L'éditorial de Thierry Délèze, rédacteur en chef

«Ce bon ami qui, lui, ne vous trahira jamais!»

http://www.cooperation.ch/opinions_1742 opinions_1742

On prête au chocolat toutes les qualités, ou presque. Riche en minéraux et en substances comme la sérotonine, il a le don de vous redonner le moral, d’atténuer le stress, aurait de positifs effets sur la circulation sanguine, serait bon pour le cœur, d’aucuns allant même jusqu’à affirmer qu’il peut faire maigrir! La coupe des vertus déborde... Une certitude: le chocolat est source de plaisir et les Suisses en sont de gros consommateurs. D’ailleurs, pour ne rien vous cacher, il garnit régulièrement la table de briefing de la rédaction...
Manger du chocolat, c’est passer un moment agréable, un moment de sensations, de saveurs subtiles et d’arômes variés. Le chocolat stimule les sens, nous rappelle des images et des instants de notre existence. La vue d’un paquet de «chocoletti» de Lindt, et je me retrouve chez mes grands-parents, où l’armoire de la cuisine en contenait toujours. Certains chocolats cultes traversent ainsi les époques, relient les générations et nous accompagnent toute notre vie. «Comme un bon ami, mais qui lui ne vous trahira jamais», nous glisse en souriant, dans le Zoom de ce numéro, le patron de Camille Bloch.
«Dégustez le chocolat comme un vin», nous conseille de son côté le directeur de Chocolats Halba. Il a raison, la comparaison est pertinente tant les deux univers comptent de points communs.
Le chocolat est une douce tentation à laquelle il fait bon céder, modérément bien sûr.

Basile Weber, rédacteur

Ça fait peur!

http://www.cooperation.ch/opinions_1742 opinions_1742

Il a un nez rouge mais ne fait pas rire les enfants. ll les mange. «It» en anglais, «Ça» en français ou encore «Es» en allemand est de retour 27 ans après. Grippe-Sous, le clown maléfique, récidive pour la plus grande joie/peur (faites votre choix) des grands enfants. Né en 1981, je n’ai jamais lu le livre du maître de l’horreur américain Stephen King («Shining», «Misery», «Carrie», «Trucks», etc.) paru en 1986 mais j’avais vu le téléfilm adolescent avec délectation. Le nouveau «Ça» de Andrés Muschietti est fidèle au roman et joue avec nos peurs les plus profondes.
Les sept gosses qui doivent affronter le clown ont chacun leurs défauts et subissent des brimades. Les potes se serrent les coudes pour combattre leurs démons. Grippe-Sous, accompagné de ses fameux ballons gonflables rouges, est terrifiant sous les traits de l’excellent Bill Skarsgård qui hante les égoûts de la ville de Derry (Maine) et bouffe de temps en temps un enfant imprudent. On se réjouit déjà de retrouver la bande à l’âge adulte dans le second film. Courez-y et préparez-vous à sursauter!

P.-S.: Burger King a misé sur la parodie en se moquant de son concurrent McDonald’s et de son clown Ronald avec sa pub «Never trust a clown. Burger King» (Il ne faut jamais faire confiance aux clowns) diffusée dans des cinémas projetant «Ça». Gonflé, mais de toute façon Grippe-Sous préfère les gamins croquants aux burgers mous...

Le «Zoom» et la question «Qui s’occupe des tâches ménagères chez vous?» (N˚ 41)
Je dois le supplier
C’est moi hélas la plupart du temps. Je dois supplier mon conjoint de m’aider car il prétend «ne pas voir la saleté». C’est désespérant, d’autant plus qu’on travaille tous les deux, il n’y a aucune raison que je doive le faire seule. Coralie@

Le blog «Lumières d’ailleurs»
Quelle leçon de vie!
Je vous suis dans votre périple grâce à «Coopération» et je vous admire pour tout ce que vous vivez! Quel courage et quelle leçon de vie vous nous donnez! Beaucoup de bonheur avec vos deux filles et bonne continuation. Françoise Michaud@

À propos du «Conseil du psy» (N˚ 39)
Plein de bon sens
J’aimerais remercier M. Valterio pour sa chronique «Les parents doivent avoir le dernier mot». Excellent et plein de bon sens, de plus en plus rare de nos jours. Puissent les parents s’en inspirer!
Nadine Matey@

À propos de la rubrique «Vins» et de l’article «Imprévus – Des solutions à tout» (N˚ 40)
Là, c’est blanc sur rouge
Merci pour ces solutions aux petits ennuis qui peuvent survenir avec le vin. Pour les taches de vin rouge, ne pas utiliser du sel (…) Sur la tache de vin rouge, recouvrir avec du vin blanc (…) J’ai fait l’expérience et c’est très efficace. Bernard Brasey@

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

.

Publication:
lundi 16.10.2017, 13:14 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?