1 von 2



Souris: elle a conquis la planète

En coulisse Créée il y a trente ans dans une ferme du canton de Vaud, Logitech est aujourd’hui un fabricant d’accessoires d’ordinateur actif au plan mondial. La firme a-t-elle inventé le célèbre petit boîtier?

Pour beaucoup, le nom Logitech est immédiatement associé à la petite souris. Informatique,
naturellement. L’entreprise – devenue multinationale – fondée à Apples (VD) et dont le siège social pour l’Europe est situé à Lausanne, n’a pas inventé la souris mais elle a été la première à la produire en série.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

En 1968, à San Francisco, l’ingénieur en informatique américain Douglas Engelbart présente une petite boîte en bois avec laquelle il commande son ordinateur. Dans la pratique, le prototype d’Engelbart ne convainc pas mais ses idées font leur chemin. La première souris moderne (Engelbart nommait déjà son petit boîtier ainsi) avec deux touches et une roulette est développée en Suisse, à l’EPFL. Basée sur le concept d’Engelbart, elle fonctionne grâce à des capteurs optiques permettant un maniement précis.

L’ère de la souris

Daniel Borel, un Neuchâtelois qui a étudié la physique à l’EPFL et l’informatique à la Stanford University, en Californie, se charge de la commercialisation mondiale de la souris d’ordinateur. Avec deux collègues de Stanford, l’ingénieur crée Logitech en 1981, dans le paisible village d’Apples. Le nom découle de logiciel.
Un an plus tard, Logitech lance la première souris de série sur le marché. C’est le début d’une nouvelle ère. Presque au même moment, le fabri-cant d’ordinateur Apple présente son Macintosh. Il est vendu avec une souris comme périphérique d’entrée primaire. Aux oubliettes l’époque où l’ordinateur était presque exclusivement commandé au moyen du clavier.

Le prototype de la souris de Douglas Engelbart présenté en 1968.

Les années difficiles

La souris connaît un succès retentissant. Fin 2008, Logitech en a vendu un milliard. D’autres innovations techniques, que Logitech peut revendiquer, s’y sont ajoutées depuis. Toutefois, les changements que connaît le marché informatique et l’avènement des tablettes et des smartphones plongent l’entreprise dans les difficultés. En 2011, l’année de ses 30 ans, l’ambiance n’est pas à la fête: une collaboration avec Google capote, le cours de l’action s’effondre et le directeur général Jerry Quindlen doit plier bagage.
Mais le vent tourne et Logitech retrouve les chiffres noirs grâce à des innovations. Cette année, la firme a présenté Logi, une marque sous laquelle de nouvelles catégories de produits seront commercialisées. Une manière pour l’entreprise de se distancer de son image un peu poussiéreuse de fabricant de souris et de claviers. Quoique ces deux produits sont encore les plus importants pour Logitech. Il ne faut donc pas s’attendre à enterrer la bonne vieille souris d’ordinateur dans un proche avenir.

La production de claviers reste un secteur important pour Logitech.

Les jalons

1981 Daniel Borel, Pierluigi Zappacosta et Giacomo Marini créent l’entreprise Logitech dans la commune vaudoise d’Apples.

1982 Logitech lance avec la P4, la première souris d’ordinateur produite en série sur le marché.

1984 Logitech présente une souris sans fil basée sur la technique de l’infrarouge.

1985 Logitech développe la Logimouse C7 qui tire son alimentation électrique directement de l’ordinateur via l’interface RS-232. 

1991 La Mouseman apparaît pour la première fois sans fil.

1994 L’entreprise lance sur le marché le premier joystick pour jeux PC et, ce faisant, son premier produit spécialement conçu pour des jeux sur ordinateur.

1994 Logitech inaugure sa première entreprise de production à Suzhou, en Chine. 

2001 La firme reprend le fabricant américain d’accessoires audio Labtec.

2004 Lancement de la première souris laser.

2011 Logitech se lance dans le marché des tablettes avec différents accessoires.

2013 Transfert du siège principal européen à Lausanne.

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Béatrice Koch
Photo:
SP
Publication:
lundi 23.11.2015, 14:50 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?