De haut en bas: Lisbonne

Escapade La capitale portugaise vibre par son dynamisme. Elle est d’ailleurs l’une des destinations préférées des Suisses. Quelques suggestions pour bien en profiter.​

Une matinée sur les hauteurs

Alors que les premiers rayons du soleil caressent les collines de la ville, grimpez au château Saint-Georges. Découvrez ce site occupé successivement par les Romains, les Wisigoths, les Maures puis les monarques portugais au XIVe siècle. Poursuivez ensuite jusqu’au Miradouro Sophia de Mello Breyner Andresen qui offre une vue imprenable sur le château, les différents quartiers et monuments de la ville. Pour cette excursion, optez pour vos baskets plutôt que pour le légendaire tram 28 dans lequel les visiteurs s’amassent. Cela vous permettra de surcroît d’arpenter les petites rues de l’Alfama, le plus vieux quartier de Lisbonne. 

Le quatre-heures à Belém

L’après-midi, filez dans le quartier pittoresque de Belém. Après avoir visité le chef-d’œuvre architectural que représente la tour de Belém, symbole de la puissance maritime du Portugal du XVe et XVIe siècle, goûtez aux fameux «pastéis de nata» à l’Antiga Confeitaria de Belém. Cet ancien couvent les confectionne depuis 1837 selon sa propre recette tenue secrète. Si la file d’attente déborde sur le trottoir, rabattez-vous sur la Pastelaria Nau de Belém dans la même rue. Bien que moins charmante, elle propose sa propre spécialité depuis 1924, les «pastéis de cerveja». Ces tartelettes à base de bière se dégustent volontiers à l’ombre d’un arbre du Jardin de Belém à quelques mètres de là.

Une soirée musicale au Bairro Alto

À la tombée du jour, explorez le Bairro Alto qui s’anime peu à peu. On s’y rend en tram historique (photo) ou en funiculaire. Le rooftop du bar The Park est l’endroit idéal pour profiter du crépuscule face au pont du 25 Avril, donnant à la capitale portugaise des allures californiennes. Le fameux cocktail 6th Floor à base de Ginja, une liqueur de griotte conçue dans la ville d’Obidos, y est servi. Poursuivez la soirée dans le labyrinthe des ruelles du quartier branché de la haute ville. Plusieurs établissements proposent des concerts de fado dont la Mascote da Atalaia qui vibre d’émotions depuis cinquante ans. L’ambiance y est intime et dès les premières notes tout le bar se tait et se délecte des complaintes des chanteurs. 

Une journée dans la bourgade de Sintra

Trente minutes de train permettent de rejoindre Sintra, dont les palais et la végétation luxuriante lui confèrent des allures de conte de fées. Classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, la bourgade est très prisée des touristes et les boutiques de souvenirs pullulent dans la partie basse de la ville. Pour s’éloigner de la foule, empruntez le parcours pédestre qui mène au château des Maures et au bigarré palais de Pena, dernière résidence de la monarchie portugaise, perchés au sommet de la colline. La balade d’environ une heure traverse forêts et jardins exotiques, tout en offrant un beau point de vue sur l’étonnant palais national aux cheminées coniques.

À voir

Elevador de Santa Justa
L’ascenseur historique en fer forgé relie les quartiers de Baixa et de Bairro Alto.

Le tram 28
Les deux lignes de funiculaire, Gloria et Bica, vous emmènent sur les hauteurs du Chiado et du Bairro Alto.

L’oceanario de Lisboa
Découvrez la vie sous-marine dans cet aquarium géant

Le télécabine
Prenez de la hauteur pour une vue à 360° sur la ville et la mer.

Se loger

The Art Inn
Cet hôtel trois étoiles très moderne est décoré en style Street Art évoquant la ville. Chambres et studio. Dès 110 € pour une chambre double.

Teatro Boutique Hotel Chiado
Un décor entre Charly Chaplin et Versailles entre les quartiers du Bairro Alto et du Chiado. Dès 94 € pour une chambre double.

Manger

Sophie Dorsaz

Rédactrice

Photo:
Getty Images, Turismo de Lisboa; carte Rich Weber
Publication:
lundi 02.10.2017, 13:25 heure