La quarantaine sereine pour une actrice qui se diversifie toujours plus avec l’âge.

«Je bosse comme une folle»

Cameron Diaz tente de raviver la flamme dans son couple dans la comédie «Sex Tape». A 42 ans, la bombe rigolote ne s’assagit pas.

Votre film cherche-t-il à dissuader les couples de filmer leurs ébats amoureux?

Non, je crois qu’il cherche surtout à les mettre en garde contre les dangers de la technologie. C’est du Cloud et de l’incertitude qui entoure le stockage de nos données qu’il faut avoir peur!

La morale est-elle qu’une «sex tape» ne résout pas les problèmes de couple?

Le couple du film a toujours aimé le sexe et été à l’aise au lit, mais après dix ans de vie commune, il s’aperçoit qu’il a perdu la main. Annie et Jay décident de faire quelque chose de fou pour raviver leur désir et se prouver qu’ils sont toujours des as. Une sex tape est un moyen pour eux de se remémorer pourquoi ils étaient dingues l’un de l’autre autrefois mais en fin de compte, ils n’ont pas besoin de ça.

La vie sexuelle des célibataires est-elle plus fun que celle des couples mariés avec des enfants?

Je n’ai pas d’enfants et ne suis pas mariée. Mais les couples mariés que je connais et qui sont parents depuis une dizaine d’années disent tous: c’est un défi pour eux de trouver le temps de faire l’amour et de communiquer avec leur conjoint à ce niveau. Ils doivent faire des efforts pour avoir une vie sexuelle satisfaisante. Cela dit, le sexe n’est pas la priorité de tous les couples.

Ses jeans. En nombre illimité!

Ne met-on pas trop l’accent sur le sexe dans notre société?

Je pense que la vie est longue, si l’on a de la chance, et qu’on traverse différentes phases. On ne devrait pas se sentir forcés d’avoir une vie sexuelle palpitante et épanouie à chaque instant. Cela n’est pas possible à chacun. Et celui qui est obsédé a probablement quelque chose qui cloche parce qu’il essaie d’assouvir d’autres besoins à travers le sexe.
Ce n’est pas très sain de se mettre la pression pour avoir une vie sexuelle ultra-active, même si nous sommes conditionnés par ce qui nous entoure.

Vous mettez-vous la pression à ce niveau?

Ce que j’ai toujours trouvé le plus intéressant et attirant chez un homme, c’est qu’il soit authentique. Honnête et franc sur qui il est vraiment. Après, il y a des périodes durant lesquelles on se sent plus portés sur le sexe que d’autres. J’ai toujours essayé de gérer ma vie en étant aussi authentique que possible. Et quand je ne l’ai pas été, je n’étais pas heureuse.

Il n’y a pas longtemps, la carrière d’une actrice à Hollywood s’arrêtait vers 40 ans. Vivez-vous la quarantaine avec sérénité?

En fait, j’ai continuellement obtenu de plus en plus de travail et de meilleurs rôles avec l’âge. Souvent, les actrices nommées aux Oscars ou qui jouent des grands rôles sont des femmes d’un certain âge. Mon succès dans ce métier est dû en grande partie au fait que je suis très reconnaissante.

C’est-à-dire?

J’ai le sentiment d’avoir beaucoup de chance de pouvoir faire des films. C’est un privilège, pas un droit. Chaque fois que je tourne un film, je bosse comme une folle et je donne tout ce que j’ai.

Avez-vous suivi un régime particulier avant de vous déshabiller sur «Sex Tape»?

Non, pour moi, le fitness fait partie de ma vie quotidienne. C’est un engagement que j’ai pris il y a longtemps. Certains jours, j’y arrive mieux que d’autres, mais mon intention est toujours de donner le maximum. Quand je me lève le matin, peu importe que je coure sept ou trente minutes. L’essentiel, c’est que je le fasse. Et les résultats sont les mêmes quand vous courez régulièrement.

Votre récente comédie «Triple Alliance» a connu un gros succès. Vous considérez- vous comme une féministe?

Ce film est une histoire d’amour entre femmes et je voulais absolument la raconter. J’avais envie que les femmes voient qu’elles peuvent se soutenir entre elles et que nous n’avons pas besoin de nous crêper le chignon pour un homme qui ne le mérite pas. Nous devrions nous valoriser et faire ce qui est naturel pour nous, c’est-à-dire soutenir d’autres femmes. Je suis vraiment ravie que ce message soit passé et ait trouvé une résonance auprès du public féminin.

«

J’ai toujours essayé d’être aussi authentique que possible.»

Cameron Diaz

On vous a vue briller en méchante psychopathe dans «Cartel». Pourquoi pas davantage de rôles dramatiques?

Je ne pouvais pas laisser passer l’occasion d’être dirigée par Ridley Scott et de donner la réplique à des acteurs du calibre de Javier Bardem, Penelope Cruz et Brad Pitt. Cela dit, ce n’est pas important pour moi que les gens reconnaissent ce que je suis capable de faire. Je fais ce type de films pour me lancer un défi à moi-même, pas pour prouver quelque chose aux autres parce que ce n’est pas sain d’être motivé par cela. Je viens de tourner une comédie musicale, Annie, et cela a été un sacré défi. Chanter est terrifiant pour moi mais j’avais besoin de surpasser cette peur.

Son livre, le bien nommé «The Body Book».

4 sur 4 pour la californienne

1994

Après avoir été mannequin, la Californienne tente sa chance au cinéma dans «The Mask».

1998

Elle est irrésistible dans la comédie potache «Mary à tout prix» des frères Farrelly.

2000

Avec sa copine Drew Barrymore et Lucy Liu, elle forme le trio de «Charlie et ses drôles de dames».

2013

La comédienne se révèle étonnante en méchante inhumaine dans «Cartel» de Ridley Scott.

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
Corbis, Fotolia, SP
Publication:
lundi 08.09.2014, 13:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?