Il faut rabattre légèrement les rosiers, les tailler puis les protéger du froid, afin qu’ils ne gèlent pas en hiver.

Hiver: prévenir les risques

Gel Nuits frisquettes et matinées brumeuses, rien de tel pour nous rappeler que la saison morte approche. Morte, vraiment? Vents, neige et froidures vont donner une vie nouvelle au jardin… dont il faudra prévoir les conséquences!

Le froid est nécessaire à la vie pour détruire les dormines (substances de repos) des bourgeons et des graines. C’est également grâce aux froidures accumulées dans leurs boutons que les arbres fruitiers donnent leur pleine floraison au premier printemps. Le vrai danger du froid concerne les plantes non indigènes, non rustiques: abutilon, grenadier, figuier de Barbarie, washingtonia, pivoines arborescentes, callistemon, fuchsias, lantanas, bégonias semperflorens, balsamines, pélargoniums…
Les premières gelées nocturnes sont à craindre dès la fin du mois d’octobre et au début du mois de novembre.

Au balcon

Les plantes en pots, bacs ou jardinières devront être rentrées, à l’abri des gelées. L’idéal? La cave claire avec une température entre 5 et 12 °C. Mais, il faut parfois se contenter de son garage. Quelques précautions pour préparer la plante à l’hivernage: ni engrais depuis quelques semaines, ni eau depuis quelques jours. La plante doit être en bonne santé, débarrassée de ses ravageurs et raccourcie d’un quart de sa végétation.

Film thermo-isolant, en vente chez Coop brico + loisirs: 17 fr. 95 www.bricoetloisirs.ch

Au jardin

Arbres et arbustes délicats restant sur place, tels qu’olivier, stramoine et lauriers roses, seront habillés (tronc et couronne) d’une double couche de géotextile. La couronne sera éclaircie par une taille légère. S’assurer que l’eau du sol ou du pot s’évacue aisément. Le pot sera enveloppé de paillasse ou de plastique à bulles. La protection de certains hortensias et de la pivoine arbustive s’effectue en construisant une petite pyramide en toile plastifiée qui servira d’abri pour les périodes de gel. Le vent et la neige cassent beaucoup de branches et rameaux si l’arbre ou la haie ont été oubliés de la taille. L’accumulation de brindilles demi-mortes, formant des «nids de pie» sur les pruniers, peuvent accumuler pas mal de neige... avec danger de rupture garanti! À supprimer dans sa totalité. Pour ligoter des conifères de forme pyramidale ou soutenir des frondaisons débordantes, utilisez de la cordelette de coco d’un bon diamètre et non de la ficelle qui a tendance à taillader par frottement. Si besoin, prévoir des piquets d’un bon diamètre (8-10 cm) et les enfoncer d’un demi-mètre dans le sol, afin de garantir une statique parfaite. Dans les plates-bandes, taillez légèrement les rosiers. On recouvre le sol, vivaces comprises, de terreau tamisé, feuilles mortes et branches de sapin.

Derniers conseils

Laissez descendre la sève
Ne pas emballer trop vite les plantes d’orangerie, de telle sorte que les premières froidures de novembre aident la sève à bien descendre et durcir la végétation.

Laissez monter le gazon
La dernière tonte du gazon se fera un peu plus haute que d’ordinaire (env. 10 cm) pour protéger la base des graminées des plus fortes gelées.

Laissez les tulipes libres
Ne pas couvrir la plate-bande de bulbes de tulipes pour que leur sortie se fasse naturellement.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Bernard Messerli
Photo:
Getty Images, Living4media, DR
Publication:
lundi 24.10.2016, 13:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?