Passer l’aspirateur, dépoussiérer 
les fenêtres, ranger sont des tâches 
que l’on peut confier à des enfants, 
une fois qu’ils ont compris comment faire.

Un jeu d'enfant: les tâches ménagères

Rôles Aider les enfants à gagner en autonomie 
est le plus beau des cadeaux. Ils apprennent à devenir responsables grâce aux petits travaux ménagers.

Giada (13 ans) est dans la cuisine, seule. Elle épluche les pommes de terre qui bientôt cuiront à la poêle. Sa maman, partie faire des courses, lui a demandé de l’aider à préparer le repas. La grand-mère de Giada possède un jardin potager et l’ado participe volontiers à la récolte des pommes de terre. Aujourd’hui, elle en a épluché plus d’un kilo. «Pour un adolescent, prendre part aux tâches ménagères ne va pas de soi, explique Lietta Santinelli, ergothérapeute. Les associer dès qu’ils sont petits, les habituer à donner un coup de main est la meilleure façon de les responsabiliser.» En revanche, la participation des plus jeunes doit rester ludique. Cela leur donne de l’importance; les parents, à leur tour, les gratifieront de compliments. À chaque âge correspondent des tâches et grâce à elles, les petits apprendront à prendre leurs responsabilités et à développer de l’empathie. Ils sauront aussi s’organiser, ce qui est très utile pour acquérir son autonomie. De plus, en les laissant commettre des erreurs, ils apprendront avec l’expérience à grandir, à gérer leur temps et à établir des priorités, autant de compétences importantes pour accroître l’estime de soi. Tous les enfants ne sont pas capables de faire la même chose au même âge, et toutes les tâches énumérées ne doivent pas être réalisées en même temps. Chacun doit suivre son propre rythme de développement de manière individuelle. Il est toutefois important de commencer par des tâches simples et valorisantes. Voici les conseils de Lietta Santinelli.

À chaque âge la bonne tâche

1 an
Que cela reste un jeu! Les enfants de 1 an peuvent participer de manière ludique aux tâches ménagères. Voilà, par exemple quelques-unes des tâches que l’on peut leur confier: ranger sa brosse à dents après s’être lavé les dents; remettre les jouets dans leur panier. Chaque expérience doit se dérouler de façon plaisante et ludique.

2 à 3 ans
Sortir le linge de la machine à laver; arroser les plantes d’intérieur, avec l’aide d’un adulte, ou ranger les livres dans la bibliothèque quand les enfants ont fini de les feuilleter en votre compagnie.

Dès 4 ans
Les enfants peuvent commencer à ranger leur chambre, si le mobilier convient à leur âge, c’est-à-dire si les étagères sont à bonne hauteur et si la chambre est équipée de boîtes de rangement. Ils peuvent mettre leurs vêtements sales dans le panier à linge, mettre en partie la table et débarrasser leur assiette. Ils peuvent ranger leurs chaussures; accrocher leur veste après l’avoir enlevée, si le portemanteau est accessible. Ils peuvent aider à ranger les couverts dans les tiroirs. Et si les parents préparent leurs vêtements, s’habiller et se déshabiller tout seuls. Enfin, ils peuvent changer le rouleau vide de papier hygiénique.

Le partage des tâches ménagères commence dès la plus tendre enfance. Ainsi, les enfants deviennent responsables et assument leur rôle avec autorité.

Dès 6 ans
Vos enfants peuvent ranger leur cartable une fois rentrés de l’école. Faire le lit à leur manière – inutile qu’il soit parfait! À la cuisine, ils peuvent balayer après le repas et vider le lave-vaisselle. À cet âge,les enfants sont capables de choisir les vêtements qu’ils porteront.

Dès 8 ans
Les enfants peuvent passer l’aspirateur, étendre le linge, éplucher les carottes et les pommes de terre; préparer leur cartable et leur sac de sport. Au supermarché, ils peuvent chercher certains produits de la liste des courses, ce qui permet de répartir les tâches et de rendre le moment des achats moins fastidieux.

Adolescents
Techniquement parlant, les adolescents sont capables de tout faire, mais c’est leur intérêt pour les activités domestiques qui faiblit à cet âge-là. Lietta Santinelli conseille de leur proposer des activités plus motivantes, telles que s’occuper d’un animal de compagnie ou préparer un repas pour toute la famille quand les parents n’ont pas le temps de le faire.
Mais il peut aussi s’agir des travaux dans le jardin comme tondre la pelouse ou ramasser les feuilles mortes; séparer les déchets avant d’aller à la déchetterie ou sortir les poubelles le bon jour – ce sont des tâches que les adolescents peuvent accomplir s’ils vivent en ville. Il vaut mieux leur donner un délai au lieu d’exiger qu’ils s’en chargent immédiatement. Ou choisir des tâches qu’ils apprécient, comme par exemple promener un animal de compagnie.

En cuisine, les enfants peuvent, par exemple, aider à éplucher les légumes ou faire la vaisselle.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Amelia Valsecchi Jorio
Photo:
Alamy, Getty Images 
Publication:
lundi 30.10.2017, 13:35 heure





Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?