La Britannique Lizzie Armitstead, végétarienne, remportait en 2012 l’argent olympique lors de la course en ligne de cyclisme sur route, derrière la Néerlandaise Marianne Vos.

Végétarisme et sport: c’est possible

Alors que les habitudes face à la viande changent, quel est l’impact du végétarisme dans la pratique du sport? Tour d’horizon avec Gérald Gremion, médecin responsable du Centre de médecine du sport, au CHUV.

Sport et végétarisme sont-ils totalement compatibles?

Bien sûr. Il faut faire attention au fer. Le fer d’origine végétale est moins bien absorbé que le fer d’origine animale. En cas de manque de fer, on a moins d’oxygène au niveau du muscle, ce qui se traduit par une baisse de performances ou des crampes. Mais mis à part le fer, il n’y a aucune raison que les sportifs végétariens manquent de quoi que ce soit. Les protéines végétales ont toutes les valeurs demandées. Et les gens n’ont pas toujours mangé de la viande. Je pense notamment à ces populations des Andes, végétariennes, qui n’ont pas de souci.

Dr Gérald Gremion, médecin au CHUV

«

Les femmes doivent faire plus attention»

Vu les carences en fer, est-ce plus délicat d’être sportif et végétarien pour une femme?

Non. Moins de 1% des hommes sont effectivement anémiques, contre 4 à 5% de femmes. Les femmes doivent faire un peu plus attention. Mais il existe des manques de fer qui ne provoquent pas d’anémie. Par ailleurs, certaines personnes ont des réserves de fer basses et n’ont pas de problème.

Qu’en est-il de la créatine, qui permet notamment la contraction musculaire?

Notre corps est capable de la fabriquer lui-même. Il n’a pas besoin d’apport exogène. Il semble que la créatine amène une meilleure récupération, mais cela dépend des individus.

«

Pour beaucoup d’athlètes, tout se passe dans la tête.»

Dans vos consultations de médecine du sport, quelle est la prévalence des végétariens?

Je n’ai jamais rencontré de végétariens dans les sports de force. J’en connais en revanche dans les sports d’endurance – l’athlétisme, le marathon. Et ce sont surtout des femmes. Cela ne s’explique pas forcément, mais dans ma pratique de médecin du sport, j’ai pu constater que le maniérisme alimentaire est nettement plus fréquent chez les femmes. La proportion est de cinquante cas chez les femmes pour un cas masculin. De plus, les hommes sont souvent amenés au végétarisme par leur femme.

Que dire du végétalisme?

Personnellement, je n’en connais pas ou alors de très loin, dans le monde du sport. Le végétalisme est une philosophie de vie, presque une religion, qui n’a rien à voir avec le sport. Les végétariens peuvent justifier leur choix par le contrôle du poids, la possibilité d’éviter l’excès de graisse, les éléments liés à notre société de consommation moins naturels.

Le végétarisme a-t-il pour autant un effet positif en termes de performances?

Aucun, à part le fait d’être plus svelte.

Quel est le lien de cause à effet?

Dans le régime végétarien, on trouve davantage de fibres, qui améliorent le transit intestinal. Le sentiment de satiété apparaît plus vite, les gens mangent probablement moins. Mais sinon, pour beaucoup d’athlètes, tout se passe dans la tête. Quand Novak Djokovic dit être plus performant depuis qu’il suit un régime sans gluten, ce n’est pas sérieux!

Quel conseil donneriez-vous au sportif amateur qui deviendrait végétarien?

D’éviter de mettre son corps dans le stress par un apport calorique insuffisant. Ça se contrôle par une mesure du poids régulière. Si on n’a pas de connaissances en nutrition, on peut consulter un diététicien.

Sportifs d'élite en Suisse

Dès qu’ils décrochent une médaille, les sportifs végétariens font les choux gras des associations végétariennes. Faut-il y voir pour autant l’abattage en règle des habitudes alimentaires où la viande a ou avait sa place?
En Suisse, le hockeyeur Andreas Hänni, qui a été actif en LNA au HC Lugano et au CP Berne, a dit ses convictions quant au végétarisme. La triathlète bâloise Natascha Badmann, multiple vainqueur de l’Ironman d’Hawaï, l’a longtemps clamé. En janvier 2014, elle déclarait toutefois dans les colonnes du magazine Vivamos: «Je ne suis plus totalement végétarienne. Je mange de nouveau du poisson, parce que j’avais le sentiment qu’il me manquait quelque chose, et que je ne pouvais pas complètement assouvir mon appétit.» Dans l’équipe nationale de hockey sur glace, selon le responsable presse, aucun des internationaux n’est végétarien. Aucun ne l’était non plus dans l’équipe de Suisse de football en lice lors de la dernière Coupe du monde, au Brésil. A Swiss Ski, le service de presse indique qu’aucun athlète des disciplines nordiques n’est végétarien.
Parmi les autres disciplines, il semble que seule Sina Candrian, snowboardeuse freestyle, quatrième en slopestyle aux JO 2014 et vice-championne du monde en 2013, le soit.

Natascha Badmann à l’Ironman d’Hawaï (2012).

Végétarisme et recherches

Le CHUV, à Lausanne, a instauré en 2013 un Certificat d’études avancées sur la nutrition et les activités sportives. Quelle place le végétarisme a-t-il dans la recherche? «A la consultation du Centre de médecine du sport du CHUV, beaucoup de gens viennent poser des questions sur la nutrition», constate Gérald Gremion. «Or, c’est dans ce domaine que, depuis vingt ans, on a réalisé le moins de progrès – les plus grandes avancées concernent l’entraînement. Le corps fonctionne avec trois nutriments (protéines, graisses, glucides) et une vingtaine de sels minéraux et vitamines.
De l’alimentation dans le sport, l’essentiel a été dit. Le végétarisme est une mode. Dans la mesure où elle est annoncée par des sportifs de pointe, un peu plus de personnes vont s’y intéresser. Mais dans le sport de haut niveau, il y a un niveau où la tête joue un rôle incroyable!»

Végétariens et médaillés

Scott Jurek

Scott Jurek
Scott Jurek

Scott Jurek, ultramarathon (USA, né en 1973): en 2010, il bat le record américain des 24 h de course à pied. Il a gagné trois fois le Spartathlon (246 km).

Marco Olmo

Marco Olmo
Marco Olmo

Marco Olmo, ultramarathon (Italie, 1948): spécialiste des courses extrêmes, il s’est adjugé l’Ultra-Trail du Mont-Blanc à 57 et 58 ans.

Edwin Moses

Edwin Moses
Edwin Moses

Edwin Moses, athlétisme (USA, 1955): spécialiste du 400 m haies; deux médailles d’or olympiques; double champion du monde; quadruple recordman du monde.

Chris Campbell

Chris Campbell
Chris Campbell

Chris Campbell, lutte (USA, 1954): un titre de champion du monde; une médaille olympique (bronze), en 1992, décrochée après son comeback.

Hannah Teter

Hannah Teter
Hannah Teter

Hannah Teter, snowboard (USA, 1987): double médaillée olympique (or et argent) en half-pipe.

Bode Miller

Bode Miller
Bode Miller

Bode Miller, ski alpin (USA, 1977): végétarien depuis sa naissance; six médailles olympiques (dont une d’or); quadruple champion du monde.

Lizzie Armitstead

Lizzie Armitstead
Lizzie Armitstead

Lizzie Armitstead, cyclisme (Grande-Bretagne, 1988): médaille d’argent de la course en ligne sur route aux Jeux olympiques 2012; remporte la Coupe du monde féminine 2014.

Surya Bonaly

Surya Bonaly
Surya Bonaly

Surya Bonaly, patinage artistique (France, 1973): trois fois vice-championne du monde; quintuple championne d’Europe.

Martina Navratilova

Martina Navratilova
Martina Navratilova

Martina Navratilova, tennis (USA, 1956): 18 titres du Grand Chelem en simple et un record de 31 titres du Grand Chelem en double dames.

Venus et Serena Williams

Venus et Serena Williams
Venus et Serena Williams

Venus et Serena Williams, tennis (USA, 1980 et 1981): les deux sœurs ont opté pour le régime végétalien en 2012.

.

.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Ariane Pellaton

Rédactrice

Photo:
Photos Patrick Dutoit, Alamy, Francesco Canu, Getty Images, Keystone
Publication:
lundi 08.09.2014, 09:30 heure

Retrouvez toutes nos recettes


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?