Les lauriers de Georges Plomb

Georges Plomb
écrit le 30.03.2015 dans Conseil fédéral


En colère, le Tessin de Maspoli et Bignasca! Le Conseil fédéral à 9 fait une percée.

Augmentons de 7 à 9 les Conseillers fédéraux ! Une commission du Conseil national, à 17 contre 7, fonce. Cela permettrait, selon sa majorité, de mieux représenter les communautés linguistiques. L’absence de la Suisse italienne, depuis le départ de Flavio Cotti en 1999, est déplorée. S’y ajoute le poids grandissant de la charge. Pour la minorité, à 9, on affaiblirait plutôt la capacité d’agir du Collège. Le Conseil fédéral, depuis 1848, est composé de 7 personnes.


Lire la suite

Georges Plomb
écrit le 26.03.2015 dans Pouvoir suisse


Sommaruga et le mariage. Berset et l'AVS. Burkhalter et l'ONU. Rires ou larmes?

Simonetta Sommaruga et le « mariage pour tous » ! Alain Berset et l’AVS fragile ! Didier Burkhalter, le prix Nobel et l’ONU ! Tous trois prennent la lumière. 


Lire la suite

Georges Plomb
écrit le 24.03.2015 dans Economie mondiale


Xi Jinping et sa nouvelle banque: Johann Schneider-Ammann s'affirme.

Suisse-Chine ! Le Conseil fédéral – sous l’impulsion de Johann Schneider-Ammann – frappe un coup. Avec lui, la Suisse fera partie des membres fondateurs de la nouvelle « Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures » (AIIB, « Neue Zürcher Zeitung » du 21 mars). La Chine de Xi Jinping et Li Keqiang, avec le Brésil, la Russie, l’Inde et l’Afrique du Sud (les BRICS), en est une promotrice. Son siège serait à Pékin. Certains y voient une manifestation de la puissance de l’économie chinoise, deuxième du monde. Des sources proches du Fonds monétaire international (FMI) en feraient même la première (« Tribune de Genève » et « 24 Heures » du  9 décembre). C’est dire.


Lire la suite

Georges Plomb
écrit le 23.03.2015 dans Politique internationale


Europe: Romands plus tièdes? La Suisse de Sommaruga et Burkhalter frémit.

Confirmation ! La Suisse de Simonetta Sommaruga et Didier Burkhalter reste en majorité favorable aux accords bilatéraux avec l’Union européenne. 55% des gens y voient plutôt des avantages, 23% plutôt des inconvénients (GFS, sondage commandé par l’industrie pharmaceutique, « NZZ am Sonntag » du 22 mars). Surprise ! Les Romands (48% contre 19%) seraient plus tièdes, désormais, que les Alémaniques (59% contre 23%). Les Italophones resteraient les moins chauds (24% contre 39%). Bref, dans la Suisse plurilingue, d’anciens équilibres frémissent.


Lire la suite

Georges Plomb
écrit le 19.03.2015 dans Patrie


Vienne, Marignan, Morgarten? Prenez Maurer, Widmer-Schlumpf, Leuthard!

Patrie suisse 2015! La célébration d’événements inouïs ravive la flamme. Certains - comme la victoire de Morgarten sur l’Autriche en 1315 - suscitent des doutes.  A l’égal du serment du Grütli ou de Guillaume Tell, il y manquerait des confirmations. L’historien Thomas Maissen en fait un texte remarqué. D’autres - comme la défaite de Marignan face à François 1er en 1515 ou le Congrès de Vienne des vainqueurs de Napoléon en 1815 – forgeraient la future Suisse neutre et moderne. L’UDC Christoph Blocher et ses amis en font une plate-forme pour leurs campagnes. Ils ne sont pas les seuls.


Lire la suite

Georges Plomb
écrit le 17.03.2015 dans Environnement


Avec taxes - sans atome: Widmer-Schlumpf et Leuthard au front. Et les élections?

Abandon de l’énergie nucléaire ! Le projet officiel butera-t-il sur des taxes d’incitation ? Eveline Widmer-Schlumpf – ministre des Finances - est au front. Doris Leuthard - Environnement, Transports, Energie – y est associée. Le Conseil fédéral appuie. Mais leur avant-projet d’article constitutionnel en faveur de taxes subit un accueil mélangé. Il vise d’abord le mazout et l’électricité. L’essence, elle, est déjà touchée par un financement routier. Ces taxes remplaceraient un système de subventions. Leur produit serait redistribué. Bref, on n’augmenterait pas la charge financière. C’est promis.


Lire la suite

Georges Plomb
écrit le 16.03.2015 dans Langues


Les Latins dans l'Administration? C'est surtout grâce à Burkhalter.

Equilibre des langues ! Il y a du progrès dans l’Administration fédérale. Mais il est insuffisant (« L’Hebdo » du 12 mars). La bonne tenue des Romands tient surtout à leur forte présence au Département fédéral des Affaires étrangères de Didier Burkhalter. Les Italophones sont carrément sous-représentés.


Lire la suite

Georges Plomb
écrit le 12.03.2015 dans Politique internationale


Ouverture? Fermeture? La Suisse entre Blocher, Ada Marra et Mahmoud Abbas.

Ouverte ou fermée, la Suisse ? Deux camps s’affrontent avec une véhémence rare. L’UDC de Christoph Blocher lance son initiative pour la suprématie du droit suisse sur le droit international. La Constitution fédérale doit y primer. Feraient exception des règles impératives du droit international. Pourraient en souffrir, par exemple, la Convention européenne des droits de l’homme ou un accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne. L’UDC de Blocher, déjà, impose coup sur coup trois initiatives (contre les minarets en 2009,  les étrangers criminels en 2010, l’immigration de masse en 2014). Peut-elle encore gagner ?


Lire la suite

Georges Plomb
écrit le 10.03.2015 dans UDC


L'UDC sort-elle de son isolement? Brunner, Amstutz et Freysinger stupéfient.

Sort-elle de l’isolement, l’UDC de Christoph Blocher ? Plusieurs signaux clignotent. Le Saint-Gallois Toni Brunner, président de l’UDC, propose une « alliance bourgeoise » d’un nouveau genre au PDC et aux libéraux-radicaux. Le Conseil fédéral, recomposé, glisserait à droite avec 2 UDC (+1), 2 libéraux-radicaux (-), 2 PDC (+1) et un seul socialiste (-1). Seraient donc évincés : la PBD (Eveline Widmer-Schlumpf) et l’un des deux socialistes (Simonetta Sommaruga ou Alain Berset). Resteraient : l’UDC (Ueli Maurer), les libéraux-radicaux (Didier Burkhalter, Johann Schneider-Ammann), la PDC (Doris Leuthard). Chances incertaines ? Mais qui sait ?


Lire la suite

Georges Plomb
écrit le 09.03.2015 dans Peuple


Energie-famille! Bäumle et Darbellay perdants? Widmer-Schlumpf gagnante?

Echec au PDC de Christophe Darbellay et aux Verts libéraux de Martin Bäumle ! Leurs initiatives subissent des refus tranchés. Cela vaut pour l’exonération de l’impôt des allocations familiales et de formation professionnelle (75,4% de non) comme pour le remplacement de la TVA par une taxe sur l’énergie (92% de non). Les soucis financiers de l’Etat central aggravent probablement ces rejets. Par contraste, le Conseil fédéral et la ministre PBD des Finances Eveline Widmer-Schlumpf sortent victorieux de l’épreuve.


Lire la suite


S'abonner à ce blog:

S'abonner par mail:
Veuillez corriger votre adresse e-mail


Confirmer



Archives par sujet: