Voilà pourquoi nous aimons notre région…»

«Coopération» a demandé à plusieurs personnes à travers le pays d’expliquer les raisons qui rendent leur région unique.

Micro-trottoir

Nos lecteurs nous parlent de leur région

Balli Claudia

La région dans laquelle j'habite est le très joli bourg d'Echallens. Ce lieu représente pour moi un paysage merveilleux où il fait bon vivre. Dans la rue les gens disent "bonjour", les commerçants sont sympas et accueillants, la vie ici est agréable. Je m'y sens bien car j'y trouve une bonne qualité de vie.

Echallens offre également une multitudes d'activités sportives et culturelles. Exemple: Basket-ball, badminton, équitation, vélo. Marché folklorique, journée du développement durable, balade gourmande, train à vapeur, Musée du blé et du pain. Je trouve que les nombreux clubs sportifs d'Echallens ainsi que les activités proposées répondent aux besoins d'une population multigénérationnelle.

Venez découvrir ECHALLENS, vous serez enchantés!

Sprunger Alexandre

Le Jura
C'est le pays de mon enfance.
Le Jura, ses nombreux sapins
Avec leur pointes qui s'élancent
Vers un ciel pas toujours serein.

On y voit les fermes typiques
Des anciennes génération.
Avec leurs caractéristiques
Qui suscitent l'admiration.

Le climat est assez rude,
Les hivers parfois rigoureux.
Or donc, c'est une certitude
Mieux vaut ne pas être frileux.

Il génère de beaux paysages,
Des vallées, rivières, ruisseaux.
Aussi de vastes pâturages
Où paissent de nombreux troupeaux.

Citons ses étangs magnifiques:
Elay, Lucelle, Bollement.
Ainsi que le plus poétique,
De Gruère, c'est évident

Que dire encore de ses montagnes
L'automne chargées de couleurs.
De ses bucoliques campagnes
Embaumées de saines odeurs.

Le Jura, petit coin de terre
Pays de calme et de beautés.
Voilà pourquoi je le préfère
A la vie des grandes cités.

Maghy

Chaque fois que je reviens de vacances, je ressens une certaine mélancolie... Mais il me suffit de me balader au bord du Lac Léman pour être envoûtée par cette vue incroyable et me sentir heureuse d'être rentrée à la maison !

Daniel Droz

Colombier, super petit village avec son château.

Le plus beau coup d'œil c'est lorsque l'on arrive de la Bresse où l'on va de temps en temps, et que l'on passe par le village de Bôle, la vue est splendide, sur les alpes et le lac de Neuchâtel, impressionnant. Que veut le Pape de plus, et nous sommes à 2 minutes du lac et à 15 minutes de la Tourne qui se trouve vers 1100 mètres en dessus, et depuis là aussi une vue splendide sur le lac de Neuchâtel et tout ce qu'il y a aux alentours.

Si nous ne venions pas de temps en temps, bien sûr ce qui nous manquerait le plus c'est cette vue sur les alpes et le lac de Neuchâtel.

Mady Gagnebin

Mon Jura bernois
Ton relief fait penser
A un front plissé
Avec tes vallons verdoyants
Tes ruisseaux et rivières
En sont autant de rides

A quoi penses-tu ?

Tu n'attires pas les regards
Par des sommets vertigineux
Recouverts de neiges éternelles

Chez toi
Tout est douceurs des lignes
Chatoiement des verts

Tes vallées
Parsemées de villages
Nous invitent à s'arrêter un peu
Pour y admirer
Ici une vieille fontaine
Taillée à même la pierre
Là une église pittoresque
Ou la belle architecture
D'une imposante école du siècle passé

Ces villages
Qui puisent leurs origines
Dans le travail de la terre
Et la confection de mouvements horlogers
De machines de précision
Qui ont façonné le caractère
Laborieux et consciencieux

Mon Jura

Tes beautés
Il faut les chercher
Elles ne sautent pas aux yeux
Mais quelle satisfaction
Quel plaisir de te découvrir
D'apprendre à t'aimer
Et finalement
D'y faire son petit nid

Tels tes paisibles pâturages
Où s'ébattent nos beaux chevaux
Au caractère aussi doux que toi
Où résonnent les sonnailles des vaches
Qui nous donnent ce lait riche
Duquel est née
La fameuse Tête de Moine
Et autres fromages des montagnes

Et puis
Tes pâturages regorgent
D'autres richesses encore
En fin d'été
Ce sont les bolets savoureux
Qu'il faut savoir débusquer
Sous quelques hautes herbes

Sans parler
De ces baies noires
Juteuse et goûteuse à souhait
Que sont les mûres
C'est vrai qu'il faut les mériter un peu
En s'égratignant les mains
Parmi les ronciers inextricables
Mais quel bonheur
Quand on rentre à la maison
Avec quelques kilos de ces merveilles

Mon Jura

Quand je pense encore
A tes forêts
Pleines de vie et de mystères
Depuis la fourmi travailleuse
Jusqu'au renard flâneur
En passant par le chevreuil timide
Et l'écureuil aux aguets

Ta frondaison retentit
Du chant enchanteur
De la grive au premier printemps
Puis du merle
A la floraison de l'épine noire
La mésange et le rouge-gorge
Y ajoutent leurs petits chants mélodieux

Quand j'y pénètre
Une atmosphère de paix m'enveloppe
Et je m'émerveille
A la découverte
De l'églantine ou du lis martagon
Des panaches blancs de la reine des bois
Avec à ses pieds la centaurée bleue
Au parfum subtil

Et mon cœur bondit de joie
A la vue de ces petites fraises
A la saveur incomparable
Blotties au pied d'une vieille souche
Comme des rubis
Enchâssés dans la roche-mère

Et que dire
Des clairières revêtues
De l'enchevêtrement des framboisiers
Avec leurs fruits aussi délicats que succulents

De ce sous-bois
Recouvert de mousse
Où nous guettent les myrtilles
Comme mille petits yeux bleus
On oublie vite le mal de dos
Après une cueillette abondante
Réalisée avec beaucoup de patience

Quand l'automne revêt
Les foyards d'or et de pourpre
Ce sont les champignons
Qui m'incitent à prendre le chemin forestier

Que c'est émoustillant
D'aller à la découverte
Du nébuleux ou du pied bleu
De la lépiote ou de l'écailleux
Mais tu nous réserves
Encore d'autres trésors
Bien cachés dans ta roche
Qui un jour
Il y a bien longtemps
Formait le fond d'une grande mer

Tu y as enfermé
Multiple coquillages et coraux
Avec des ammonites
Et parfois des dents de requin
Pour nous les offrir
En souvenir
De tes origines lointaines

Mon Jura

Même l'aspect austère de tes hivers
A quelque chose d'attirant
Avec ses paysages de Grand-Nord
Fabuleux et envoûtants

Quand la bise
Tel un blizzard
Balaie les étendues blanches
Et accumule les congères
Au gré des aspérités du terrain
Ou au coin d'un mur de pierres sèches

Quand le froid intense
Fige lacs et étangs en surfaces lisses
Pour la plus grande joie
Des petits et des grands

Mon Jura

Havre de verdure
Et d'air pur
Jamais je ne me lasserai
De t'aimer

Yvette Laemmler

Ma région c'est la Vallée de Joux J'y vis depuis ma naissance C'est un endroit merveilleux que nous devons protéger des spéculateurs voraces Le lac en été comme en hiver lorsqu'il est gelé est accessible à tous et recèle de petites plages magnifiques La forêt contient des trésors champignons, petits fruits et  clairières pour le pique nique Il faut être solide car les hivers sont longs mais je ne changerais pas ma vie ici pour d'autres endroits peut être aussi beau mais c'est toute ma vie qui se résume dans ces quelques mots: j'aime ma Vallée .

Wells-Marie Rosemary

«La patrie est partout où l'on est bien» (Marcu Pacuvius, d'après Aristophane)

Commentaires (3)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

.

videos:
Geoffrey Raposo / Alain Wey
Publication:
lundi 10.03.2014, 14:10 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?