La chanteuse Tal est très populaire auprès des jeunes.

«Le succès ne me change pas»

Concert À peine sa tournée «À l’infini» achevée, Tal repart sur les routes pour présenter un show acoustique. La chanteuse pop adulée des jeunes jouera cette semaine à Montreux. Entretien.

Après des concerts survoltés avec une grosse mise en scène, vous vouliez montrer votre musique sous un nouveau jour?
Exactement. Je présente mes chansons d’une façon inédite, dans une ambiance intime. Et je dévoile mes influences musicales: la soul, le funk, le jazz ou encore le hip-hop. L’autre différence, c’est qu’il n’y a pas de danseurs sur scène avec moi cette fois-ci.

Vous jouez dans des salles de capacité moyenne. Plutôt inhabituel pour vous!
C’est nécessaire pour un spectacle acoustique et c’est génial. Je suis proche du public, je ressens donc mieux ses réactions. Cela m’avait manqué lors de ma précédente tournée.

À 25 ans, comment gère-t-on le fait d’être une des artistes françaises les plus populaires?
J’ai beaucoup de peine à réaliser ce qui m’arrive. Mais le succès ne me change pas, je reste la même. Je travaille avec les mêmes personnes depuis le début de ma carrière et j’ai les mêmes amis depuis toujours. C’est très important pour mon équilibre.

Comment expliquez-vous votre réussite?
J’essaie toujours de transmettre des émotions positives à travers ma musique, je veux qu’elle fasse du bien à ceux qui l’écoutent. Véhiculer de bonnes sensations ne peut que rendre les gens heureux. Je pense que c’est une des raisons d’un tel engouement.

Vos fans apprécient sans doute aussi que vous soyez proche d’eux, souriante et sympa.
Je suis juste moi. Je suis quelqu’un de spontané et de positif. J’aime beaucoup le partage et je pense que le public le ressent.

Vous avez fait une apparition dans la série télévisée «Plus belle la vie». Avez-vous envie de vous lancer dans une carrière à l’écran?
Ce n’est pas une de mes priorités, mais si on me propose un rôle dans un film ou une série intéressants, ce sera avec plaisir! J’aime jouer la comédie depuis toute petite. J’ai pris des cours de théâtre quand j’avais 12 ans. Là, je viens de tourner dans un court-métrage réalisé par ma meilleure amie, la comédienne Juliette Delacroix.

Vous avez chanté plusieurs fois en Suisse. Vous appréciez ce pays?
Oui! J’y ai toujours été super bien accueillie et vous avez des paysages magnifiques. Ce que j’adore aussi, c’est que je repars toujours de chez vous avec plein de chocolat!

Biographie

Une enfant de la balle

Née en Israël le 12 décembre 1989, Tal Benyerzi a la musique dans le sang: sa maman est chanteuse et son papa musicien. «J’étais déjà sur scène dans le ventre de ma mère!»
En 2012, la jeune femme a sorti son premier album intitulé Le droit de rêver. Un carton. Tout comme son successeur, À l’infini, paru un an plus tard, et sa reprise de Envole-moi, qui figure sur une compilation en hommage à Jean-Jacques Goldman. Tal ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Dès que sa tournée acoustique sera terminée, elle enregistrera un nouvel album. Ce sera sans aucun doute un succès de plus!

Le concert de Tal, à l’Auditorium Stravinski, à Montreux, le 20 mars, est complet.

www.tal-officiel.com

Texte: Myriam Genier

Photo: Darius Salimi

Publication:
lundi 16.03.2015, 14:30 heure