Chaussures: une affaire de goûts

Guide pratique Escarpins, sneakers ou loafer: les chaussures accompagnent chacun de nos pas. Le guide des chaussures vous aide à vous y retrouver dans la jungle des styles.

Et pour vous ce sera des monks, de mutines babies ou plutôt des peep-toes? On trouve dans le lexique des chaussures des appellations qui ressemblent à des noms de boissons… Il semble même parfois plus simple de commander un cocktail que d’acheter une paire de souliers. On peine à comprendre le vocabulaire anglais employé dans les boutiques en ligne, qui diffère encore de celui des vendeurs en magasins.
D’ailleurs, la branche inonde si souvent le marché de nouveaux termes que même les experts les plus avertis ont du mal à rester à la page. Diverses influences culturelles et le caractère éphémère des modes ont généré cette vaste jungle terminologique. Les chaussures sont aujourd’hui – avec les sacs – des accessoires de grande importance, et pour beaucoup aussi un moyen d’afficher un style de vie tout personnel.
Voici ici les principaux modèles, ainsi que leurs caractéristiques et origines, autant d’informations qui vous seront utiles lors de vos achats ou pourront vous servir d’inspiration pour trou-ver chaussure à votre pied!

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Ankle Boots

On les appelle aussi «low boots» car elles sont un peu plus basses que les bottines. Elles s’arrêtent généralement à la cheville ou même en dessous.

Monks

Les monks appartiennent à la famille des chaussures masculines classiques et arborent une ou deux brides à boucle sur le cou-de-pied. Actuellement, ces chaussures à simple ou double boucle font également fureur dans les rayons féminins.

«

Donner à une femme de belles chaussures et elle pourra conquérir le monde »

Marilyn Monroe, icône américaine et plus célèbre blonde du monde (1926 – 1962)

Loafer

Le grand classique de la catégorie des mocassins, doté d’un petit talon, est le «penny loafer» ou mocassin type «collège», qui trouve son origine dans les universités américaines du début du XXe siècle. L’élégant «tassel loafer» présente, lui, de petits ornements sur le dessus.

Cuissardes

Ces bottes qui montent jusqu’au-dessus du genou sont à réserver aux fashionistas expérimentées, car gare à la faute de goût. Conseil: à associer avec une jupe courte et un top large!

Desert Boots

Il s’agit à l’origine d’une chaussure militaire britannique en cuir naturel et dotée de deux coutures latérales, d’une épaisse semelle en caoutchouc ou en crêpe et d’un laçage ouvert. L’entreprise anglaise Clarks a rendu mondialement célèbre cette «chaussure du désert» dans la deuxième moitié du XXe siècle.

«

Avec des chaussures plates, je n’arrive pas à me concentrer »

Victoria Beckham, créatrice britannique

Mules

À la fois classiques et sexy, toutes les mules ont en commun de ne jamais couvrir le talon. Souvent aussi, on peut apercevoir les orteils mais pas toujours. Conseil: les mules tendance se combinent à merveille avec une jupe-culotte, un pantacourt ample ou une jupe midi virevoltante.

Chaussures compensées

Très populaires dans les années 1970, elles réapparaissent régulièrement dans les rayons. Parmi les modèles récents, citons les «flatforms» à lacets, chaussures compensées sur toute la longueur de la semelle extérieure, qui affiche alors 4 ou 5 cm d’épaisseur.
Conseil: «flatforms» + tenue androgyne (type costume masculin) = effet garanti!

Escarpins

Un grand classique indémodable qui, selon la saison et les goûts, se décline en différentes formes et hauteurs de talon. Il existe différentes sous-catégories parmi lesquelles on trouve les escarpins «slingback» (avec bride arrière), les escarpins compensés (semelle épaissie de quelques centimètres sur l’avant), les escarpins «kitten heel» (avec petit talon fin), les escarpins «t-strap» (une fine bride autour de la cheville et une autre bride longitudinale forment un T sur le cou-de-pied) et les escarpins à talon compensé.

Peep-toes

Ce sont des escarpins à bout ouvert. Selon leur degré d’ouverture, on les appelle «open-toes» ou escarpins «flamenco». Intemporels et très féminins, ils imposent toutefois de toujours présenter des pieds et ongles très soignés.

Chaussures Budapest

Il ne s’agit pas à proprement parler d’un modèle de chaussures en particulier, mais cette désignation fait référence à la forme du bout (qui est rond). Ces chaussures à l’allure robuste présentent en outre un renfort au bout et sur l’arrière du pied. Autre caractéristique: un talon relativement affirmé.

High heels

Signe particulier: des talons d’une hauteur vertigineuse, qui dépassent toujours les dix centimètres, et des formes aussi variées que les goûts de celles qui les portent.

Stilettos

L’origine du nom de ces chaussures dotées de talons toujours très hauts et très fins viendrait du mot stylet (petit poignard).

Sandales

Ces chaussures plates, aérées et très estivales, présentent souvent une ou plusieurs brides et des formes très variées. Les modèles les plus célèbres de sandales sont les spartiates, les birkenstocks et les tongs.

Sandalettes

Les cousines chics et ultra féminines des sandales: pourvues de talons et d’un design plus raffiné, elles ajoutent une touche de noblesse aux tenues estivales les plus sobres.

Clogs

Originaires de Suède, ces chaussures de travail du personnel de santé poursuivaient discrètement leur destin dans l’anonymat depuis les années 70. Fermées sur l’avant et dotées d’une semelle en bois cloutée, elles font depuis quelques années leur grand come-back.

Ballerines

Elles doivent leur joli nom à leur ressemblance avec les chaussons de danse portés par les ballerines. Leur coupe est très féminine et les modèles couleur chair allongent esthétiquement le galbe de la jambe. On ne s’étonnera donc pas que les ballerines connaissent un si grand succès. La tendance du moment: les modèles avec bride.

Bottines

Depuis quelques années, les bottines font partie des modèles de chaussures les plus appréciés et les plus polyvalents. Le choix ici est infini: formes, couleurs, matériaux et détails varient au gré des tenues et des envies. Les bottines peuvent monter jusqu’au milieu du mollet ou seulement jusqu’à la cheville.
Conseil: pour éviter l’effet optique de «jambes raccourcies», portez avec vos bottines des pantalons serrés (7/8ème) ou des jupes courtes et évitez les jupes, pantalons amples ou jupes-culottes descendant plus bas que le genou.

Bottes (à tige haute)

Ces bottes qui montent jusqu’aux genoux sont un grand classique intemporel. Les formes les plus en vogue actuellement sont les modèles avec talons compensés. Conseil: à combiner avec une jupe, un pantalon ample ou une jupe-culotte. Au fait: si vous n’êtes pas mannequin, laissez tomber l’idée de porter vos bottes à tige haute par-dessus le pantalon...

Cuissardes étroites

Ces bottes qui s’arrêtent au milieu de la cuisse sont réservées aux femmes minces et de grande taille. Veillez aussi à les acheter dans une qualité haut de gamme car elles peuvent facilement donner à votre tenue un look «bon marché».

Chaussures masculines

Derbys

Look sobre et classique pour cette chaussure typique du vestiaire masculin qui présente un laçage ouvert caractéristique (ce qui signifie que les lacets sont placés sur des empiècements qui peuvent se soulever au niveau du cou-de-pied). Depuis quelques saisons maintenant, les créateurs s’amusent à ajouter des semelles colorées à leurs derbys, ce qui leur ajoute une note de sportivité qui se marie à merveille à un chino ou un jeans.

Brogues

Signe particulier: les motifs perforés estampés sur le cuir. Les vrais connaisseurs feront la différence entre le semi brogue (perforations sur le bout de la chaussure uniquement), le full brogue (perforations sur l’avant et les côtés) et le longwing brogue (dont les perforations partent de la pointe avant, s’étendent sur toute la longueur et se rejoignent à l’arrière, conférant à la chaussure un look plus sportif).

Mocassins

Un modèle très ancien de chaussures sans lacets, à enfiler directement. Réalisés à partir de (croûte de) cuir souple, les mocassins présentent des surpiqûres cousues à la main sur le cou-de-pied et une fine semelle plate d’un seul tenant.

Chaussures bateau

Ces chaussures à semelle antidérapante dans lesquelles on peut se glisser pieds nus sont également appelées chaussures de voile, top sider ou docksider. Signe de reconnaissance: le laçage en gros cordons de cuir qui fait le tour de la cheville.

Bottines

Des modèles raffinés à porter avec un costume aux chelsea boots avec insert élastique, en passant par les variantes plus sportives à lacets ou zip, le choix de bottines proposées au rayon homme est tout simplement infini.

Bottines workwear

Robustes et durables, ces bottines typées workwear sont réalisées à partir de cuir graissé résistant à l’eau et arborent une épaisse semelle de caoutchouc aux profils très marqués. Issues de la marque Timberland, Cat ou Redwing, ces chaussures au look brut sont aujourd’hui encore le modèle favori des vrais durs à cuire.

Modèles unisexe

Sneakers

Ces chaussures de sport qui se portent désormais aussi en ville se déclinent en de nombreuses variantes pour tous les âges et toutes les bourses. Il existe ainsi des baskets montantes (high tops), des modèles en tissu (chucks) avec un bout en caoutchouc blanc ou encore variantes sans lacets (slip on sneakers).

Chelsea boots

Ce grand classique du vestiaire masculin est aujourd’hui également plébiscité par ces dames. Signe caractéristique de ces bottines qui dépassent rarement la cheville: la bande élastique rapportée sur le côté.

Motardes

Elles ne sont plus uniquement réservées aux motards: leur cuir épais, robuste et imperméable, ces bottes sont idéales pour passer les mois d’hiver froids et mouillés. Elles montent jusqu’aux chevilles ou jusqu’aux genoux, sont dotées d’un petit talon et arborent souvent aussi une boucle sur le haut de la tige.

Espadrilles

Ces chaussures espagnoles en tissu dotées d’une semelle tressée caractéristique en chanvre ou en raphia reviennent en force depuis quelques années. Le modèle classique est plat et unisexe, mais au rayon femme, les espadrilles se déclinent aussi en diverses variantes avec talon compensé.

Conseils

  • Misez sur les grands classiques intemporels de bonne qualité. Une visite chez le cordonnier reviendra par la suite souvent moins cher que l’achat d’une nouvelle paire. N’investissez pas trop dans les modèles tendance.
  • N’achetez jamais de chaussures tôt le matin, les pieds ayant tendance à gonfler au fur et à mesure de la journée.
  • Les deux pieds ne sont pas identiques. Essayez donc toujours pied droit
    et pied gauche.
  • Optez pour une semelle anatomique et souple: vos pieds vous remercieront!
  • Pour conserver l’harmonie des proportions, les femmes un peu fortes choisiront de préférence des talons larges.
  • Évitez autant que possible le similicuir non respirant.
  • Les coussinets en gel peuvent être efficaces en cas de douleurs sur la plante du pied. Les autres systèmes vendus dans le commerce ont tendance à ne pas rester à leur place!  
  • Si vous avez un fort cou-de-pied, un sac plastique vous aidera à vous glisser dans vos nouvelles bottes pour la première fois.
  • Dans le doute, choisissez la pointure supérieure, il sera toujours possible d’ajouter une semelle fine.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Christina Noli
Photo:
Illustrations: Miss Led
Publication:
lundi 05.09.2016, 14:05 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?