This presentation requires the Adobe Flash Player. Get Flash!

Une femme d’action venue du froid

La Suédoise est la star de «Prometheus», le très attendu retour à la science-fiction de Ridley Scott. Rencontre avec une improbable Scandinave à l’âme rebelle et au tempérament latin.

Noomi Rapace (32 ans):«Pour moi, le réalisateur Ridley Scott est quasiment un dieu.»

Noomi Rapace (32 ans):«Pour moi, le réalisateur Ridley Scott est quasiment un dieu.»
Noomi Rapace (32 ans):«Pour moi, le réalisateur Ridley Scott est quasiment un dieu.»

Avec le succès de la trilogie Millénium, Noomi Rapace est devenue une star du jour au lendemain. Courtisée par le Tout-Hollywood, la captivante Suédoise a d’abord joué les seconds rôles dans Sherlock Holmes 2, un carton planétaire. A présent, elle porte sur ses épaules Prometheus, le film de science-fiction le plus attendu de l’année. «Pour moi, Ridley Scott est quasiment un dieu depuis que j’ai découvert Alien à 13 ans. Lorsqu’il a demandé à me rencontrer et m’a avoué avoir vu Millénium trois fois, j’ai cru que j’allais m’évanouir», dit l’actrice de 32 ans de son génial réalisateur. Conçu au départ comme une préquelle d’Alien, «ce film est indépendant de l’original mais se déroule dans le même univers. Les fans de la première heure apprécieront nos références au classique», confirme-t-elle en pesant ses mots, puisque les détails du scénario doivent être tenus secrets jusqu’à la sortie du film par toute l’équipe du tournage.

Dans la peau d’Elizabeth Shaw, une scientifique qui mène une expédition sur une lointaine planète à bord du vaisseau Prometheus et doit affronter une civilisation extraterrestre, elle évoque bien sûr Ripley, le personnage culte incarné pour la première fois il y a trente-trois ans par Sigourney Weaver. «Je ne suis pas Ripley, mais on appartient à la même famille. Nous sommes les deux des battantes», relève-t-elle.

En chasseuse d’aliens ou en hackeuse assoiffée de vengeance dans Millénium, Noomi Rapace exhale une grande force, sans doute dérivée d’une enfance difficile. «Je suis à moitié Espagnole, mais j’ai grandi en Suède et en Islande. Je ne me suis jamais sentie à ma place là-bas. Je riais trop fort ou je m’emportais trop violemment», confie l’improbable Scandinave aux yeux de braise et au tempérament latin. Avec un père chanteur de flamenco qu’elle n’a rencontré qu’à l’adolescence, elle était prédestinée à devenir artiste. «J’ai toujours eu une attirance pour les gitans. Comme eux, je suis de nature rebelle.»

Pas question pour la nouvelle femme d’action d’Hollywood de s’y installer avec son fils, né de son union avec un acteur suédois. «Les gens y sont obsédés par la beauté. On ne peut pas se fondre dans un rôle si l’on veut tout le temps avoir l’air séduisante. Et puis j’aime trop vivre en Europe.»

www.prometheus-le-film.com

Voyage au long cours: origines de l’humanité

En 2089, une découverte archéologique en Ecosse amène Elizabeth Shaw (Noomi Rapace) et son collègue Charlie Holloway (Logan Marshall-Green) à conclure à l’existence d’une civilisation extra-terrestre. Financée par le riche industriel Peter Weyland (Guy Pearce), une expédition composée des deux scientifiques, d’une énigmatique employée de Weyland (Charlize Theron) et d’un androïde (Michael Fassbender), s’envole pour une planète lointaine à bord du vaisseau Prometheus dans l’espoir de découvrir les origines de l’humanité. Après un voyage de deux ans, l’équipage atterrit dans un monde qui va s’avérer hostile…

«Prometheus», dans les salles romandes le 30 mai.

Gagnez des billets sur www.cooperation-online.ch/concours jusqu'au 3 juin 2012.

La Sud-Africaine Charlize Theron fait aussi partie de la distribution.

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Miguel Cid

Rédacteur

Photo:
SP
videos:
YouTube
Publication:
mardi 29.05.2012, 14:24 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?