Il se lance un défi en handbike

Le guide et skieur valaisan Jean-Yves Michellod, victime d’un grave accident il y a sept ans, participera au premier semi-marathon handbike et fauteuil de course de Genève.

Il s’est fait prendre par une avalanche en skiant au Mont-Fort il y a sept ans. Cet accident a paralysé une partie des jambes de Jean-Yves Michellod. L’ancien guide et freerider valaisan a dû changer de vie: «C’est sûr qu’après n’avoir fait que skier pendant quinze ans un peu partout dans le monde, ça a été dur. Mais c’est comme ça. Je savais que je prenais des risques. J’ai eu mon accident en pratiquant le sport que j’aimais.» Il se dit chanceux d’avoir pu récupérer une partie de ses jambes et de pouvoir remarcher: «J’ai des copains de rééducation qui n’ont pas eu cette chance. C’est plus difficile à accepter.»



De guide, Jean-Yves est passé à transporteur de guides. Il a créé une compagnie de taxis à Verbier il y a six ans: «80% de mes clients sont des guides. Je peux discuter avec eux des conditions, des endroits où ils sont allés.» Quand il en a le temps, il continue à profiter de la neige grâce à son ski-bob.«J’ai retrouvé un plaisir à skier comme jamais je n’aurais imaginé.»

Il marche, grâce à des attelles et à sa canne: «On m’appelle Dr House»!

Ses enfants (deux filles de 7 ans et 5 ans, un garçon de 2 ans et demi) et sa femme sont à l’origine de ses débuts en handbike: «J’aime bien faire du vélo en famille. En vélo normal, je n’ai pas d’équilibre et peu de forces. J’ai essayé le handbike et j’ai tout de suite eu du plaisir. Alors j’en ai acheté un. Au début, c’était pour me balader. Je me suis vite rendu compte que c’était bon pour tout.» Cet engin à trois roues et pédalier manuel lui permet de pratiquer un sport complet. Cet athlète en a besoin: «Il y a peu de sports qui font marcher la pompe et qui me sont accessibles. Le vélo, c’est complet: souffle, cardio.»

Le 5 mai à 8 h, Jean-Yves Michellod sera sur la ligne de départ du premier semi-marathon handbike et fauteuil de course du Marathon de Genève. «Ce sera ma première course. C’est un challenge. Il y aura l’élite mondiale, comme Jean-Marc Berset et Heinz Frei. C’est génial de pouvoir se mesurer à eux.» L’esprit de compétition n’a jamais quitté le Valaisan: «Je serai au taquet, c’est ma mentalité! Même si je suis conscient que je peux finir dernier, je ne partirai pas battu. Je sais déjà que je vais commencer trop vite parce que je voudrai suivre…» Cette première course sera-t-elle un tremplin pour lui? «Il ne faut jamais dire jamais. Je vais continuer le vélo, c’est sûr. Mais côté planning, je ne pense pas avoir assez de temps pour arriver au niveau des meilleurs. J’ai beaucoup d’admiration pour Jean-Marc Berset, qui s’entraîne à côté de son entreprise de boulangerie à Bulle.»

Le Bagnard Jean-Yves a commencé les entraînements à la mi-mars. «C’est un peu short… Chez moi, à Versegères, on a eu de la neige de décembre à fin mars. Je descends à Martigny pour m’entraîner. Je vais au bord du Rhône.»

A l’entraînement, il roule à 35 km/h avec le vent et à 15 km/h face au vent.

Sportif un jour, sportif toujours. Jean-Yves Michellod fait un peu de tennis. Et depuis deux ans, il se régale en parapente. Selon le type de terrain, le décollage en chaise roulante n’est pas évident. «Mais en l’air, je n’ai aucun handicap, je suis comme tout le monde.» Il se retrouve comme en montagne: «Monter et traverser des vallées, c’est génial. On a des conditions fabuleuses à Verbier et j’ai des bons copains qui en font.» Tout comme la famille, les copains comptent beaucoup à ses yeux. Il se souvient de ses mois d’hospitalisation: «Les bons amis qui venaient me trouver ne savaient pas quoi dire. Je me mettais à leur place et j’essayais de les mettre à l’aise.» Il reparle de son accident dans des classes. «J’essaie de faire passer le message aux jeunes que malgré les connaissances que l’on peut avoir comme freerider ou comme guide, il y a toujours des risques.»

Positif, Jean-Yves garde son humour. En marchant avec sa canne, il sourit en disant qu’on le surnomme Dr House.

Les conseils du champion Jean-Marc Berset

Le multiple champion du monde et médaillé paralympique Jean-Marc Berset (53 ans) soupire. Le Gruérien souligne que les cinq derniers mois d’entraînement ont été difficiles: «Encore mardi dernier, je me suis fait prendre par la neige à Semsales. Je roule 20 000 km par an parce que je veux des résultats, mais des fois je me dis qu’il faut être un peu fou!» Ses conseils pour la première course de Jean-Yves Michellod? «Qu’il joue avec un groupe, ni trop rapide ni trop lent. Qu’il prenne des relais, qu’il laisse faire, qu’il attaque. Je l’encourage à éviter de se retrouver seul en course. Et surtout, qu’il garde la notion de plaisir quoi qu’il en soit. Qu’il ne bloque pas sur les résultats des élites.» L’objectif principal de Jean-Marc Berset pour la saison? Un titre aux Championnats du monde de handbike au Canada, à la fin août.

9e Marathon de Genève

Du 3 au 5 mai, des milliers de sportifs sont attendus à la 9e édition du «Genève Marathon for Unicef». Le sprint final aura lieu pour la première fois sur le pont du Mont-Blanc. Les courses se succéderont du vendredi au dimanche. Elles comprennent le marathon, le marathon-relais, le semi-marathon et le semi-marathon handbike et fauteuil (même parcours, mais la course démarre plus tôt). Il y aura en plus «la Genevoise» — 5 km pour les femmes — et quatre courses de 1 à 3 km pour les 6-13 ans.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au vendredi 26 avril:

www.genevemarathon.org

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Joëlle Challandes

Rédactrice

Photo:
Charly Rappo / Arkive.ch
videos:
FLK productions, www.youtube.com
Publication:
mardi 16.04.2013, 00:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?