Michael Scheidegger 
(31 ans), le jeune et dynamique directeur de Coop Naturaplan.

«Chaque année, 
entre 60 et 80 nouveautés»

Interview Il y a du sang neuf à la tête de Coop Naturaplan. 
Michael Scheidegger a pris les rênes de la fameuse marque au label 
de Bio Suisse avec de nouveaux produits plein sa besace. 

Depuis le début de l’année, Michael Scheidegger est le nouveau directeur de Naturaplan. Les quelque 1800 produits de la marque Coop suivent scrupuleusement les directives très strictes de Bio Suisse. Et le potentiel de l’assortiment au label du Bourgeon est loin d’être épuisé. Michael Scheidegger souhaite accroître la notoriété de la marque et lancer de nouveaux produits, tout en renforçant les partenariats avec Bio Suisse et Demeter (cahier des charges de Bio Suisse avec les prescriptions spécifiques de l’agriculture biodynamique).

Comment déterminez-vous quels produits bio ont leur place en rayon?
Nous analysons en permanence les tendances, dans le bio et dans la gastronomie en général. Coop souhaite proposer à sa clientèle une gamme bio complète. En principe, il doit exister une alternative de qualité bio pour chacune des lignes de produits. Chaque année, nous lançons entre 60 et 80 nouveaux produits bio Naturaplan. Quant à ceux qui ne font pas leurs preuves sur le marché, ils sont retirés de la vente.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

http://www.cooperation.ch/_Chaque+annee_+_entre+60+et+80+nouveautes_ ​«Chaque année, 
entre 60 et 80 nouveautés»

L’assortiment Naturaplan exclut-il certains produits?
Il y a des produits qui ne peuvent pas bénéficier du label bio, par exemple les aliments génétiquement modifiés. D’autres pourraient être conformes aux directives bio, mais ne répondent pas à celles plus strictes de Bio Suisse.
L’assortiment Naturaplan ne comporte aucun produit frais originaire d’autres continents (à l’exception des fruits exotiques) et, plus généralement, aucun produit acheminé par avion.

La production locale couvre-t-elle la demande croissante de produits bio?
Dans de nombreux secteurs, la production bio en Suisse peine à répondre à la demande. Avec Bio Suisse, nous nous engageons à soutenir les agriculteurs désirant passer à la culture biologique.
Le label du Bourgeon Bio étant aussi la référence pour les produits bio importés, l’approvisionnement à l’étranger est beaucoup plus difficile: nous devons trouver des producteurs prêts à respecter des critères ultra-exigeants. Pour les convaincre, nous leur proposons des relations commerciales stables sur le long terme. La traçabilité de tous les produits est donc garantie depuis le producteur d’origine.

Un partenariat avec Demeter a vu le jour en 2016. Le secteur bio de Coop compte donc un nouveau label?
Oui, Demeter est l’une des organisations membres de Bio Suisse et, ensemble, ils s’engagent à nos côtés en faveur de l’agriculture biologique. Sur certains points, Demeter va au-delà des directives déjà très strictes de Bio Suisse. Le lait n’est par exemple pas homogénéisé et il est interdit d’écorner les vaches. Nos produits Demeter sont donc commercialisés dans l’assortiment Naturaplan. Ils portent eux aussi le label du Bourgeon. Nous offrons ainsi à nos clients davantage de variété et de valeur ajoutée.

L’assortiment va-t-il encore être étoffé?
En effet! L’assortiment de produits laitiers Demeter est toujours plus large. Soixante magasins de la région de Zurich et du nord-ouest de la Suisse proposent déjà le lait, le beurre et les yogourts de la marque. Nous nous efforçons constamment d’élargir la distribution à d’autres régions. Notre but est aussi de compléter l’assortiment avec d’autres produits suisses Demeter Naturaplan.

Les fruits 
des jus Naturaplan sont pressés directement après la récolte.

Les garanties offertes par Bio Suisse

Des produits sans colorants ni arômes. Dans les yogourts aux fraises, même l’adjonction d’agents colorants comme le jus de betterave ou d’arômes naturels est interdite.

Des produits respectueux du climat. Pas d’acheminement par avion. Le Bourgeon est synonyme de circuits courts. Impossible d’importer des fruits et légumes d’autres continents s’ils poussent en Europe. La viande et la plupart des produits laitiers sont quasiment tous de provenance suisse.

Une sélection plus vaste de produits bio suisses. Bio Suisse encourage l’agriculture locale et favorise la transformation des produits en Suisse.

Pas d’étapes superflues. Les jus de fruits ne sont pas à base de concentrés. Les fruits sont pressés directement après la récolte. La transformation sans dénaturation des produits Le Bourgeon renonce, par exemple, aux micro-ondes ou aux modifications chimiques.

Plus de diversité, dans la nature et dans l’assiette. Les agriculteurs bio soutiennent la biodiversité: le long des sentiers et des cours d’eau, ils aménagent de larges ceintures végétales, des haies ou des murs de pierre sèche qui offrent un espace vital pour de nombreuses espèces végétales et animales.

Absence de résidus de pesticides artificiels. Pour préserver les sols, les cours d’eau et la faune, les pesticides de synthèse sont proscrits.

Transparence et sécurité. La garantie de traçabilité permet de savoir par qui, quand, comment et où les produits bio ont été cultivés et transformés.

Une viande respectueuse de l’animal. Tous les animaux doivent avoir accès à des pâturages ou à une aire d’exercice en plein air et bénéficier d’une alimentation équilibrée avec du fourrage bio. Ces exigences assurent leur bien-être et améliorent leur robustesse. En cas de maladie, les agriculteurs bio privilégient les remèdes naturels.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Noëmi Kern
Photo:
Heiner H. Schmitt, DR
Publication:
lundi 29.05.2017, 13:15 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?