1 von 6


Seraina Rohrer, directrice des Journées de Soleure, aime la richesse culturelle de la petite ville bercée par l’Aar.

Même en janvier, par un froid glacial, les Soleurois investissent les terrasses des bistrots dès les premiers rayons de soleil.

Balade dans la ville : la Galerie d’art Künstlerhaus S11

L’Hôtel Roter Ochsen, un des préférés de Seraina Rohrer.

Balade au Weissenstein sur les hauts de Soleure

Le soleil brille quand la ville est dans le brouillard.

Soleure: les bons plans de Seraina Rohrer

Visite La directrice des Journées de Soleure (festival du film) – dont la 52e édition se déroulera du 19 au 26 janvier – nous fait découvrir la ville baroque du bord de l’Aar à l’offre culturelle foisonnante et où il fait bon vivre.

1. Uferbau

«10% du budget de la ville est destiné à la culture», explique Seraina Rohrer (39 ans) qui apprécie cette petite cité dynamique.

Se cultiver, se rencontrer
L’Uferbau c’est une ancienne boucherie, un bar-restaurant appelé Solheure, un cinéma, un espace culturel qui accueille divers événements, un lieu de rencontre... C’est le lieu préféré de Seraina Rohrer qui aime la richesse culturelle et la convivialité de Soleure: «C’est une petite ville où l’on se rencontre facilement, où l’on se croise et où l’on discute entre deux bâtiments baroques.»

www.solheure.ch

2. Hôtel Roter Ochsen 3. Hôtel An Der Aare

Bien dormir
Quelques mois par année, Seraina Rohrer loue un appartement du Roter Ochsen, un hôtel «bon marché avec un super service». Elle a aussi un coup de cœur pour l’hôtel an der Aare (photo), «où l’on entend l’eau qui passe», qui était autrefois un hôpital.

www.hotelroterochsen.ch
www.hotelaare.ch

4. Kreuz

Manger et boire un verre
Les très nombreux restaurants de la ville ne désemplissent pas, même en semaine. «Sortir dans les bars et restaurants fait partie intégrante de la culture des Soleurois», constate la directrice du festival qui apprécie notamment le Kreuz.

www.kreuz-solothurn.ch

5. Künstlerhaus S11

Faire le plein de découvertes
Cette petite galerie soleuroise est un véritable lieu de découverte très apprécié par Seraina Rohrer: «C’est une association qui donne la chance aux jeunes artistes d’exposer leurs œuvres.»

www.s11.ch

6. Weissenstein

Se ressourcer
Pour se détendre et fuir le brouillard hivernal Seraina Rohrer se rend au Weissenstein, sur les hauts de la ville. «L’esthétique du panorama est impressionnante. Je me sens comme au cinéma», confie cette passionnée qui respire le septième art même en faisant du sport.

www.solothurn-city.ch
Jasmina Slacanin

Rédacteur

Photo:
Carte Rich Weber; photos Philipp Zinniker, Region Solothurn Tourismus / Toni Kaiser, DR
Publication:
lundi 16.01.2017, 15:59 heure