This presentation requires the Adobe Flash Player. Get Flash!

«Je ne sais pas où je vais»

La star de James Bond, Daniel Craig, joue les antihéros dans l’adaptation hollywoodienne du premier tome de la trilogie «Millénium». Rencontre avec un comédien qui doute toujours de lui.

Daniel Craig a revitalisé James Bond, tourné pour Spielberg et joué aux cow-boys avec Harrison Ford. Malgré son prestigieux CV, l’acteur britannique ne tarit pas d’éloges sur David Fincher, le réalisateur de son nouveau film, Millénium: les hommes qui n’aimaient pas les femmes. «Il aurait pu me demander de faire n’importe quoi, même de balayer le plateau, et j’aurais accepté», dit-il de l’auteur de Seven et Fight Club. «Avec ses somptueux thrillers, il est le digne héritier d’Hitchcock.»

Dans cette adaptation hollywoodienne du premier tome de la trilogie de polars Millénium du Suédois Stieg Larsson – une saga écoulée à 65 millions d’exemplaires et déjà portée à l’écran dans une version suédoise captivante – il incarne le désormais célèbre Mikael Blom-kvist, «un journaliste idéaliste, gardien de la morale, mais qui aime probablement un peu trop apparaître à la télévision», observe avec finesse le comédien.

Daniel Craig (43 ans): «Le réalisateur David Fincher est le digne héritier d’Hitchcock.»

Dans la peau de ce détective malgré lui, embarqué dans une enquête sordide, il est tout sauf James Bond. Cet antihéros perspicace, mais pas très débrouille, doit compter sur l’autre protagoniste de l’histoire, Lisbeth Salander, une marginale pleine de ressources, pour le tirer d’affaire. «J’ai arrêté d’aller au fitness et je me suis goinfré pour avoir l’air moins musclé, confie la star de 43 ans. David Fincher me faisait livrer des plats de pâtes dans ma chambre d’hôtel pendant le tournage!» Il a repris l’entraînement pour les besoins de Skyfall, les nouvelles aventures de l’espion britannique, qu’il tourne actuellement. «On me paie une fortune pour être James Bond. Soulever des poids fait partie de mon job.»

Si sa carrière s’envole, Daniel Craig n’a pas oublié ses débuts difficiles. «Après trois ans d’études d’art dramatique, j’ai décroché mon premier boulot au cinéma. Je ne me sentais pas préparé pour ça. Les gens disaient que j’étais un excellent méchant parce que j’avais un air impénétrable. En réalité, j’étais juste mort de trouille.»
Malgré son succès, le nouvel époux de Rachel Weisz doute encore de lui. «Je ne sais toujours pas où je vais. Je n’ai pas de plan de carrière.»

Site du film «Millénium»

Polar stylé et percutant

Journaliste d’investigation au sein du magazine «Millénium», Mikael Blomkvist (Daniel Craig) est condamné pour diffamation envers un industriel milliardaire corrompu. Discrédité et ruiné, il est engagé par le patriarche de la famille Vanger pour enquêter sur la disparition de sa nièce, il y a quarante ans. Mikael fait équipe avec Lisbeth Salander (Rooney Mara, excellente), une jeune marginale tourmentée, as du piratage informatique. L’improbable duo découvre une série de meurtres sordides commis contre des femmes. David Fincher («The Social Network») livre une adaptation stylée et percutante du polar suédois.

«Millénium: les hommes qui n’aimaient pas les femmes», dans les salles romandes le 18 janvier.

Gagnez des billets sur www.cooperation-online.ch/concours dès mardi.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
Levilain Kowalsky
videos:
YouTube
Publication:
mardi 17.01.2012, 00:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?