This presentation requires the Adobe Flash Player. Get Flash!

«Je suis un macho light»

Gérard Lanvin, à l'affiche des «Lyonnais», nous dit son plaisir d’inspirer «encore» les réalisateurs. Et nous livre les dessous de sa mâle attitude.

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’accepter ce rôle de vieux truand, rangé des voitures?
Gérard Lanvin. La subtilité du personnage. C’est un ancien voyou, mais il a des principes, le sens de l’amitié et de la parole donnée. Comme moi. Ce rôle m’a donné l’occasion de me transformer physiquement. De prendre du poids, de me blanchir les cheveux. Cela demande un travail particulier en amont. Et puis, il y avait Olivier Marchal, dont j’apprécie la mise en scène. Il sait filmer les acteurs.

Les réalisateurs ne le savent pas tous?
J’ai eu affaire pendant plusieurs années à une génération de médiocres. Des auteurs qui cherchaient à mettre des images sur les histoires qu’ils avaient en tête. C’était statique. Ennuyeux. Aujourd’hui est arrivée une génération de réalisateurs nourris à l’image et aux séries américaines. Ils savent dynamiser un film. Ils vont dans les yeux, dans l’oreille. Moi qui suis physique, cela me correspond davantage. Je ne suis plus vissé sur un scotch de plateau.

Vous avez des regrets d’acteur?
Je ne me plains pas du tout de mon parcours. Ce métier m’est tombé dessus par hasard: j’étais forain au départ. Je suis content d’être encore là. Et d’inspirer les jeunes. Cela me donne de l’énergie et cela neutralise mon angoisse de vieillir. Je me dis que je vais peut-être encore tenir cinq piges.

Vous inspirez les femmes aussi. Je pense aux réalisatrices Nicole Garcia et Agnès Jaoui...
Travailler avec des femmes m’a beaucoup appris. Marcher sans mettre les mains dans les poches, par exemple! Elles sont moins systématiques que les hommes. J’aime les femmes physiquement. Mais aussi intellectuellement et vibratoirement. Il faut dire que j’ai été fabriqué par une femme, la mienne! Elle m’a dit un jour, «mon petit bonhomme, on est mariés, prouve-moi que je ne me suis pas trompée». C’est le genre de parole qui vous met à l’épreuve. Vous êtes obligé d’évoluer.

Comment trouvez-vous les hommes d’aujourd’hui?
Ce ne sont plus des machos, ils font la vaisselle, mais pour le reste, ils n’ont pas beaucoup de tenue. Ils passent plus de temps sur Internet et leur Nintendo qu’à investir dans des valeurs propres: le respect, la franchise. Ils sont capables de rompre sur Internet! Ce n’est pas étonnant si beaucoup de femmes idéalisent les hommes de ma génération.

Cela veut dire quoi, être un homme?
C’est quelqu’un qui a le droit d’avoir du caractère, sans être violent ni brutal pour autant. Il doit être fort, juste et garder son calme, même si tout va mal.


Lanvin côté jardin

Famille. Gérard Lanvin (61 ans) a deux fils adultes, une petite-fille de 2 ans, une femme, la même depuis longtemps, une maman et deux sœurs très présentes. Il vit à la campagne, près de la mer.

Acteurs préférés. Hier, Patrick Dewaere, aujourd’hui Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Roschdy Zem, Omar Sy.

Réputation. Avant, elle était mauvaise. La grande famille du cinéma lui reprochait son mauvais caractère, ses principes et son côté «réac». «Aujourd’hui, on m’aime pour les mêmes raisons. C’est cool!»

Thriller palpitant

Adaptation des mémoires d’Edmond Vidal, chef du gang des Lyonnais dans les années 1970, le nouveau film de l’ex-flic Olivier Marchal est noir. Il nous plonge dans l’univers des gangsters, où les très méchants sans foi ni loi côtoient des hommes de parole. Haletant! Au côté de Gérard Lanvin, une pléiade d’acteurs formidables parmi lesquels Tchéky Karyo et Daniel Duval.

Les Lyonnais, sur les écrans romands le mercredi 30 novembre.

Gagner des billets pour aller voir «Les Lyonnais» au cinéma

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Véronique Châtel
videos:
YouTube
Publication:
lundi 21.11.2011, 11:27 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?