Christoph Schwegler dans le vignoble. 
Ce qui fut jadis le couvent de Rheinau se trouve sur une presqu’île entourée par les eaux du Rhin.

L’héritage de 
Gottfried Keller

L’écrivain Gottfried Keller a joué un rôle capital dans l’histoire de la «Staatskellerei Zurich», il y a plus de 150 ans. Forte de sa tradition et d’une constante évolution, 
la cave de l’Etat de Zurich est une valeur sûre. Rendez-vous avec son directeur.

Portrait


Christoph Schwegler

Date de naissance. 12 octobre 1971

Profession. Directeur de la Staatskellerei Zurich à Rheinau depuis 2006

Parcours. Diplômé de l’école de tourisme de Zurich. Sitôt son diplôme en poche, il fait de sa passion un métier et entre en activité dans le milieu du vin. Christoph Schwegler exécute ainsi différentes tâches dans plusieurs domaines, des achats à la vente en passant par des postes administratifs ou chez divers négociants. Parallèlement, il fonde une affaire de confection sur mesure avec un associé. Il vend ensuite ses parts et entre en 2005 chez Mövenpick.

Coup de cœur. «Les vins du millésime 2013, incroyablement fruités et aromatiques.»

Reportage

La rencontre de Christoph Schwegler avec l’univers du vin remonte à loin. Quand il était encore petit, son grand-père l’autorisait à humer son verre. Le vieil homme, qui ne crachait pas dans le verre, aimait raconter l’histoire des vins qu’il dégustait à son petit-fils: leurs origines, leurs cépages, leur goût et les mariages possibles avec différents mets. Ses récits étaient très souvent agrémentés d’anecdotes; elles n’étaient pas toujours vraies, mais toujours bien trouvées!
Une chose est sûre: les histoires du grand-père ont su éveiller l’intérêt du jeune Christoph. Depuis, cette passion ne l’a plus quitté.

Des années plus tard, il a eu l’occasion de vivre un autre événement déterminant pour sa carrière: «A 20 ans, j’ai participé à une dégustation verticale (ndlr: dégustation du même vin de millésimes différents) du vénérable bordeaux Château Cheval Blanc. Une expérience inoubliable, se souvient-il. Avant même de quitter l’école de tourisme où j’étudiais, j’avais lu plus de livres sur le vin que sur le tourisme…» Aujourd’hui encore, Christoph Schwegler aime flâner chez les bouquinistes pour y dénicher des ouvrages sur le vin.
Cet amateur de jazz adore les films avec Cary Grant et Rock Hudson et les thrillers d’Alfred Hitchcock. Ce qu’il préfère toutefois, ce sont les moments qu’il passe dans la nature, au bord d’un lac ou du Rhin ou encore sur un vélo. Christoph Schwegler aime aussi cuisiner: «Rien ne me fait plus plaisir qu’une soirée entre amis autour d’un repas raffiné et de quelques excellents vins.»
En 2006, il prend la direction de la fameuse cave «Staats-kellerei Zurich», propriété de la société Mövenpick Wein AG depuis 1997. Deux de ses vins sont aujourd’hui cultes: une cuvée blanche de pinot noir, riesling-sylvaner, muscat et gewurztraminer et une cuvée rouge élaborée à partir de pinot noir. Ces deux vins dits «du chancelier» portent ainsi dans leur nom, comme un hommage, la fonction qu’occupait l’écrivain, poète et amateur de vins Gottfried Keller (1819-1890). C’est en effet à lui qu’on doit l’ordonnance qui plaçait sous l’administration cantonale les celliers du couvent de Rheinau, après la dissolution de celui-ci en 1862.
A l’époque, la tâche de la «cave de l’Etat» consistait à produire du vin de table pour les hôpitaux et les institutions. On s’en doute, ce n’est plus le cas… «Au couvent de Rheinau, nous produisons chaque année près de 500 000 bouteilles. Mais le public cible est différent de celui d’autrefois», sourit Christoph Schwegler.

Les celliers du couvent de Rheinau ont été placés sous la tutelle de l’administration cantonale zurichoise en 1862.

Les années ont apporté leur lot de changement dans la Staatskellerei. On y travaille toujours dans le respect de la tradition, mais les innovations mises en œuvre visent clairement une clientèle moderne dont les goûts suivent les dernières tendances.

La forte demande enregistrée vient confirmer que ce fut là le bon choix. Pour décrire le travail dans les caves de Rheinau, le directeur cite le fondateur de la société Mövenpick, Ueli Prager: Nous ne faisons rien d’extraordinaire – nous connaissons simplement le succès parce que nous faisons des choses ordinaires de manière extraordinaire.
La production des caves est vinifiée par le maître de chai Werner Kuster, qui officie depuis 22 ans à la Staatskellerei.
Les cépages élaborés ici sont essentiellement du pinot noir et du riesling-sylvaner, suivis de près par les cabernet Jura, gamaret, sauvignon blanc, chardonnay, pinot gris, muscat et riesling du Rhin.

La Staatskellerei produit des vins d’une grande authenticité, comme ces perles rares que sont l’EO et le Pinot Noir Tête de Cru, le Gamaret Barrique ou les vins des cuvées Pancrace et Compleo. S’y ajoutent un mousseux et un liquoreux produits en biodynamie.
On trouve chez Coop les deux vins du chancelier.

Découvertes 

Vins du chancelier

Le Blauburgunder Zurich AOC est une cuvée rouge de pinot noir à la robe couleur rubis intense. Son bouquet raffiné et fruité aux effluves de framboises et de cerises mûres en fait un vin parfumé et onctueux qui se marie à la perfection avec les viandes blanches et les volailles. Il fera aussi merveille avec de la viande séchée et du pain croustillant. 14 fr. 50 / 75 cl.

Le Cuvée Blanc Prestige Zurich AOC est élaboré à partir de pinot noir, riesling-sylvaner, muscat et gewurztraminer. Signe caractéristique: sa robe claire couleur pelure d’oignon. Un vin équilibré dont la fraîcheur fruitée révèle une belle diversité d’arômes. Idéal à l’apéritif ou en accompagnement de poissons, de volailles ou de viande de veau. 14 fr. 50 / 75 cl.

Le vin

Bourgogne AOC Chardonnay Louis Jadot, 2013

Prix: 14 fr. 95 / 75 cl
Origine: France
Région: Bourgogne
Cépage: chardonnay
Maturité: 2014-2017
Disponible: dans les grands points devente ou sur:

www.mondovino.ch
www.coopathome.ch

John Wittwer

Rédacteur

Photo:
Heiner H. Schmitt
Publication:
lundi 09.06.2014, 10:15 heure

Publicité