1 von 8


Maëlane et son frère testent leur équilibre sous le regard des parents.

Frère et soeur sur le pont en cordes.

Les enfants adorent le toboggan.

Gaëtan teste son équilibre avec l’aide de sa maman.

Maëlane est très concentrée sur le câble tendu.

Les enfants évoluent sur la pyramide.

Père et fils dans le bac à sable.

La place de jeux de la Petite Thielle, au Landeron (NE).

Les enfants adorent jouer dehors

Aires de jeux Une famille présente sa place préférée, au bord du lac de Bienne. Elle apprécie la diversité des installations et le bon entretien. Un point essentiel selon le Bureau de prévention des accidents.

«

Ça va super vite le toboggan à plat ventre! C’est ce que je préfère!»

Maëlane (4 ans et demi)

En cet après-midi ensoleillé, l’aire de jeux de la Petite Thielle, au Landeron (NE), est prise d’assaut. Les enfants courent dans tous les sens, testent la tyrolienne, la pyramide géante en cordes ou jouent dans le sable à l’ombre d’une toile tendue. Des mamans discutent sur les bancs. Juste à côté, on joue à la pétanque dans ce cadre idyllique, au bord du lac de Bienne.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Créativité et motricité

On vient de loin à la ronde pour passer un agréable moment ici, à l’instar des Calame, de Saint-Aubin-Sauges (NE). Ils apprécient particulièrement cette place avec ses installations variées et pour tous les âges. La commune a investi 175 000 fr. pour rénover de fond en comble l’aire de jeux en 2012. Maëlane (4 ans et demi) et son frère Gaëtan (2 ans et demi) adorent le toboggan. Comme il y en a trois, ils ont le choix. «Ça va super vite le toboggan à plat ventre! C’est ce que je préfère!» s’exclame la fillette. Leur petite sœur Romane (6 mois) est encore trop jeune pour jouer avec eux. Elle les observe blottie dans les bras de sa maman, Peggy, pendant que Matthieu, le papa, aide les grands qui testent un des murs de grimpe.

Gaëtan (2 ans et demi) goûte aux joies de l’escalade avec son papa Matthieu.

«Cette place de jeux est idéale pour les familles, avec sa situation au bord du lac, le sable pour les tout-petits, les nombreux jeux pour les grands», constate le père de famille, assistant scolaire à
La Chaux-de-Fonds. La famille se rend chaque semaine sur une place de jeux avec les enfants. L’occasion aussi de retrouver des amis: «Ça permet de développer la créativité, la motricité et le jeu symbolique: l’enfant peut jouer au chevalier dans son château ou à l’épicier dans une maisonnette», souligne Matthieu Calame. «On a de la chance, les places de jeux dans le canton sont bien pensées. On apprécie aussi celle de Chaumont, au-dessus de Neuchâtel.» Son épouse trouve la place «très bien entretenue. Le sable est très agréable et permet aux enfants de jouer en toute sécurité.»

Les enfants apprécient tout particulièrement la tyrolienne.

Promouvoir le sport en plein air

Après le toboggan et l’escalade, frère et sœur essaient une drôle de balançoire qui tourne autour d’un axe. «Gaëtan, tu as vu? C’est des roues de voitures!» lance Maëlane. Son frangin arbore un large sourire. «Plus vite, plus vite!» lance-t-il à son papa. Les deux têtes blondes ont encore de l’énergie pour glisser sur la tyrolienne. Ils font preuve d’un équilibre impressionnant sur un triple câble tendu juste au-dessus du sol. Après Maëlane, au tour de Gaëtan de s’y aventurer. «Bravo!» s’exclame Peggy Calame, fière de son fils, qui a fait quelques pas sans chuter.  «Une place de jeux, c’est idéal pour jouer à l’extérieur. Même seule avec trois enfants, c’est gérable. Ils doivent parfois être patients si chacun a besoin de mon aide en même temps», précise la maman, institutrice de profession.

Gaëtan adore glisser la tête la première.

En Suisse romande, les places de jeux sont nombreuses. Parmi nos favorites, celle d’Ycoor, à Crans-Montana (VS), de Château-d’Œx (VD), des Paccots (FR) et du parc Bertrand, en ville de Genève, avec ses toboggans originaux et sa grande pataugeoire qui vient d’être rénovée. Le site www.loisirs.ch propose des emplacements avec des descriptions détaillées. «À l’heure où enfants et adultes sont de plus en plus souvent derrière un écran d’ordinateur ou de smartphone, il est important de promouvoir l’activité physique en plein air», conclut Matthieu Calame avant de siffler la fin de la récré.

Sécurité sur les places de jeux

Si les places de jeux favorisent la mobilité et l’épanouissement, elles présentent également un risque. Selon le Bureau de prévention des accidents (bpa), 9300 jeunes de moins de 16 ans s’y blessent chaque année en Suisse (places publiques et privées). Il s’agit surtout de chutes (tête touchée dans 45% des cas). Les aires de jeux doivent répondre à des règles de sécurité. Inspection et entretien sont essentiels: «Le propriétaire doit garantir que les installations soient conformes aux normes», souligne Magali Dubois, porte-parole du bpa. «La responsabilité est engagée même s’il y a le panneau Le propriétaire décline toute responsabilité en cas d’accident.» Toutefois, sa responsabilité ne sera mise en cause que si le dommage est attribuable à un défaut de l’ouvrage. «En cas de doute sur l’état d’une installation, un parent peut contacter un délégué communal à la sécurité.» Les adultes jouent bien sûr un rôle primordial de surveillance et d’encadrement.

www.bfu.ch/fr

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Basile Weber

Rédacteur

Photo:
Nicolas de neve
Publication:
lundi 21.09.2015, 15:26 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?