Y avez-vous pensé  avant le départ?

Je suis toujours stressé avant les vacances. Avez-vous des conseils sur les choses à ne pas oublier ou à préparer avant de partir?

Maître Virginie Rodigari, avocate à pully/lausanne

Maître Virginie Rodigari, avocate à pully/lausanne
http://www.cooperation.ch/Vos+droits_+y+avez_vous+pense++avant+le+depart_ Maître Virginie Rodigari, avocate à pully/lausanne

Voici quelques pistes non exhaustives que je peux vous suggérer. Tout d’abord, il est utile de rappeler que différents actes importants sont généralement envoyés par pli recommandé. Durant une absence, il faut veiller à faire le nécessaire pour éviter que des envois ne soient retournés à l’expéditeur, en donnant procuration à un tiers pour aller chercher une lettre reçue ou en prolongeant le délai de garde auprès de votre office de poste. Attention toutefois à l’échéance du délai de garde usuel de sept jours (pour une lettre de licenciement par exemple), voire dès le lendemain du premier passage du facteur (pour une résiliation d’un contrat de bail à loyer notamment), le courrier est considéré comme notifié, soit reçu par son destinataire, même si cela n’est pas réellement le cas. Ainsi, d’éventuels délais (pour faire opposition à son congé par exemple) peuvent commencer à courir, alors même que vous n’avez pas encore eu connaissance de la lettre et de son contenu.

Trop beau pour être vrai
En ce qui concerne vos réservations d’hébergement, il est essentiel de veiller à passer par des prestataires fiables (avec pignon sur rue ou offrant des garanties suffisantes, par exemple une plateforme qui bloque l’argent versé jusqu’à ce que vous ayez pris possession des lieux). En effet, il est malheureu­sement fréquent que des vacanciers prennent en location une maison ou un appartement en passant par une petite annonce (souvent avec une offre très alléchante), paient par avance et se rendent compte, une fois sur place, qu’ils ont eu affaire à un escroc. En cas de doute, notamment lorsque l’offre paraît trop belle pour être vraie, il ne faut évidemment pas verser d’argent et passer votre chemin.

Faire comme si…
Durant votre absence, à plus forte raison pendant une période de vacances scolaires, vous courrez un risque accru d’être cambriolé. La première précaution à prendre concerne vos assurances: veillez à être couvert pour le vol dans votre logement et à mettre régulièrement à jour la valeur des biens assurés. Surtout, faites en sorte de rendre votre absence difficile à deviner en demandant, par exemple, à des voisins/amis de vider régulièrement votre boîte aux lettres et en utilisant un variateur de lumière pour simuler une présence.

La santé avant tout
Même si le repos est bon pour la santé, de nombreux voyageurs tombent malades ou se blessent en vacances. En cas de problème sérieux, il est souvent nécessaire d’être rapatrié en Suisse, ce qui peut avoir un coût très important, qui demeure (partiellement) à la charge de la personne concernée. Or, il existe des solutions d’assurance, avec un coût généralement limité, au sujet desquelles il est utile de se renseigner avant le départ.

-

-
-
Notre avocate Maître Virginie Rodigari, répond dans sa chronique à l'une de vos questions.
Vous pouvez la lui adresser à cooperation@coop.ch
Photo:
Photo Martine Dutrui; Illustration Frédéric Michaud
Publication:
lundi 11.06.2018, 12:38 heure



Publicité