A 38 ans, la Britannique Kate Winslet (ici dans «Divergente») a déjà une riche filmographie très éclectique derrière elle.

«A la maison, c’est moi qui cuisine»

La comédienne anglaise 
campe une méchante dans son 
nouveau film, «Divergente». 
Rencontre avec une star pétillante 
et passionnée, qui 
cultive le goût du défi.

Bande-annonce

Reportage

Coopération.  On ne vous avait encore jamais vue dans un rôle pareil…
Kate Winslet.  C’est vrai, je joue une méchante et je suis vraiment odieuse! En fait, c’était formidable de faire quelque chose de radicalement différent, qui plus est un film de science-fiction. J’ai adoré la prémisse de l’histoire: dans le futur, on n’appartient plus à une famille, mais à une faction. Il existe cinq différentes factions et mon personnage, Jeanine, est la cheffe des Erudits, mais veut aussi contrôler le monde.

C’est un film destiné aux ados, non?
Oui, mais je l’ai trouvé complètement fascinant et pas du tout réducteur. Les thèmes abordés par le scénario sont très sophistiqués. J’ai aimé l’idée suivante: peu importe l’âge qu’on a ou ce qui se passe dans notre vie, on souhaitera toujours appartenir à un groupe pour avoir le sentiment de compter. Le film exploite vraiment ces valeurs de façon très fine et parfois sinistre.

Essayez-vous aujourd’hui de choisir des rôles différents de ceux que vous avez incarnés par le passé?
J’espère avoir toujours fait cela tout au long de ma carrière. Pour moi, Iris, Clémentine dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind ou Hanna dans The Reader étaient des personnages très différents. Je crois qu’inconsciemment j’ai toujours évité des rôles qui ne représentaient aucun défi pour moi, parce que le personnage me semblait trop familier, par exemple. Cela dit, le fait que j’aie encore aujourd’hui l’embarras du choix est un luxe incroyable.

«

Je joue une méchante et je suis vraiment odieuse!»

Vous avez grandi dans une famille d’acteurs. A 16 ans, comment imaginiez-vous votre vie?
A vrai dire, je ne pensais pas pouvoir gagner ma vie avec ce boulot. Le problème, c’est que je ne savais rien faire d’autre. Je me demandais quelle autre professsion je pouvais apprendre pour gagner des sous. Je ne me voyais pas vraiment apprendre un autre métier. Mais j’étais douée pour jouer la comédie et j’adorais ça. Je m’imaginais donc vivre sans le sou, à courir les auditions à Londres.

Vous pouviez compter sur le soutien de votre famille?
Oui, j’ai grandi dans une famille où le simple fait de décrocher une audition était prétexte à organiser une fête! Alors quand je courais d’une audition à l’autre, j’étais aux anges. Je ne pensais certainement pas que je ferais un jour du cinéma. L’idée ne m’avait même pas effleuré l’esprit. Je pense que c’est la raison pour laquelle j’ai réussi à rester saine d’esprit quand le succès est arrivé. J’étais bien dans mes baskets.

«

Je m’imaginais vivre sans le sou, à courir les 
auditions à Londres»

Comment faites-vous pour ne pas attraper la grosse tête?
En menant une vie aussi normale que possible. A la maison, je n’ai pas de domestiques et c’est moi qui cuisine. Je serais malheureuse s’il en était autrement.

Jeune maman
: éternelle 
romantique

Theo James et Shailene Woodley, les deux héros. 

Bio L’inoubliable Rose de «Titanic» a tourné avec les plus grands réalisateurs, d’Ang Lee à Polanski en passant par Peter Jackson. Nommée six fois aux Oscars, elle a finalement remporté la convoitée statuette en 2009 pour «The Reader». A 38 ans, elle vient de recevoir son étoile sur Hollywood Boulevard.

Le film Adapté d’une trilogie littéraire pour ados, «Divergente» (en salle le 9 avril) raconte l’histoire de Tris (Shailene Woodley), une adolescente vivant dans un monde divisé en cinq factions fondées sur une vertu: Altruiste, Audacieux, Erudit, Sincère et Fraternel. Membre de la tribu marginale des Divergents, elle représente une menace pour la société et en particulier pour Jeanine Matthews (Kate Winslet), leader des Erudits. Le film, qui vise le public de «Twilight» et «Hunger Games», a démarré très fort aux Etats-Unis.

Côté cœur Eternelle romantique, la Britannique s’est mariée pour la 3e fois en décembre 2012, avec Ned Rocknroll, neveu du milliardaire Richard Branson. Leur fils, Bear (ours, en français), est âgé de 4 mois. Elle a deux autres enfants, nés de ses unions précédentes, Mia (13 ans) et Joe (10 ans).

http://divergentthemovie.com/

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Miguel Cid

Rédacteur

.

Publication:
lundi 07.04.2014, 00:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?