This presentation requires the Adobe Flash Player. Get Flash!

«Il faut profiter des bons moments»

Hugh Jackman est à l’affiche de «Real Steel». Il nous parle de boxe, de sa famille et de son statut de sex-symbol.

PODCAST: écouter Hugh Jackman parler de son boxeur préféré.

Il a le biceps saillant et la carrure d’un boxeur. Du haut de ses 189 cm, Hugh Jackman en impose. «Je fais de la boxe depuis deux à trois ans; il n’y a rien de mieux pour se maintenir en forme. Je m’ennuie ferme dans les salles de musculation», dévoile la star de 43 ans (il les a fêtés le 12 octobre) dans une suite cossue de l’hôtel Claridges.

Il campe un ancien boxeur dans Real Steel, un film d’action futuriste où les humains ont été remplacés sur le ring par des robots.
Balèze, oui, mais le sympathique Australien est tout sauf intimidant. Il est d’ailleurs connu à Hollywood pour sa gentillesse et son humilité. «Je suis reconnaissant pour tout ce qui m’arrive et je sais que ma carrière ne va pas durer éternellement. C’est un peu comme quand on est en vacances: il faut profiter des bons moments et accepter que tout a une fin.»


La Star de «X-Men», qui reprendra son rôle fétiche dans The Wolverine, remercie aussi Dieu d’être marié depuis quinze ans. Il a rencontré sa femme, de douze ans son aînée, alors qu’il était encore inconnu et faisait ses griffes au théâtre en Australie. «Je gagnais 1000 dollars par semaine et ne possédais qu’un sac rempli d’habits. Elle ne m’a certainement pas épousé pour ma notoriété ni mon argent!»

Parent adoptif d’Oscar (11 ans) et d’Ava (6 ans), il se décrit comme un père plutôt sévère. «Je suis moins strict que mon propre père, qui ne tolérait pas qu’on mette les coudes sur la table pendant le repas. Par contre, je suis intransigeant sur la question du respect d’autrui et de la courtoisie. D’autant plus que, à cause de mon boulot, mes enfants reçoivent parfois un traitement de faveur.»
Si les femmes se pâment devant lui, le comédien rougit lorsqu’on évoque son statut de sex-symbol. «Je ne suis pas à l’aise avec cette étiquette. Je ne la comprends pas vraiment et c’est très bien comme ça. Si j’accordais trop d’importance à mon physique, je serais mal barré dans trente ans!»

Boxe futuriste et robots épatants

Dans un futur proche, la boxe est devenue un sport high-tech et les humains ont été remplacés sur le ring par des robots.
Ancien boxeur, Charlie (Hugh Jackman) survit tant bien que mal en fabriquant des machines bas de gamme.
Lorsque le fils qu’il a perdu de vue réapparaît dans sa vie, Charlie accepte à contrecœur de faire équipe avec lui pour entraîner un vieux robot en vue des championnats.
A la croisée de «Transformers» et de «Rocky», ce film de boxe futuriste peuplé de robots épatants ne manque pas de punch.

Real Steel, dans les salles romandes le 19 octobre.

Gagner des cadeaux en lien avec le film

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Publication:
mercredi 12.10.2011, 14:50 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?