La Bernoise Esther Staubli (34 ans) a été nommée arbitre de l’année 2013.

«Chaque match 
est un défi»

A la veille de la Coupe du monde de football, l’intérêt se porte avant 
tout sur les équipes en lice. Mais les arbitres, qui veillent au respect 
des règles, sont tout aussi importants. 
Esther Staubli, arbitre de la FIFA, nous invite dans son monde. 

Comme joueuse, Esther Staubli a débuté à la pointe de l’attaque et n’a cessé de «reculer», passant au milieu du terrain puis en défense. En 2000, elle franchit un pas supplémentaire et «change de camp» en devenant arbitre de football à part entière. D’abord en Suisse, chez les juniors, puis dans les ligues inférieures, enfin en 1re ligue masculine.

Depuis 2006, Esther Staubli officie au niveau international comme arbitre de la FIFA. En avril, elle dirige la demi-finale féminine de Ligue des Champions Wolfsburg-Potsdam. L’Association suisse des arbitres l’a nommée arbitre de l’année 2013.

La Bernoise consacre 80 jours par an à ses déplacements sportifs. Un hobby exigeant dont la jeune femme de 34 ans ne peut pas vivre. «J’ai la chance d’exercer une profession qui se conjugue bien avec cette activité.»
Enseignante dans une école d’agriculture, elle peut con- cilier ses horaires de cours et ses matches. Pour gérer cela, une véritable passion pour l’arbitrage est impérative: «Sans cela, on ne tiendrait pas longtemps.»
Sur la pelouse, elle est confrontée à des équipes masculines et féminines. «Les femmes sont plus rancunières», remarque Esther Staubli. Pour le reste, tout se passe comme chez les hommes: certains matches sont plus intenses, d’autres plus tactiques. «Chaque match est un défi.»

Quand Esther Staubli explique le hors-jeu.

Ainsi, un match chargé émotionnellement nécessite une direction plus claire, tandis qu’il faudra veiller à rester concentré lors de confron-tations plus tactiques ou unilatérales. Tout peut se produire en un instant. «Il s’agit d’être constamment tout près des événements.» Un arbitre doit disposer d’une excellente condition physique. C’est pourquoi elle suit un entraînement spécifique planifié par un entraîneur pro. Outre des exercices d’endurance, son programme prévoit des entraînements par intervalles et des exercices de vitesse.

Esther Staubli a fait partie des arbitres sélectionnées pour l’Euro féminin 2013. «La phase de sélection prévoit des contrôles médicaux et des tests de condition physique.» Il faut aussi connaître le règlement sur le bout des doigts et passer avec succès un test basé sur des vidéos. «On doit pouvoir évaluer correctement les situations de jeu présentées.»
En match, c’est autre chose. L’arbitre ne dispose que d’une poignée de secondes pour prendre la bonne décision, et il arrive qu’il se trompe. Dans le feu de l’action, pas question d’y repenser. «On risque de sortir de son match et de commettre immédiatement une nouvelle erreur.»
Après le match, on aura tout loisir d’identifier les raisons d’une décision erronée. «Cela permet de mieux réagir à une situation similaire à l’avenir», conclut Esther Staubli.

Les règles du jeu
: dix-sept plus une

Le ballon est rond et un match de football dure 90 minutes. Si vous savez cela, vous connaissez déjà deux règles fondamentales du football. Mais il en existe bien d’autres. La «bible» de la Fédération internationale de football association (FIFA) en contient dix-sept avec leurs décrets d’application. Il en existe une 18e, non officielle, qui a toutefois une grande importance et qu’on appellera le bon sens…

A chaque règle correspondent des procédures d’exécution et des dispositions régissant les sanctions à appliquer en cas de non-respect des règles.


1 – Terrain de jeu

Surface, dimensions et marquage du terrain, dimensions des buts


2 – Ballon

Le ballon doit être:

  • sphérique;
  • en cuir ou dans une autre matière adéquate;
  • d’une circonférence comprise entre 68 et 70 cm;
  • d’un poids compris entre 410 et 450 g au début du match;
  • d’une pression comprise entre 0,6 et 1,1 atmosphère (600 à 1100 g/cm2).


3 – Nombre de joueurs

Nombre de joueurs (min. 7, max. 11), procédure en cas de remplacement


4 – Equipement des joueurs

Dispositions concernant l’équipement de base des joueurs, la sécurité, la couleur des équipes. Il n’est pas permis de porter de bijoux.


5 – Arbitre

Chaque match de football se dispute sous le contrôle d’un arbitre disposant de toute l’autorité nécessaire pour veiller à l’application des lois dans le cadre du match qu’il est appelé à diriger.

Droits et devoirs de l’arbitre


6 – Arbitres assistants

Les arbitres assistants aident l’arbitre à contrôler le match en accord avec les lois du jeu.

Devoirs des assistants

 

7 – Durée de jeu

Dispositions régissant les périodes de jeu, la mi-temps et la récupération des arrêts de jeu

 

8 – Coup d’envoi et reprise du jeu

Définition et procédure du coup d’envoi et de la balle d’arbitre

 

9 – Ballon en jeu et hors du jeu

Le ballon est hors du jeu quand il a entièrement franchi une ligne de but ou une ligne de touche, que ce soit à terre ou en l’air, ou lorsque le jeu a été interrompu par l’arbitre.

Le ballon est en jeu dans toutes les autres situations.

 

10 – But marqué

Un but est marqué quand le ballon a entièrement franchi la ligne de but entre les poteaux et sous la barre transversale, sous réserve qu’aucune infraction aux Lois du Jeu n’ait été préalablement commise par l’équipe ayant marqué le but.

Equipe victorieuse, règlement de la compétition (règle des buts inscrits à l’extérieur, prolongations, tirs au but).

Lors de la Coupe du Monde 2014, la technologie sur la ligne de but (GLT) sera utilisée pour la première fois. Elle permettra de soutenir l’arbitre dans la décision de valider ou non un but.

 

11 – Hors-jeu

Un joueur est hors jeu s’il est plus près de la ligne de but adverse que le ballon et l’avant-dernier adversaire. La position de hors-jeu n’est sanctionnée que si, au moment où le ballon est touché par un coéquipier, le joueur prend une part active au jeu en interférant avec un adversaire ou en tirant avantage de cette position. L’arbitre accorde alors à l’équipe adverse un coup franc indirect.
Un joueur n’est pas hors jeu s’il se trouve dans sa propre moitié de terrain, à la même hauteur que l’avant-dernier ou les deux derniers adversaires.
Il n’y a pas d’infraction quand un joueur reçoit le ballon sur un coup de pied de but, une touche ou un corner.

 

12 – Fautes et comportement antisportif

Coup franc direct, coup franc indirect, penalty, sanctions disciplinaires, fautes passibles d’avertissement et d’exclusion

 

13 – Coups francs

Coups francs directs et indirects, procédure, lieu d’exécution (à l’extérieur ou à l’intérieur de la surface de réparation)

 

14 – Penalty

Un penalty est accordé contre l’équipe qui commet, dans sa propre surface de réparation et alors que le ballon est en jeu, l’une des dix fautes pour lesquelles un coup franc direct doit être accordé.

Position du ballon et des joueurs, procédure

 

15 – Rentrée de touche

Lorsque le ballon franchit entièrement la ligne de touche au sol ou en l’air, une rentrée de touche est accordée à l’équipe adverse du joueur ayant touché le ballon en dernier.

Il n’est pas possible de marquer un but directement sur une rentrée de touche.

 

16 – Coup de pied de but

Un coup de pied de but est accordé lorsque le ballon, touché en dernier par un joueur de l’équipe qui attaque, franchit entièrement la ligne de but, que ce soit à terre ou en l’air et sans qu’un but ait été marqué conformément à la Loi 10.

Un but peut être marqué directement sur coup de pied de but, mais uniquement contre l’équipe adverse.

 

17 – Coup de pied de coin

Un coup de pied de coin (corner) est accordé lorsque le ballon, touché en dernier par un joueur de l’équipe qui défend, franchit entièrement la ligne de but, que ce soit à terre ou en l’air et sans qu’un but ait été marqué conformément à la Loi 10.

Un but peut être marqué directement sur coup de pied de coin, mais uniquement contre l’équipe adverse.

La procédure pour déterminer le vainqueur d’un match (buts inscrits à l’extérieur, prolongations, tirs au but) se trouve à la fin du règlement.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Noëmi Kern

Photo:
Philipp Zinniker
Publication:
lundi 19.05.2014, 15:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?