Une main se glisse depuis le siège de derrière dans la poche d’une veste suspendue au crochet: un des exemples typiques de vols dans les trains.

Voyageurs, soyez plus attentifs!

Que de vols dans les transports publics et les gares suisses! Des malfrats très astucieux profitent de l’inattention des voyageurs. Conseils de prudence et marche à suivre pour sauvegarder les données de votre smartphone.

Certains passagers des trains rendent la vie des pickpockets plutôt facile. En voici un qui pose sur le siège lui faisant face sa veste avec son téléphone portable dans une poche. Il s’endort… A son réveil, il se rend compte que sa veste a été un peu déplacée. Et que le portable s’est volatilisé.
Un cas parmi tant d’autres vols perpétrés chaque jour dans les transports publics et les gares, en particulier dans les grandes villes et sur les lignes les plus fréquentées. Le nombre de ces délits  a plus que doublé durant les six premiers mois de 2012, recrudescence due à des malfrats très organisés qui viennent de plusieurs pays  étrangers et sévissent en duo ou en groupe.

«Ces pickpockets opèrent aux moments où il y a beaucoup de monde pour provoquer des bousculades qui leur permettent de voler», souligne Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police genevoise. Son homologue vaudois Philippe Jaton renchérit: «Ils excellent à passer inaperçus, se fondent dans la foule et transmettent immédiatement l’objet volé à un complice.» Outre les pendulaires fatigués et les touristes insouciants, ils prennent souvent pour cible les personnes âgées. «Nous encourageons d’ailleurs les aînés à voyager en dehors des heures de pointe», souligne M. Brandt. Parfois vêtus d’un costume-cravate, les pickpockets ont tout un arsenal d’astuces. Si vous êtes assis dans le train, il est impératif de garder l’œil et la main sur vos effets personnels (voir conseils ci-contre) car les voleurs, eux, sont hyper vigilants! Et ils ne font pas de quartier: ils sont capables d’aider une mère de famille à monter dans le bus avec sa poussette, tout en lui volant son porte-monnaie. A Genève, la ligne de tram 12 est particulièrement concernée, dit Jean-Philippe Brandt. «Quand des personnes montent ensemble dans le tram puis se séparent, c’est un signe qui ne trompe pas. Mais les malfaiteurs sont très malins. Même des collègues policiers se sont fait avoir!» Heureusement, tous les trams et bus des transports publics genevois sont équipés de caméras de surveillance, ce qui aide à mettre le grappin sur ces bandes organisées. Mais de nouvelles les remplacent. Les annonces de mise en garde aux voyageurs faites par les CFF dans les gares et les trains, les caméras et le travail sur le terrain de la police ferroviaire et des polices cantonales luttent pourtant contre le phénomène. «Il y a des policiers dans les trains, certains en civil qui traquent les flagrants délits», précise Philippe Jaton. Il ne faut donc pas hésiter à appeler la police quand on est victime ou témoin d’un vol, ou que quelque chose nous paraît suspect. «Mais le plus souvent on ne remarque pas ces pickpockets. Chaque voyageur devrait donc prendre les précautions nécessaires.»

Conseils

Toujours en vue. Ne laissez pas vos affaires sans surveillance si vous allez aux toilettes. Soit un compagnon les surveille, soit vous les emmenez avec vous. Si vous avez déposé un bagage dans l’espace ad hoc au bout du compartiment, essayez de vous asseoir de manière à l’avoir à l’œil.

Ne vous laissez pas distraire. Les astuces pour détourner votre attention et vous dépouiller
sont légion: monnaie renversée par terre que vous allez aider à ramasser, signes depuis le quai, bousculade… Mais que votre prudence ne se transforme pas en paranoïa hargneuse!

Dormir? Oui, mais en ayant ­rangé porte-monnaie, téléphone et autres valeurs dans un endroit qu’un voleur ne pourra atteindre qu’en vous faisant bouger: poche arrière de pantalon ou, mieux
encore, «ceinture secrète» au plus près du corps. Coincez votre sac de manière à sentir si quelqu’un le fait bouger.

Sac à main. Dans les gares (et ailleurs), portez votre sac près du corps et en dessous du bras. Fermez-le bien! En bandoulière, ne le laissez pas pendre dans votre dos.

Blocages. En cas de vol, il faut que vous disposiez des informations vous permettant de bloquer aussi bien la carte SIM de votre téléphone que vos cartes bancaires. Ces données sont donc à conserver séparément de votre porte-monnaie et même de votre sac, dans la poche d’un vêtement.

Police. N’essayez pas d’arrêter vous-même d’éventuels voleurs. Faites-vous prêter un téléphone (sans qu’on vous soupçonne d’être un voleur!) et appelez la police ferroviaire: 0800 117 117.
Il est conseillé de dénoncer ensuite le vol à la police, pour que les assurances entrent en matière.

Sauvegarder les données de votre iPhone

1. Il faut tout d’abord vous assurer d’avoir la dernière version du système d’exploitation iOS. Touchez l’icône «Réglages» sur l’écran d’accueil, puis «Général» et finalement «Mise à jour logicielle». Vous saurez ainsi s’il y a des mises à jour disponibles.

2. ­Touchez à nouveau l’icône «Réglages» sur l’écran d’accueil, ­sélectionnez «iCloud». A partir d’ici, vous ­pouvez vous connecter avec votre identifiant Apple si vous en ­possédez déjà un, ­sinon en créer un.

3. Il ne reste plus qu’à configurer la sauvegarde en touchant «Stockage et sauvegarde», ce qui sauvegardera toutes les données du téléphone. Pour les récupérer, il suffira de configurer le même compte iCloud sur un nouvel iPhone.

Vous pouvez aussi sauvegarder vos données sur un ordinateur avec le logiciel iTunes.

Sauvegardez les données de votre smartphone Android (4.0 et plus récent)

1. Tout d’abord, il faut configurer votre smartphone pour qu’il utilise votre compte Google. Pour ce faire, touchez l’icône «Paramètres», puis «Personnel» et ­finalement «Comptes et synchronisation». Ajoutez ici votre compte Google, s’il n’y est pas déjà.

2. Personnalisez vos réglages de sauvegarde: toujours dans «Comptes et synchronisation», cliquez sur votre compte Google et sélectionnez les services que vous voulez sauvegarder (agenda, contacts, etc.).

3. Sauvegardez ensuite votre liste ­d’applications, vos mots de passe Wi-fi, ­favoris, etc.: touchez «Paramètres» puis, dans «Personnel», vous trouverez «Sauve­garder et réinitialiser». Il ne vous reste plus qu’à cocher la case «Sauvegarder mes ­données». Vous pourrez récupérer les données sur votre compte Google.

Note: la procédure et le nom des menus peuvent varier suivant les versions d’Android.

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
Sébastien Arnex/Le Matin
Publication:
lundi 29.04.2013, 13:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?