Gourmets: ce que les chats achèteraient

Les chats ne mangent que ce qu’ils aiment. Ils testent d’ailleurs eux-mêmes leur Whiskas.

Le centre de recherche et de développement de produits pour animaux à Verden, dans le nord de l’Allemagne, fait un peu penser à un hôtel. Sauf qu’ici, les hôtes sont des quadrupèdes. Quelque 90 chiens et 220 chats vivent dans le Pet Center de Mars Petcare. «Rien à voir avec des animaux de laboratoire», prévient Julia Henner, responsable de la communication chez Mars Suisse. On peut la croire sur parole. En tant que vétérinaire, elle attache une grande importance au bien-être des animaux. D’ailleurs, ceux qu’on voit là respirent la santé. Sans doute parce qu’ils testent de la nourriture et sont l’objet d’une attention qui feraient pâlir d’envie n’importe quel animal domestique.
Les chats ont beaucoup de place pour s’ébattre avec leurs congénères et disposent également d’espace pour se retirer dans la tranquillité. En outre, des gardiens restent en permanence dans les environs. Après quatre ans, les animaux sont remis à des gens attentionnés.

L’unité ultramoderne de production de Whiskas.

Un slogan pris très au sérieux

Tout ça n’est pas si surprenant, puisque la nourriture pour animaux rapporte des milliards. Mars, qui fabrique Whiskas, le classique de l’alimentation pour chats, veille particulièrement à ce que la nourriture plaise à minou. En effet, si ce n’était pas le cas, si les chats se mettaient à snober les produits Whiskas, la position dominante de la marque sur le marché se conjuguerait au passé.
«Le slogan qui dit que les chats achèteraient Whiskas est un slogan que nous prenons très au sérieux. Ce n’est que si le chat mange réellement le repas qu’il reçoit qu’il fait le plein des substances nutritives dont il a besoin», souligne la vétérinaire.
Pour goûter les nouveautés, chacun des 220 chats a une place derrière une trappe en plastique qui ne s’ouvre pour le chat concerné que via une puce placée dans son collier. Ensuite, on peut connaître la quantité exacte de quelle nourriture il a mangé grâce à une balance électronique. «Ce que les chats n’apprécient pas au Pet Center n’est jamais proposé dans les magasins et inversement, explique la vétérinaire. Cela représente une assez grosse responsabilité vis-à-vis des millions de chats domestiques.» 

La publicité: si jeunes et déjà fins becs.

Des goûts et des besoins différents

Près de 150 experts travaillent au département de la recherche à Verden. C’est à eux qu’incombe la mission de créer les bons produits. En effet, les chats ­n’aiment pas tous les mêmes aliments et n’ont pas tous les mêmes besoins. ­L’entreprise a aussi développé de la nourriture spéciale pour des quadrupèdes en surpoids. Néanmoins, les goûts des chats ne sont pas si différents de ceux d’autres animaux: «Les produits Whiskas les plus vendus sont les sachets de portions, ­suivis de près par les aliments secs. Les snacks Whiskas sont toujours plus ­appréciés», ajoute Julia Henner.

Une séance au Pet Center de Verden: le chat est au centre de toutes les discussions.

À propos de Whiskas

  • Whiskas vient de l’anglais «whiskers», qui signifie «moustaches».
  • En Suisse depuis 1963.
  • Le commerce de détail vend des produits Whiskas à hauteur de plus de 20 millions de francs par année.
  • La part de marché en Suisse s’élève à environ 11%.
  • Chaque année, Whiskas vend environ 1500 tonnes de nourriture humide, 1000 tonnes d’aliments secs et 100 tonnes de snacks, via le commerce de détail.
  • Mars Petcare et Coop participent à la journée mondiale des animaux, le 4 octobre. Du 22 septembre jusqu’à cette date, ils reverseront 10 ct. par produit «We love Pets» vendu chez Coop, donc notamment des articles Whiskas, à la Protection suisse des animaux. Durant cette quinzaine, tous les produits de Mars Petcare bénéficieront d’un rabais de 20%.

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Stefan Fehlmann

Rédacteur

Photo:
SP
Publication:
lundi 29.09.2014, 13:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?