Classiques du rock et de la soul

Rock Oz’Arènes Le festival avenchois met le paquet niveau rock cette année. Avec, entre autres, VintageTrouble et Rival Sons le 11 août. Des perles sous perfusion soul, hendrixiennes et rock.

Ouh, ça va rocker! La soirée électro aux oubliettes, Rock Oz’Arènes rissole ses sources en proposant trois jours de rock sur quatre. En plus, le festival avenchois fait la part belle aux classiques du rock de la meilleure des manières: des groupes nés dans les années 2000 jouant dans un style sixties! Un mercredi 9 août franchouillard, un jeudi métalleux, un vendredi de classiques du rock et un samedi métissé avec notamment Ben Harper et Franz Ferdinand. Oui, la licorne musicale fête sa 26e édition en grande pompe. Coup de projecteur sur deux des têtes ­d’affiches du vendredi 11 août, Vintage Trouble et Rival Sons.

La soul sixties de Vintage Trouble

Un chanteur aux airs d’Otis Redding qui semble aussi doué en chant qu’en acrobaties scéniques, ça donne la pêche! Il grimpe sur les chaises du public dans un «late night show» américain, traverse la foule jusqu’à la table de l’ingénieur du son au Gurten Festival en 2014 et en fait de même dans le public de Manchester en juin dernier. Un instinctif, un imprévisible, ce cher Ty Taylor. Et pourtant, il a déjà la jeunesse de la fin de ses 40 ans. De l’expérience, les Californiens de Vintage Trouble, fondé en 2010, en ont à revendre. En 2015, ils faisaient l’ouverture de la dernière tournée européenne et états-unienne d’AC/DC dans les stades de foot. On a parfois l’impression d’être dans un bon vieux film des sixties, lorsqu’on écoute et voit cette fine équipe. Une classe toute vintage. Dans quel registre officient ces joyeux lurons? Dans un rythm’n’blues rétro, une soul énergique à la James Brown et un registre rock blues aux tendances hendrixiennes. C’est donc peu dire que leur terrain de prédilection est la scène! Imaginez, Lenny Kravitz a même dit d’eux que de les voir sur scène, «c’est comme être au Festival de Monterey en 1967»! Ty Taylor lançait au public du Festival des Vieilles Charrues en Bretagne le 14 juillet dernier: «J’étais en train de marcher dans le festival quelques heures avant de monter sur scène et j’ai écrit à mes amis: ‹Les gens aiment danser ici!› Oui, les gens aiment danser ici!» Le public français hurlait en chœur avec des «yeah» interminables. Bien sûr, le chanteur leur a tout simplement demandé s’ils pouvaient danser «together»! Et, devinez… le merveilleux pouvoir de la musique a fait son œuvre!

Rival Sons, façon Led Zeppelin

Rester statique durant les concerts de Vintage Trouble (en haut de l'article) ou Rival Sons (ci-dessus) est tout simplement inconcevable. Même sans savoir danser… on danse!

Autre style, autre pied d’un autre temps avec les Rival Sons, eux aussi Californiens. Ils naviguent clairement dans la veine hard rock old school de Led Zeppelin, Deep Purple, Free ou encore le groove des Doors. Tout comme pour Vintage Trouble, Rival Sons est mené par le charismatique chanteur Jay Buchanan à la voix de velours et aux octaves décuplées. Barbu, pieds nus sur scène. Avec des titres d’albums tels que «Great Western Valkyrie», pas de doute que le quatuor met la barre wagnérienne en mode Valhalla. Prolifique l’équipe de Long Beach? Depuis 2009, le quatuor a déjà publié cinq albums.
Le tout avec une capacité à broder dans la guitare acoustique inspirée de Jimmy Page tout comme de décocher des riffs ravageurs et tempétueux. Pour comprendre dans quel registre le groupe évolue, il suffit de répertorier quelques-unes de ses premières parties: AC/DC, Aerosmith, Deep Purple, Alice Cooper ou Evanescence. Ajoutez à cela un groove blues rock de derrière les fagots et une voix héritée de Robert Plant: oui, parions que le public chantera en chœur! Et l’improvisation, dites donc! Il suffit d’écouter leur morceau «Torture», qui figure sur la bande-son du film de science-fiction «Real Steel» (sorti en 2011, avec Hugh Jackman) pour être emmené dans les plus belles années des festivals! Allez, lancez donc dix minutes de «Torture» au lieu des quatre publiées en studio, le monde ne s’en portera que mieux! Alors prêt à en prendre plein les oreilles, façon j’ai 20 ans dans les années 1960?

Plus d'infos sur le festival Rock Oz'Arènes

Rabais & concours

http://www.cooperation.ch/_Classiques+du+rock+et+de+la+soul ​Classiques du rock et de la soul

Avec la Supercard Coop profitez, jusqu’au 31 juillet, d’un rabais de 20% sur les soirées du jeudi 10 et du vendredi 11 août. Action valable dans tous les points de vente Ticketcorner et dans les limites du stock disponible. En outre, nous offrons 5 × 2 billets pour la soirée du 11 août 2017 avec les concerts de Gotthard, Vintage Trouble et Rival Sons.

Aller à la page des concours

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Alain Wey

Rédacteur

Photo:
DR
Publication:
lundi 24.07.2017, 13:54 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?