Un vin rouge peut très bien accompagner une viande blanche. Tout est question de goût.

Du vin plutôt
 que de la bière 

Qui donc a eu la curieuse idée de prétendre que vin
 et grillades ne font pas bon ménage? En tout cas pas Ueli Bernold, grand maître du barbecue. 

Ueli Bernold, 
champion du monde 
du barbecue

Ueli Bernold, 
champion du monde 
du barbecue
Ueli Bernold, 
champion du monde 
du barbecue

Un homme reste toujours un homme; peu importe qu’il se pavane avec un verre de bière ou de vin autour du barbecue.» Ce sont là les paroles d’un pape. Pas celui qui siège à Rome puisqu’il s’agit d’Ueli Bernold, le pape du barbecue.
Grand maître grilleur, Ueli Bernold a remporté de nombreux prix. Avec son équipe, il a notamment décroché le titre de champion suisse du barbecue. A propos des vins qui vont avec, il a un avis bien tranché: «Je ne bois que des vins rouges et j’aime surtout ceux qui ont du corps.»
A ses yeux, deux à trois petits verres constituent la dose idéale. Et on comprendra sans peine qu’il vaut mieux ici privilégier les vins un peu corpulents. En effet, des vins plus légers n’auraient aucune chance de s’imposer sur le plan gustatif face aux saucisses rustiques et savoureuses, aux steaks épicés ou aux marinades relevées qui sont le lot d’un barbecue digne de ce nom.
Plusieurs fois champion du monde, Ueli Bernold a un parcours peu conventionnel: «Le corps enseignant n’était pas mécontent de me voir quitter les bancs d’école à 14 ans pour entamer un apprentissage en boucherie», résume-t-il, laconique.
Deux ans et demi plus tard, il le terminait en étant major de sa promotion, avec une moyenne de 5,4.
Aujourd’hui, son entreprise Grill-Ueli propose une boucherie, un service traiteur et de nombreuses offres de formation.
Et ses conseils en matière de vin sont aussi originaux que son parcours professionnel: «Ça ne sert à rien de rester enferré dans de vieux préceptes.» Comme ceux qui nous recommandent de marier les vins blancs avec les viandes blanches et les vins rouges avec les viandes rouges. Et qui ne valent pas grand-chose à écouter le pape de la grillade: «Chacun peut et doit boire le vin qu’il aime. Tout est autorisé, même un rouge charpenté avec un poisson.»
Mais que vous optiez pour un rouge, un rosé ou un blanc, il y a toutefois des règles à respecter pour réussir vos grillades.

Première règle d’or: évitez d’exposer le vin au soleil. Le vin ne risque certes pas l’insolation mais son goût peut s’altérer. Il peut devenir fade ou graisseux sous l’effet de la chaleur. L’ensoleillement n’est bon pour le vin que lorsque la grappe est encore sur le cep.
Une fois servi, le vin monte en température à raison d’un demi-degré par minute. Au bout de dix minutes, le vin dans votre verre s’est ainsi réchauffé de cinq degrés. «Mieux vaut donc ne verser que de petites quantités et se resservir régu-lièrement», rappelle Ueli Bernold.

Les experts de Coop vous conseillent ces trois vins

Mendoza Argentina Gran Reserva 
Bodega Septima,
 2011

Prix: 18 fr. 95 / 75 cl
Origine: Argentine
Région: Mendoza
Cépages: cabernet sauvignon, malbec
Maturité: 2014-2016
Idéal avec: viande, grillades, pâtes, fromages

.

Ticino DOC Merlot Tenuta Montalbano, 2012

Prix: 16 fr. 80 / 75 cl
Origine: Suisse
Région: Tessin
Cépage: merlot
Maturité: 2014-2017
Idéal avec: cuisine italienne, grillades, rôtis, fromages

.

Naturaplan bio St-Blaise Terre Rouge, Vin de Pays, 2011

Prix: 11 fr. 50 / 75 cl
Origine: France
Région: Languedoc-Roussillon
Cépages: syrah, grenache, carignan
Maturité: 2014-2016
Idéal avec: rôtis, grillades, fromages

Franz Bamert

Rédacteur

Photo:
Getty Images / Stockfood / SP
Publication:
lundi 16.06.2014, 10:30 heure

Retrouvez toutes nos recettes