Une géante: Opel Astra Sports Tourer

Dimensions Mieux équipée et plus spacieuse, l’Opel Astra Sports Tourer change de format.

Testé par Andreas Faust, journaliste automobile

Testé par Andreas Faust, journaliste automobile
Testé par Andreas Faust, journaliste automobile

Connaissez-vous l’histoire du géant illusoire? Il paraît de plus en plus grand au fur et à mesure que vous vous éloignez, contre toute logique. Le conte La cité des dragons, de Michael Ende, relate, entre autres, les aventures d’un géant, un certain Monsieur Tur Tur, qui devient le phare vivant de Lummerland. Enfant, j’adorais écouter cette pièce radiophonique en voiture. C’est de la pure fiction, mais je connais aussi de vrais géants illusoires. L’ancienne Opel Astra, par exemple. De l’extérieur, elle était opulente pour une compacte. Mais une fois assis à l’arrière, je me suis toujours demandé pourquoi il y avait aussi peu de place au-dessous du toit et d’espace pour les genoux.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Nouveau look plus spacieux

Les choses ont bien changé. L’Astra de dernière génération est basée sur une plate-forme plus courte; elle dispose a contrario d’un empattement allongé. On a l’impression d’avoir gagné 15 cm à l’intérieur, bien que la réalité n’excède pas 3 cm. À cela s’ajoutent d’importantes économies de poids, jusqu’à 190 kg selon les versions. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’Astra a été élue «Voiture de l’année 2016» en Suisse et en Europe. Dans le break Astra Sports Tourer, il y a de l’espace pour les choses vraiment importantes. Les bagages de vacances, par exemple. Le volume disponible est modulable jusqu’à 1630 litres, soit 100 litres de plus que dans l’Opel Insignia, qui n’est donc plus spacieuse qu’en apparence. Le hayon électrique de l’Astra (option) s’ouvre d’un simple mouvement du pied, détecté par un capteur. Et pour 1300 fr. de supplément, vous vous offrez des phares à LED plus efficaces, moins énergivores et qui n’éblouissent pas les autres conducteurs.

Écran tactile de la console médiane

À part ça, l’Astra reconnaît les panneaux de signalisation. Elle effectue une légère correction au volant en cas d’écart de trajectoire non intentionnel. Tout cela est de série sur les deux lignes d’équipements supérieures.
Indépendamment de la polémique autour des émissions, les motorisations essence sont de toute façon plus économiques en Suisse. Tout au moins pour des kilométrages annuels normaux. Le prix d’achat de la voiture et celui du litre de carburant sont plus avantageux. Opel propose à bon escient de nouveaux moteurs de cylindrée réduite, mais munis d’un turbo. Et comme l’Astra Sports Tourer ne pèse que 1322 kilos, le moteur de 125 ch n’a rien d’anémique.
Autre lueur dans l’Astra, celle de l’écran tactile de la console médiane, qui remplace les nombreux interrupteurs de l’ancien modèle. Et dont le système de navigation indique aussi la route à suivre. Comme le géant de La cité des dragons!

Opel Astra Sports Tourer

Moteur et transmission
4 cylindres turbo essence, 92 kW/125 ch, boîte 6 vitesses manuelle, traction avant

Consommation et CO2
4,9 l/100 km, 114 g/km CO2, Euro 6, étiquette énergie B

Prix
à partir de 26 300 francs

Habitabilité   ★★★★★
Confort         ★★★★
Coût/utilité    ★★★★★

Test en vidéo
Davantage d'infos sur le site du constructeur

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Andreas Faust
Photo:
Heiner H. Schmitt, Darrin Vanselow, DR
Publication:
lundi 06.06.2016, 13:45 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?