Tous aux Bains: le quartier 
genevois qui bouge

Tendance Dédié à l’art contemporain, le quartier 
des Bains s’est imposé ces dernières années comme 
le plus branché de la ville. Galeries et musées insufflent 
à ces rues une atmosphère bouillonnante de créativité. 
Les restaurants et les 
cafés chaleureux, où l’on 
se retrouve entre deux 
expos, ne manquent pas. 
Voici une idée de programme pour y passer une journée parfaite. 

10 h 00: boire un café au Paradiso

http://www.cooperation.ch/_Tous+aux+Bains_+le+quartier+_genevois+qui+bouge ​Tous aux Bains: le quartier genevois qui bouge

Quoi de mieux, pour démarrer une froide journée d’hiver qu’un petit-déjeuner au Paradiso? Les habitués s’y pressent pour boire un espresso, lire le journal et déguster l’«Avocado Toast», spécialité de la maison. Ce café au design épuré est un concentré de ce qui fait l’identité du quartier: galeristes, étudiants et familles s’y côtoient dans une ambiance décontractée. Difficile de ne pas se laisser séduire. D’autant que leur roulé à la cannelle est à se damner!

11 h 00: découvrir le Musée d’ethnographie de Genève (MEG)

Impossible de visiter le quartier des Bains sans aller au MEG, élu Musée européen de l’année 2017. Son architecture audacieuse (photo ci-dessus), avec son imposante toiture recouverte d’une mosaïque de losanges en aluminium, rappelle les pagodes des cultures du bout du monde. Pour sa sublime exposition intitulée «L’effet boomerang. Les arts aborigènes d’Australie», présentée jusqu’au 7 janvier 2018, l’institution a brillamment mis en rapport les civilisations anciennes et actuelles. 

13 h 00: dîner au Bleu Nuit

Des produits locaux, une carte limitée, mais de première qualité: le Bleu Nuit est un excellent restaurant. Le velouté de champignons, avec sa crème acidulée, n’a pas son pareil pour réchauffer les papilles. Derrière une façade discrète (on discerne à peine le nom de l’établissement), on découvre une salle aux murs blancs recouverts d’affiches colorées d’anciens groupes de rock des années 1970. Le Tout-Genève s’y retrouve pour manger ou boire un verre dans le bar à cocktails caché à l’arrière. 

14 h 30: Flâner dans les galeries d’art 

L’âme du quartier des Bains, ce sont les galeries d’art contemporain qui essaiment dans ses rues. On va des unes aux autres et on en prend plein les yeux. À la galerie Skopia (Rue des Vieux-Grenadiers 9), on est fasciné par l’extrême finesse des paysages et des visages représentés par le Suisse Franz Gertsch (jusqu’au 23 décembre). Tout autre ambiance à la galerie Xippas (Rue des Bains 61), avec les œuvres géométriques et joyeusement colorées de la Belge Farah Atassi (photo ci-contre), à découvrir jusqu’au 22 décembre.

16 h 00: se réchauffer 
au Birdie Food & Coffee

http://www.cooperation.ch/_Tous+aux+Bains_+le+quartier+_genevois+qui+bouge ​Tous aux Bains: le quartier genevois qui bouge

Attention, coup de cœur assuré pour ce coffee shop où l’on peut goûter un café à la saveur raffinée, sélectionné chez les meilleurs torréfacteurs. Vous devrez probablement faire la queue pour accéder au graal, mais il y en a pour tous les palais, de l’espresso corsé au sirupeux Birdie Cold Brew, infusé à froid. Quant à l’Aeropress, un café long intense en bouche, il est idéal pour le goûter avec un cake à la banane.

16 h 30: S’inspirer au Musée d’art moderne et contemporain (MAMCO)

Le MAMCO est le plus grand musée suisse dédié à l’art contemporain. Installé dans une ancienne fabrique d’instruments de physique (dont il a conservé les traces laissées au sol par les machines), il se déploie sur quatre étages. L’écrin parfait pour initier le grand public aux artistes qui ont marqué l’art des cinquante dernières années, tel l’Américain William Leavitt (exposé jusqu’au 4 février 2018), dont les installations sont autant de critiques d’Hollywood et de l’industrie du divertissement.

Prochaines « Nuits des Bains », Le rendez-vous incontournable pour apprécier pleinement la dynamique du quartier :

  • 18 janvier 2018
  • 22 mars 2018
  • 17 mai 2018
  • 13 septembre 2018

Au Mamco: William Leavitt

  • Jusqu’au 4 février 2018

Au MEG : «L'effet boomerang. Les arts aborigènes d'Australie »

  • Jusqu’au au 7 janvier 2018
Agenda des différentes galeries
texte:
Suzi Viera
Photo:
Patrick Gilléron Lopreno, Annik Wetter–MAMCO, Genève; carte Rich Weber 
Publication:
lundi 27.11.2017, 00:00 heure