This presentation requires the Adobe Flash Player. Get Flash!

«Plus je travaille, plus je suis inspirée»

Comédienne, chanteuse et maintenant réalisatrice, Mélanie Laurent est incontournable cette année. Rencontre avec une touche-à-tout hyperactive.

Mélanie Laurent a déjà sorti trois films cette année (Requiem pour une tueuse, Et soudain, tout le monde me manque et Beginners). La prolifique comédienne s’est aussi mise à la chanson avec En t’attendant, un ballon d’essai plutôt réussi. A présent, elle réalise son premier film, Les Adoptés. Qu’est-ce qui la démange? «Plus je travaille, plus je suis inspirée, répond la ravissante stakhanoviste, en promo dans un hôtel londonien. Sur un tournage, je passe mon temps libre à écrire des paroles de chansons ou des scénarios. Je suis super curieuse et je veux tout savoir sur tout.»

Si elle avoue avoir été «terrifiée» de chanter sur scène et de tourner un film en anglais (la comédie dramatique Beginners, où elle donne la réplique à Ewan McGregor), la Parisienne aime manifestement se faire peur puisqu’elle trouve en même temps ces défis «excitants». «Avant un concert, j’ai l’impression de mourir de trouille. Et puis après, je me dis que comme j’ai survécu, je vais retenter le coup. J’ai toujours voulu être chanteuse avant même de devenir actrice, mais c’est compliqué parce qu’en France on n’aime pas les touche-à-tout.»

Repérée à 14 ans par Gérard Depardieu, cette enfant de la balle a suivi à la lettre les préceptes de son mentor. «Il m’a donné trois conseils: ne suis pas de cours de théâtre, n’apprends pas ton texte et n’aie pas peur du ridicule. Je suis donc autodidacte et me fie à mon instinct.»
Consacrée par son rôle d’anorexique dans Je vais bien, ne t’en fais pas (qui lui a valu le César du meilleur espoir féminin en 2007) et en chasseuse de nazis pour Tarantino dans Inglourious Basterds, elle compte, à 28 ans, une trentaine de films à son actif.

La maîtresse de cérémonie du dernier Festival de Cannes passe derrière la caméra avec Les Adoptés, une comédie dramatique dont elle a écrit le scénario et qui raconte l’histoire d’une famille de femmes. «C’est le meilleur métier du monde parce que je fais tout: je choisis la musique, la lumière, les costumes, les décors et puis je dirige les acteurs. Et comme je joue aussi dans le film, je ne suis même pas frustrée de ne pas faire l’actrice!»

Avec «Les Adoptés», la comédienne Mélanie Laurent passe pour la première fois derrière la caméra.

«Beginners», une comédie douce-amère

Oliver (Ewan McGregor), illustrateur à Los Angeles, collectionne les déceptions amoureuses. Quand
son père, Hal (Christopher Plummer), décède après avoir fait son coming out à 75 ans, Oliver se penche sur ses relations familiales et ses échecs sentimentaux. La dépression guette, jusqu’au jour où il rencontre la fantasque Anna (Mélanie Laurent). Cette comédie dramatique douce-amère, inspirée par la vie de son réalisateur, ne manque pas de charme.

«Beginners», DVD en vente depuis le 3 novembre.

«Les Adoptés», dans les salles romandes le 23 novembre.


Gagner des billets pour aller voir «Les Adoptés» au cinéma
Le site du film «Beginners»

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Publication:
lundi 07.11.2011, 11:45 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?