Les stars des étoiles

Cinéma Première cité romande à accueillir une projection professionnelle en plein air en 1988 avec Le Grand Bleu, Vevey séduit toujours les cinéphiles estivaux. 

Vous programmez depuis 2008 l’Open Air de Vevey mais aussi celui de La Tour-de-Peilz, en collaboration avec Roland Cosandey (ECAL). Deux univers?
Oui et c’est voulu. La Tour-de-Peilz est un Open Air plus intimiste axé sur lecinéma suisse avec quatre soirées thématiques: avant-première, documentaire, fiction et courts métrages.Il s’adresse en priorité à un public cinéphile un peu plus pointu. Des intervenants et des réalisateurs sont invités, des débats et des discussions s’engagent.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

On parle même cette année d’un cinéma participatif.
Nous montons un atelier cinéma avec une dizaine de jeunes. Durant cinq jours, une semaine avant la dernière soirée de La Tour-de-Peilz, ils auront pour mission de créer un court métrage de A à Z. C’est une porte ouverte sur le monde du cinéma, une immersion réelle.

Une manière de concurrencer les multiples supports actuels?
Oui bien sûr. Entre le DVD, le Blu-ray, l’ordinateur, les tablettes, on peut visionner un film quasiment où on veut quand on veut. C’est devenu un produit de consommation presque lambda. On doit amener autre chose qu’une simple projection et créer de la valeur ajoutée.

Le cinéma en plein air, une tendance qui s’impose?
Le concept de tout petits cinémas en plein air explose. On trouve actuellement sur le marché des vidéoprojecteurs pour quelques centaines de francs. On voit donc émerger des concepts de style «prenez votre chaise avec vous» où quelques personnes se font plaisir avec une projection sur un mur, ou encore des projections montées sur la base de l’énergie solaire. Ce sont des démarches intimistes et très travaillées pour un public spécifique. Quant au cinéma en plein air comme celui de Vevey, les chiffres de fréquentation n’augmentent pas. Ils auraient même plutôt tendance sinon à stagner, à baisser.

«

Notre public est cinéphile. C'est très précieux.»

Jonathan Waser, programmateur de l'Open Air de Vevey

Comment trouve-t-on l’équilibre d’une bonne programmation?
J’essaie de tenir la règle des tiers. Un tiers de succès de l’année, un tiers de sorties de l’été et un tiers d’avant-premières. On a la chance à Vevey d’accueillir un public cinéphile. Par exemple, Sâdhu, le film de Gaël Métroz, a fait autant d’entrée que Moi, moche et méchant, l’un des blockbusters des studios Universal. On peut donc se permettre une programmation audacieuse. Et ça c’est que du bonheur.

Trois coups de cœur pour cette édition 2015?
La soirée du collectif de jeunes réalisateurs veveysans Trois Petits Points qui propose un melting pot de leurs courts métrages. Sinon, je pense aussi à Dirty Gold War, un documentaire à l’attention d’un public plus militant qui retrace pour la première fois le cycle de l’or depuis son extraction jusque dans les vitrines des joailliers. On connaît le problème des diamants de sang, mais l’univers de l’or est encore très opaque. Et puis un clin d’œil aussi pour le film français La famille Bélier. Un film frais, sympathique et bien réalisé. l

Concours

Gagnez des places pour le «Luna Open Air Cinema».

La famille Bélier pour la Coop Night

Rodolphe Bélier et son épouse Gigi, tous deux sourds, sont agriculteurs. Si leur fils cadet est également sourd, leur fille aînée Paula est entendante. L’adolescente de 16 ans est donc un élément-clé dans la communication de la famille avec le monde extérieur. Or le professeur de musique de Paula découvre sa belle voix et la pousse à participer à un concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement avec sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte. Une comédie tendre où Karine Viard et l’étonnant François Damiens se retrouvent une nouvelle fois à l’écran après Rien à déclarer de Dany Boon. 

Supercard Coop: réduction de 25%

Comme chaque année, Coop est le partenaire principal des Luna Open Air Cinema. Au total, 20 emplacements sélectionnés pour leur cadre unique: paysages lacustres, châteaux, centres-villes historiques, etc. En Suisse romande, ce sont les villes de Martigny (du 22.06. au 16.07.), Fribourg (du 16.07. au 18.08.), Vevey (17.07. au 15.08.) et Delémont (07.08. au 29.08.) qui accueillent le public sous la voûte céleste. Les billets sont en vente sur le site www.lunaopenaircinema.ch.
Les titulaires de la Supercard Coop bénéficient d’un rabais de 25% sur tous les billets en prévente (max. 4 billets – offre non valable à la caisse le soir de la projection ni dans les billetteries Ticketcorner). À noter l’organisation d’un concours avec à la clef 10 × 4 places à remporter par ville.

www.coop.ch/cine

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Sophie Dürrenmatt

.

Photo:
Emanuel Ammon
Publication:
lundi 25.05.2015, 15:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?