Dans son atelier «Art of Scent», Brigitte Witschi, créatrice de parfums, dévoile les fragrances bernoises.

Visite de Berne par le nez

Que diriez-vous de découvrir une nouvelle ville à travers ses fragrances et de repartir avec un parfum personnalisé? C’est ce que propose le «tour olfactif».

Pour explorer une ville, nous avons souvent le réflexe de visiter des monuments et des musées ou de déguster des spécialités locales. Pourquoi ne pas changer de formule en partant à la découverte de ses parfums? C’est l’idée qui a germé dans l’esprit de Brigitte Witschi, une créatrice de parfums qui nous accueille dans son atelier «Art of Scent» situé en plein cœur de la capitale helvétique.

Bernoise d’origine, elle se passionne pour la parfumerie depuis son plus jeune âge. L’une de ses voisines d’enfance, Madame Kolb, était elle-même parfumeuse. Brigitte aimait passer du temps en sa compagnie, entourée de petites fioles dans une pièce baignée de senteurs diverses, mais aussi remplie de souvenirs, parce qu’au fond, c’est exactement de cela qu’il s’agit. «La particularité des parfums, c’est qu’ils font remonter des émotions à la surface. Comme dans le roman A la recherche du temps perdu, de Marcel Proust, dans lequel le narrateur se rappelle son enfance en dégustant et en sentant le parfum d’une madeleine trempée dans une tasse de thé», explique Brigitte en nous faisant sentir Everglow, une fragrance dont elle a le secret. «Avec cette création, j’ai voulu recréer le souvenir et l’émotion que me procurait un petit écrin, dans lequel l’une de mes tantes rangeait ses produits de beauté. A une époque, les rouges à lèvres étaient bien plus parfumés qu’aujourd’hui», poursuit Brigitte, qui nous invite ensuite à découvrir sa ville au cours d’un «tour olfactif» en compagnie de la guide Ursula Arregger.

La guide Ursula Arregger présente les parfums de la capitale.

Une balade sensorielle

La promenade débute à l’église catholique Saint-Pierre-et-Paul, située juste à côté de l’hôtel de ville. Ursula sort de son sac de petits cônes contenant du papier imprégné d’encens. Elle nous raconte l’histoire de cette substance odorante et nous détaille l’usage qui en a été fait dans les rites de l’Eglise au fil des années. Nous nous arrêtons à différentes stations et Ursula nous fait à chaque fois découvrir un parfum en nous parlant de personnages célèbres, de faits historiques et d’anecdotes qui les relient les uns aux autres. Nous en apprenons également plus sur Napoléon, à l’époque où ses troupes déambulaient fièrement dans le dédale du centre bernois.

«

Les parfums font remonter des émotions à la surface»

Brigitte Witschi

Nous poursuivons la visite en longeant l’Aar et apercevons, sur l’autre berge, un ours qui se promène avec nonchalance dans son parc. Nous quittons une zone généralement peu fréquentée par les touristes pour arriver au pied de l’imposante cathédrale. Nous apprenons quelques faits intéressants au sujet des caves bernoises et sur les habitations du centre historique, classé aujourd’hui au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous retournons ensuite à l’atelier de Brigitte, où la parfumeuse nous attend pour nous aider à créer notre propre parfum.

Brigitte Witschi aide les participants à créer leurs propres parfums. Pas évident de trouver les accords parfaits.

Un souvenir personnalisé

Brigitte nous demande quel type de parfum nous souhaitons créer. En écoutant les préférences de chacun, elle nous aide à choisir une base parmi une vingtaine de flacons. Elle nous explique ensuite la marche à suivre et nous indique quelles fragrances se marient le mieux entre elles. Armés de fioles et de pipettes, nous jouons les apprentis alchimistes. Pour un novice, imaginer ce que va donner l’assemblage final des diverses substances odorantes choisies est loin d’être facile. «Il existe 160 essences naturelles et plus de 2000 parfums de synthèse», précise Brigitte, qui a notamment été formée à Grasse (France). Sur une base fraîche et légère, nous ajoutons deux gouttes de violette et une de rose. Ce ne sera sans doute pas le nouveau Chanel, mais c’est un parfum sur mesure, à l’image de cette journée passée sous le ciel bleu bernois. Brigitte note les ingrédients sur une petite feuille: c’est la recette de mon parfum! Si je le souhaite, je pourrai un jour le commander ou passer à la boutique pour demander exactement le même. Et lorsque je le porterai, je penserai à Berne et à cette formidable visite pleine de senteurs.
-
-

Plus d’infos

Visite guidée et création de parfums
Le «tour olfactif» de la ville et l’atelier de création de parfum sont disponibles pour un prix forfaitaire de 600 fr., pour huit personnes au maximum. Il est aussi possible de ne participer qu’à l’atelier individuel animé par Brigitte Witschi.

Il dure 90 minutes, comprend une présentation de l’histoire des parfums, une introduction à l’art de la parfumerie et la réalisation d’un parfum personnalisé que vous pourrez emporter chez vous.

Prix: 290 fr. Pour les groupes, le tarif s’élève à 170 fr. par personne.
L’activité est généralement proposée en français, allemand et anglais.

Infos et réservations pour visites guidées:
031 328 12 12 ou citytours@bern.com

Infos sur les ateliers de Brigitte Witschi en individuel, en groupe ou pour les entreprises
texte:
Raffaela Brignoni
Photo:
Photos Pino Covino
Publication:
lundi 05.03.2018, 12:44 heure