Inspirée: Ruth Grüninger dans son atelier à Zurich. C’est ici qu’elle a notamment conçu le label Nulu pour Coop City.

Beau, sobre et élégant

Création Le label Nulu change de look. La nouvelle collection porte la signature de la célèbre styliste Ruth Grüninger.

Ruth Grüninger n’en est pas à son premier label. Celle qui connaît le monde de la mode suisse comme sa poche avait déjà donné naissance, dans les années 1970, à Pink Flamingo. En parallèle, elle travaillait alors pour le compte de plusieurs entreprises de mode en Suisse et à l’étranger. Aujourd’hui, elle prête également son crayon à Nulu – New Look, dont elle signe la nouvelle collection. Matières nobles, lignes précises, coloris flatteurs: c’est un véritable vent de renouveau qui souffle sur la marque. Mais le relooking ne s’arrête pas là: le label de Coop City s’offre lui aussi un look inédit avec une nouvelle robe et un logo flambant neuf!
Ruth Grüninger est connue pour ses créations de qualité, indémodables. En effet, grâce à sa grande expérience, elle sait parfaitement ce qui plaît aux femmes qui veulent sortir des sentiers battus. Sa spécialité? Les vêtements intemporels.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Li Edelkoort, l'un des oracles de tendances les plus influents, a déclaré que la mode était morte. Que pensez-vous de cette déclaration?
C'est évidemment une provocation. Le choix de vêtements reste très vaste. Ce n'est pas comme si plus personne ne s'intéressait à la mode, même s’il est vrai que de nombreuses femmes se posent la question de savoir ce dont elles ont réellement besoin. Devons-nous vraiment acheter dix t-shirts tous les mois? De mon point de vue, il vaut mieux s’offrir quelque chose de bonne qualité, que l’on pourra porter plusieurs années, la pièce phare d’un dressing. C'est donc en ce sens qu'il faut comprendre la déclaration de Li Edelkoort: il arrive un moment où la roue de la mode ne peut pas tourner plus vite et où l'exigence de qualité augmente.

Votre nouvelle collection pour le label Nulu s'inscrit donc en plein cœur des tendances.
Oui, mais il ne s'agit pas d'une tendance éphémère. Je trouve les tendances durables bien plus intéressantes. Les nouveaux modèles pour Nulu sont en lin, en coton mercerisé ou en soie, par exemple. Les tissus sont incroyablement doux et tombent également très bien. C'est pour moi un gage de qualité.

Dites-nous en plus...
Les coupes ont également fait l’objet d’une attention toute particulière. Nous avons conservé beaucoup de modèles oversize. Toute la collection est placée sous le signe du confort, de la douceur et de la modernité. Chez Nulu, nous veillons de manière générale à ce que les vêtements ne soient pas trop serrés; les pièces flattent les formes et mettent en valeur la silhouette. Les clientes doivent être à l’aise dans leurs vêtements.

Vous accordez également une importance toute particulière aux tailles.
C'est exact. Cela fait des années déjà que je suis fidèle à ma couturière. Nous formons une équipe bien rodée, ce qui nous permet de travailler ensemble de façon très efficace. Ainsi, vous pouvez être sûr qu’un 38 sera toujours taillé de la même façon et bien ajusté à votre morphologie.

Y a-t-il des pièces que vous affectionnez tout particulièrement dans la collection?
Oui, j’ai toujours des coups de cœur. Chez Nulu, j'adore par exemple les pull-overs en fine maille de laine mérinos, au tombé incroyablement fluide. Les chemisiers en soie déclinés dans des tons pétrole, bleu, pêche ou fuchsia sont également sublimes!

Comment se déroule le processus de création?
Il faut savoir qu’il n’est pas uniquement question de créativité, je n'ai pas carte blanche. J'ai aussi des consignes à respecter. Les couleurs et les formes sont définies par Irene Münger, chef styliste chez Coop, ainsi que par d'autres responsables. Nous sommes aussi largement dépendants du calendrier de livraison. Il y a toutes sortes de pièces estivales que nous ne pouvons pas proposer en février; c’est trop tôt. Nous voulons que les arrivages en magasin soient en accord avec la saison. C'est pourquoi, en février, nous proposons encore des cardigans ou des vestes chaudes, mais également des pièces printanières, qui donnent déjà un petit avant-goût des beaux jours. Je choisis de beaux tissus, en adéquation avec la saison, puis Coop les achète – ce qui n'est pas chose facile car la qualité doit vraiment être au rendez-vous. La production, dont l’essentiel se fait d’ailleurs en Europe, peut alors commencer.

Difficile à estimer dans un secteur où la météo fait la pluie et le beau temps...
Aujourd'hui, on mise beaucoup sur les collections de mi-saison. Ainsi, les vêtements sont moins conçus pour un hiver très froid ou un été très chaud que pour des températures moyennes. Une garde-robe de mi-saison, c'est aussi plus pratique. Ce sont des affaires que l'on peut porter plus souvent.

Quels sont les basiques à avoir dans sa garde-robe?
Le chemisier blanc classique, en coton, en soie ou en lin est un incontournable. Un pantalon bien ajusté et un blazer sont également essentiels. L'avantage avec ces basiques, c'est qu'on peut les combiner à l'infini. Dans mes collections, j'assortis également les pièces entre elles, aussi bien pour ce qui est des coupes que des couleurs.

Votre atelier regorge de vêtements. Qu'en est-il de votre dressing?
Rien à voir avec mon atelier. J'ai beaucoup moins de vêtements qu'autrefois. Pour chaque saison, j’ai toujours quelques pièces phares que je porte très souvent.

Et côté chaussures?
J'en possède un certain nombre... J'y mets toujours le prix, comme ça je peux les porter pendant des années. Je pense qu’il est important de prendre soin de ses pieds et donc d’acheter des chaussures bien ajustées. Sans compter que de mauvaises chaussures peuvent ruiner un look. On ne peut pas porter des vêtements chers avec des chaussures bon marché. Mais l'inverse est possible. Les chaussures peuvent véritablement sublimer une tenue.

Existe-t-il un style suisse?
Cela peut sembler un peu cliché mais, en Suisse, on aime les vêtements simples et fonctionnels, à l'image du style nordique. Ça me plaît beaucoup. Cela ne veut pas dire que le style est ennuyeux, mais plutôt qu’il allie beauté et sobriété.

Comment votre style a-t-il évolué?
Cela s’est fait tout naturellement. Si je pense à mes "œuvres de jeunesse"... il se pourrait bien que je rougisse de certaines pièces (rires). Aujourd'hui, je ne proposerais plus ce genre de choses mais à l’époque, c’était dans l’air du temps. La mode évolue, elle aussi. Je travaille à mon compte depuis mes 22 ans et j'ai toujours eu la chance de pouvoir faire ce qui me plaisait. C'est un luxe.

Il n'y a jamais eu d'incertitudes?
Si, il y a eu des incertitudes financières, ça n'a pas toujours été tout rose. Certains de mes partenaires ont fait faillite. Malgré tout, cela s'est toujours bien terminé. Le risque existe et il est partout. Même en étant employé. Plus rien n'est sûr. Pour moi, l'essentiel se résume à faire du bon travail et à prendre du plaisir dans ce que l'on fait. Il est également important, à mes yeux, de s’entourer de personnes de confiance.

Vous arrive-t-il d'être en panne d'inspiration?
Il m’arrive parfois d’être moins créative, c'est clair. Mais jamais au point d’avoir l’impression d’être complètement à court d’idées. J'ai plutôt tendance à avoir trop d'idées, beaucoup plus d'idées que ce que je suis en mesure de réaliser. Il y a toujours quelque chose de nouveau pour me fasciner, que ce soit de nouvelles matières ou de nouvelles couleurs, voire même un aspect pratique. Au salon des tissus, je suis toujours très enthousiaste de tout ce que je peux voir et toucher. Quand ce sentiment disparaît, alors le moment est venu d'arrêter.

Féminin et chic

http://www.cooperation.ch/_Beau_+sobre+et+elegant ​Beau, sobre et élégant

Le label Nulu change de look: plus féminin, plus chic et d’une belle sobriété. Les premières pièces arrivent dans les Coop City cette semaine.
La collection porte désormais la signature de Ruth Grüninger dont les créations sont indémodables. Les différentes pièces seront proposées dans les Coop City en adéquation avec le calendrier. «Urban Safari», le premier thème de la saison, fait la part belle aux vestes, manteaux, robes ou pantalons légers. Côté coloris, la tendance est au bleu et au marron, avec beaucoup de blanc et quelques pièces jaunes et vertes. «Spring Mood» fera son arrivée deux semaines plus tard avec à l’honneur des tenues printanières, du bleu, du blanc et des tons rouges. Toutes les trois semaines, la collection vous proposera quelques nouveautés: des accessoires assortis, des sacs, et bien sûr de la lingerie.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Katalin Vereb
Photo:
Christoph Kaminski
Publication:
lundi 30.01.2017, 12:40 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?