1 von 17


Renardeaux au coucher du soleil, par Etienne.

Grive litorne en hiver, par Etienne.

Croquis d’un rougequeue à front blanc en vue d’une aquarelle, par Etienne.

Aquarelle d’un gobemouche juvénile, par Etienne.

Bouquetin mâle, par Sébastien.

Butor étoilé pêchant sur la glace, par Sébastien.

Collembole, insecte mesurant un tiers de millimètre, par Etienne.

Collembole, insecte mesurant un tiers de millimètre, par Etienne.

Femelle bouquetin au coucher soleil, par Sébastien.

Grenouille verte, par Sébastien.

Grimpereau des arbres dans un mélèze, par Etienne.

Hermine en mue, par Sébastien.

Jeune bouquetin à contre-jour, par Sébastien.

Mésange charbonnière nourrissant ses petits avec une chenille, Sébastien.

Muscardin dans un champ de blé, par Etienne.

Pic noir nourrissant ses petits, par Sébastien.

Renard roux, à quelques mètres du photographe, par Etienne.

A l’affût de la nature

Photographes animaliers. Etienne et Sébastien Francey publient leurs clichés dans leur propre magazine où ils partagent leur débordante passion pour la nature. Rencontre forestière.

Autodidactes à l’énergie débordante: Sébastien et Etienne Francey.

Autodidactes à l’énergie débordante: Sébastien et Etienne Francey.
Autodidactes à l’énergie débordante: Sébastien et Etienne Francey.

L’objectif à l’affût, Etienne et Sébastien Francey attendent patiemment le sujet qu’ils pourront photographier. Les deux frères jumeaux de 15 ans, nés à deux minutes d’intervalle, ont la fibre artistique précoce. Depuis 2007, ils publient leur propre magazine chnature, qui paraît six fois par année et compte 270 abonnés. On y découvre leurs clichés et leurs aventures de photographes animaliers. Autodidactes et talentueux, les cadets de l’Association suisse des photographes naturalistes (ASPN) recevront en novembre trois prix au Festival international de Montier-en-Der (F), dont le Grand Prix du concours jeunes 2012 pour Sébastien.

«La discrétion, la persévérance et la patience sont les trois qualités primordiales d’un photographe naturaliste», relève Sébastien, qui se rappelle avoir fait trois ans de recherche avant de pouvoir immortaliser des renardeaux. Etienne insiste sur le côté artistique: «Il faut avoir une belle composition, une belle lumière et un bel arrière-plan». Depuis deux ans, il s’est d’ailleurs mis à peindre à l’aquarelle en pleine nature, des oiseaux et bien d’autres autochtones de nos forêts. C’est aussi lui qui assure tout le graphisme du magazine.

Cette passion pour la nature leur a été transmise par leur grand-père. Pour observer la faune, il faut composer avec les horaires des sujets que les deux frères pistent, généralement seuls chacun de leurs côtés. «Si on veut photographier le chevreuil en été, on part quand il fait encore nuit», conte Sébastien. La météo est aussi leur alliée. «Un temps pluvieux ou nuageux permet de discerner tous les détails. Tout comme les dernières heures avant le coucher du soleil.» Lorsqu’ils évoquent les moments magiques qu’ils ont vécus, ils s’enflamment et content des histoires de martres, de lièvres, de renardeaux ou d’hermines. Les deux gymnasiens payernois voient déjà l’avenir avec une clarté rare pour leur âge. Etienne pense s’orienter dans la biologie ou le graphisme tandis que Sébastien veut devenir enseignant.

Déjà prêts pour leurs aventures hivernales, les deux frères ont construit un affût (cabane d’observation) en forêt avec un perchoir qui pourra accueillir des passereaux ou des pics. Et, dans le froid, invisibles, leurs appareils de photo crépiteront.

Le magazine «chnature» sur le Net
Association Suisse des Photographes et cinéastes Naturalistes

Commentaires (7)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Nicolas Poinsot

Profile ton réseau

Photo:
Etienne et Sébastien Francey, Charly Rappo/arkive.ch,
Publication:
lundi 17.09.2012, 14:27 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?