Voiture de feu: Fiat 500

Cultissime Motorisation de base devenu objet design, la Fiat 500 a considérablement évolué en 59 ans.

Ils auraient aussi bien pu jeter l’éponge en 1975. Non pas que Fiat n’ait plus fabriqué de vraies
voitures, non. Mais pour moi, la Cinquecento parvenue en fin de vie aurait déjà suffi pour propulser la Fabbrica Italiana Automobili Torino dans l’Olympe automobile.

  • La Fiat Ciquecento produite entre 1957 et 1975.
  • Le tableau de bord de la Ciquecento.
  • ... aujourd'hui avec tout le confort moderne.
 

Petite et ronde, la 500 est la voiture idéale pour circuler dans les rues de Rome, où les marquages ne représentent guère plus qu’une suggestion. Elle incarne l’Italie dans toutes ses couleurs, du bleu de l’Adriatique au rouge de la sauce tomate, en passant par le jaune du soleil. Dès 1957, la Nuova 500 symbolisa ce pays de l’Etna aux Apennins, au même titre que la 2 CV symbolisa la France et la VW Coccinelle, l’Allemagne. Jusqu’à ce que la rouille nous sépare.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Remise au goût du jour

Dommage. Mais, il y a neuf ans, Fiat a lancé à nouveau une 500 moderne, aussi colorée et sympa que son ancêtre avec ses deux grands yeux confiants. Mais à peu près deux fois plus volumineuse, car les lève-vitres électriques et la climatisation ont fait entre-temps leur apparition. Sans oublier, évidemment, les mesures de sécurité passive. Un embonpoint qui ne nuit en rien à l’affection que nous lui portons.

Comme une Cinquecento doit ressembler à cela une fois pour toutes, le dernier face-lift n’a apporté aucune modification visible, hormis les projecteurs et les feux arrière.

Mais un affichage qui vous abreuve d’informations s’est substitué aux instruments de bord classiques, tandis qu’un écran de navigation a remplacé la carte routière sur les genoux de la copilote. On aimait aussi la Fiat 500 pour ses petits défauts, et c’est toujours le cas aujourd’hui. Par exemple les assises de sièges trop courtes, sur lesquelles je ne suis jamais parvenu à installer convenablement mes 185 cm. Ou le volant qui n’est toujours par réglable en profondeur, ou encore le coffre qui peut accueillir tout au plus une machine à café, mais en tout cas pas l’automate à espresso bardé de chromes d’un bar professionnel. Et alors? En ajoutant 3000 francs à la facture, vous pouvez toujours vous offrir le toit pliant en option. Avez-vous déjà vu un cabriolet aussi bon marché?

À cœur vaillant...

À l’avant, et non plus à l’arrière comme autrefois, on entend toujours ronronner un moteur bicylindre. La cylindrée a passé de 500 à 900 cm3, mais le cœur est toujours aussi vaillant. Il ne peine plus dans les côtes et se comporte beaucoup mieux aussi sur autoroute. Mais dire qu’il est sobre serait exagéré, car même en ayant le pied très léger, je n’ai jamais pu approcher le chiffre revendiqué par l’usine pour ce petit moteur turbo essence de 80 ou 105 ch. Il est heureusement moins sollicité en ville.

Fiat produit aujourd’hui divers modèles sous le label 500, du monospace à sept places au crossover. Des modèles censés être plus représentatifs que les si raisonnables Panda, Punto et Tipo. Mais celle testée ici est la seule et unique vraie 500.

Fiat 500: TwinAir Turbo

Moteur et transmission
Bicylindre turbo essence,
59 kW/80 ch, boîte 5 vitesses manuelle, traction avant

Consommation et CO2
3,8 l/100 km, CO2 88 g/km, Euro 6, étiquette énergie A

Prix
À partir de 14 590 francs

Habitabilité         ★★★
Confort                ★★★★
Coût/utilité         ★★★★

Site officiel de Fiat
La Fiat 500 sur Caradisiac

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Andreas Faust
Photo:
SP
Publication:
lundi 09.05.2016, 13:40 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?