«Ses devoirs? Notre fille refuse de nous en parler»

Isabel Pérez, conseillère pédagogique, répond à vos questions.

Notre fille (15 ans) entame sa dernière année de scolarité. L’an passé, elle a été promue de justesse, et avec de piètres résultats. Nous ne la voyons jamais étudier.
Elle nous dit finir ses devoirs avant que nous rentrions du travail, mais refuse de nous les montrer. Comme elle a peu de notes et que celles-ci sont dans la moyenne, nous n’avons pas d’arguments pour l’inciter à étudier avant les dernières semaines. Que faire? Emilie (45 ans)

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Expliquez à votre fille, naïvement, que vous ne comprenez pas – puisqu’elle fait son travail – qu’elle refuse de vous le montrer. Elle manque une occasion de vous rassurer, de ne plus subir vos questions répétitives. Puis, elle obtiendra des encouragements de votre part! Demandez-lui si elle préfère que vous sollicitiez un entretien avec ses enseignants pour avoir leur point de vue.
Vous avez des raisons objectives de vous inquiéter; elle a failli échouer son année. En tant que parents vous avez la responsabilité et un droit de regard sur sa scolarité. Ce ne doit pas être un choix pour elle.
Proposez à votre fille de tenir avec elle un tableau infor­matique qui lui permet de connaître ses moyennes au quotidien. Souvent, élèves et parents, s’ils voient des résultats, peinent à avoir une vue d’ensemble des moyennes. Ainsi, vous aurez l’occasion de lui montrer que vous pouvez encore lui expliquer quelque chose qui sera utile pour elle.
Si votre fille tient aussi à ses petits calculs et n’attache que peu d’importance à avoir des résultats brillants tant qu’elle réussit, dites-vous bien que c’est le cas de nombreux adolescents. Et cela a peut-être été le vôtre! Hélas, à part en axant le dialogue sur la fierté qu’elle aurait à se dépasser, les parents doivent accepter que leur enfant attende l’ultimatum du risque d’échec pour se mobiliser. Quand il y a risque… l’adrénaline qui plaît tant aux jeunes leur fait parfois déplacer des montagnes. Entretemps, proposez-lui de l’aide, gardez un œil et si nécessaire contactez ses enseignants.

Conférence d’Isabel Pérez

Comment aider mon enfant?
Ce mercredi 8 novembre, à 19 h 30, à Epalinges (VD), salle de quartier de Bois-Murat, notre pédagogue Isabel Pérez donnera une conférence sur les «Difficultés et troubles d’apprentissage – comment aider mon enfant?»
Elle sera ensuite suivie par une présentation (par Mme Goumaz) d’outils pour les élèves dyslexiques.

Vous avez des questions

Notre pédagogue vous répond

Vous êtes parents et vous vous posez des questions sur l’attitude ou le comportement de votre enfant, que ce soit à l’école, à la maison, durant ses loisirs, avec ses camarades? Vous aimeriez avoir l’avis ou le conseil d’une spécialiste? Envoyez-nous vos questions! Notre spécialiste Isabel Pérez, conseillère en pédagogie, répond aux questions des lecteurs de «Coopération» dans sa chronique. Vous pouvez nous les faire parvenir directement grâce au lien ci-dessous.

La pédagogue répond à vos questions

_

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

.

texte:
Isabel Pérez
Publication:
lundi 06.11.2017, 13:22 heure





Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?