L’avenir du cacao noble

Cultiver le cacao est un travail pénible qui rapporte peu. Un projet au Honduras ouvre de nouvelles perspectives aux paysans.

Une terrible tempête tropicale avait traversé l’Amérique centrale durant l’automne 1998. Le Honduras avait été particulièrement touché par l’ouragan Mitch: des inondations et des glissements de terrain avaient ravagé des villages, des routes et des ponts, fait 14 600 morts et détruit en grande partie les récoltes.
Cette catastrophe naturelle a eu des conséquences dramatiques pour les cultivateurs indigènes de cacao. Leurs plantations ont presque complètement disparu.

La culture du cacao n’est pas une sinécure: les arbrisseaux requièrent beaucoup de soins et les récoltes ne peuvent se faire qu’à la main.
Or, grâce à un projet dans lequel la Suisse a participé, la culture millénaire du cacao a pu refleurir au Honduras. On a planté des cacaoyers de la variété noble Trinitario ainsi que des essences rares.
Cette diversification de la culture (Agroforst) en cacaoyers, arbres fruitiers et essences rares augmente sensiblement le revenu des petits paysans de la région d’Olancho.
Parallèlement, le projet contribue à assurer une alimentation saine et diversifiée aux familles paysannes.

Les amateurs de chocolat en Suisse profitent également de ce projet: le cacao noble Trinitario se distingue d’autres variétés par des notes aromatiques typiques souvent décrites comme fruitées, fleuries ou de noisette.
Le projet est financé par le biais du Fonds Coop pour le développement durable ainsi que par des contributions des chocolats Halba, du Seco, de Helvetas Swiss Intercooperation, Swisscontact et Deza.

Distinction: chocolat le plus durable

Grâce au projet Honduras, Coop est le premier détaillant à pouvoir proposer un véritable chocolat bio Fairtrade, dont la totalité du processus de production peut être suivie et contrôlée.
C’est aussi pour cette raison qu’une récente étude émanant de la «Déclaration de Berne» a qualifié les Chocolats Halba comme le producteur suisse de chocolat le plus durable (www.evb.ch/schoggi). La tablette de chocolat bio Naturaplan Fairtrade «Honduras Project» est en vente dans les grands magasins Coop.
Elle est disponible en trois variantes: «chocolat extra-noir avec 70% de cacao» ou «chocolat noir avec 60% de cacao» et «amandes effilées» ou «zestes confits d’orange» (100 g pour 2 fr. 70).

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Publication:
lundi 13.05.2013, 15:15 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?