinq kilomètres de long et qui vit sur un territoire équivalent à plusieurs terrains de foot.» Et de rappeler qu’elle a hébergé à La Colline 500 poilus largués dans l’indifférence la plus totale… en six ans.

www.lacollineauxlapins.infos

Vidéo «Chiens, chats et co»

Trois questions concernant votre chien

Près de Montreux

Un autre refuge

En 2003, à Chernex (près de Montreux) Bettina Roeder sauve un lapin. Le trouvant bien seul, elle lui trouve un compagnon. Constatant alors la situation dramatique de ces animaux adoptés sans réflexion préalable et souvent abandonnés, ou enfermés dans des caisses minuscules, elle commence à se renseigner et à se former en autodidacte, afin de leur assurer bien-être et soins.
En 2009, alors qu’elle gère «SOS lapins», un refuge privé qu’elle tient à la force de ses poignets et de son amour pour ces sans-voix, elle entre en contact avec Elena Grisafi Favre et dès 2012, fait partie de son association. «J’ai actuellement 40 lapins, précise Bettina Roeder. Ils vivent dehors, ont beaucoup de place. Mais c’est un travail très pénible, par exemple le transport du foin.» Et trouver des bénévoles qui acceptent de travailler sur le long terme s’avère mission impossible. «C’est joli un lapin, mais de là à en soigner des dizaines, c’est autre chose!»

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

.

Photo:
Alamy
Publication:
lundi 18.08.2014, 09:01 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?