Salade de haricots verts, jambon, fromage, cerises, fraises et bricelets: Véronique (à droite) aime partager ses pauses de midi avec son amie Myriam.

«Je ne me suis jamais privée» 

Rayonnante à souhait, 
Véronique – l’ambassadrice 
2013 de Weight Watchers – 
nous a donné rendez-vous 
pour un pique-nique sur 
les hauteurs de Lausanne. Rencontre.

Qui pourrait croire que la jeune trentenaire dynamique, maman de deux enfants, qui se présente à nous en cette fin de matinée de juin est l’ambassadrice 2013 de Weight Watchers? «Ma collègue Myriam va nous rejoindre, nous sourit Véronique Moriceau, 31 ans, collaboratrice dans un gymnase lausannois. J’ai préparé une salade maison de haricots verts. On a aussi du fromage, du jambon, du pain, des cerises, des fraises et des bricelets. Ça va comme ça pour vous?» On pourrait penser que quelqu’un qui a connu des soucis de poids opterait pour quelque chose de plus frugal. C’était sans compter sur la méthode Weight Watchers. «Je ne me prive pas. Je ne me suis jamais privée en réalité. J’ai simplement adapté mes quantités selon le système de points. Cela a aussi été l’occasion de m’alimenter plus sainement. Les enfants aussi ont suivi le pas et mon petit garçon de 2 ans et demi mange toujours les légumes en premier lorsqu’on lui présente son assiette. Incroyable non?» s’amuse la jeune femme.

«Aujourd’hui, je ne peux plus faire un repas sans fruits et légumes. C’est un vrai besoin, mon corps réclame cette alimentation, et je me régale. C’est comme ça depuis le jour où j’ai poussé la porte de chez Weight Watchers.»C’était le 30 octobre 2012. Véronique s’était fixé de perdre 20 kilos. Le 30 avril 2013, elle en avait perdu 30. «Ça s’est fait assez naturellement. J’ai moi-même été surprise en réalité.» Myriam, très amie avec Véronique, souhaite intervenir: «Il faut avouer qu’elle avait pris ça très au sérieux. Et c’est tant mieux d’ailleurs vu le résultat. Elle nous en parlait beaucoup au travail. C’était très important pour elle d’être soutenue dans sa démarche. Elle nous a même fait le coup d’utiliser la petite balance du bureau pour peser… ses carrés de chocolat! En fait, elle a tout mis en œuvre avec des petits trucs dans la journée pour gérer sa perte de poids. Elle est rayonnante maintenant, n’est-ce pas?»

Boulot, soirées, enfants, naturopathie, les deux jeunes femmes papotent sans retenue pendant le pique-nique. Pour ensuite revenir au sujet de notre présence à leurs côtés. «J’ai un ami qui fait en ce moment même le programme Weight Watchers. J’en parle car c’est aussi tout à fait adapté pour les messieurs. Souvent, ils n’y pensent pas ou ils se gênent de venir aux réunions. C’est dommage car certains sont en souffrance avec leur poids. Cet ami a perdu 25 kilos en quatre mois et demi. Il est en phase de stabilisation actuellement. Et j’insiste beaucoup là-dessus: il faut absolument suivre cette phase de stabilisation. C’est aussi là que tout se joue pour ne pas faire le yoyo et reprendre du poids. Souvent on pense ne pas en avoir besoin car on a hâte d’en finir. C’est une grave erreur. Il faut aller jusqu’au bout du processus.» Mais alors, un an après s’être transformée, on se sent comment? «Très bien! La preuve, je peux tout à fait pique-niquer en grignotant, aller au restaurant, boire un verre. J’ai toujours pu le faire en réalité. Tout est une question de quantités. Cette méthode est avant tout une hygiène de vie. Si je fais un excès, car oui cela arrive à tout le monde de manger une pizza avec des copines, ce n’est pas grave. Je sais désormais comment le compenser dans la semaine. C’est devenu un automatisme. Il m’arrive encore de ne pas regarder les bonnes tailles de pantalons dans les magasins lorsque je fais du shopping. Et là je réalise à nouveau le chemin parcouru. Je suis très fière de moi!» A la question de connaître son produit Weight Watchers préféré, la jeune femme sourit: «La crème dessert à la vanille. Un péché mignon dont je ne me lasse jamais!»

www.weightwatchers.ch

Salade cappelletti et saumon

Ingrédients
Pour 4 personnes
13 ProPoints par personne

400 g de cappelletti farcis d’épinards et de séré Weight Watchers
1 salade iceberg
2 poivrons jaunes
2 petites courgettes
1 botte d’oignons de printemps
1 bouquet de ciboulette
500 g de yogourt écrémé nature Weight Watchers
1 cc de curry
Sel, poivre
1 boule de mozzarella ¼ de matière grasse Weight Watchers
240 g de moitiés de pêches Weight Watchers
120 g de saumoneau d’Ecosse en tranches Weight Watchers


Mise en place et préparation: env. 25 min

Préparation
Faire cuire les cappelletti dans de l’eau salée selon les instructions. Laver la salade, l’essorer et l’effeuiller de manière à obtenir des bouchées. Laver les poivrons, les épépiner et les couper en dés. Laver les courgettes et les oignons de printemps. Couper les courgettes dans le sens de la longueur puis en tranches. Couper les oignons de printemps en rondelles.
Egoutter les cappelletti, les passer sous l’eau froide et bien les laisser sécher. Laisser refroidir et ajouter aux ingrédients de la salade.
Pour la sauce, laver la ciboulette, la sécher et la couper. Mélanger avec le yogourt écrémé et le curry, saler et poivrer. Egoutter la mozzarella et les moitiés de pêches, les couper ensuite en petits dés. Ajouter la sauce à la salade juste avant de servir et garnir avec les dés de mozzarella et de pêches ainsi que les tranches de saumon.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Sophie Dürrenmatt
Photo:
Nicolas de Neve / Tobias R. Duerring
Publication:
lundi 14.07.2014, 09:00 heure

Retrouvez toutes nos recettes


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?