X

Recherches fréquentes

Je ne vois plus mes enfants

TEXTE
09 juillet 2018

Mes fils ne se soucient plus de moi

depuis que je suis venue, pour des raisons de santé, vivre dans le Midi. Le plus jeune de mes enfants, mon fils de 39 ans, ne me parle plus car je ne donne plus d'argent… Je ne vois plus mes petits-enfants. J'ai beaucoup de chagrin. Nicole, 69 ans

La réponse du psy:

Vos enfants n'ont pas l'air d'être de bonnes personnes. Ce ne doit pas être facile de vous en apercevoir. Si cela peut vous rassurer, sachez que vous n'êtes pas la seule! Vous ne pouvez pas vous imaginer le nombre de parents et grands-parents qui se retrouvent aujourd'hui dans votre situation! Le problème n'est pas à rechercher dans les erreurs qu'auraient commises ces derniers, mais dans ce qu'ils ont cru devoir faire pour leurs enfants, à partir de ce que leur ont dit les psys. Si l'on en croit ce que ces derniers (dont je fais partie) ont dit, il semble que seuls les parents seraient supposés avoir des devoirs envers leurs enfants, ces derniers n'en ayant aucun envers leurs parents. Il y en a même qui prétendaient que d'obliger un enfant à dire merci, tenait de l'aliénation du moment que l'enfant n'avait pas demandé à venir au monde. On a tort de penser que la reconnaissance ne fait du bien qu'à celui qui la reçoit, elle en fait beaucoup plus à celui qui la donne. L'énergie de gratitude, comme disent les mystiques, est porteuse de beaucoup de récompenses.
Je ne vois pas que cette éducation à la bonté et à la reconnaissance ne soit dispensée nulle part. De nos jours, le monde n'a que le mot respect en bouche avec tout ce que ce mot implique d'indifférence pour l'autre. Car il ne faut pas se leurrer: dans la tête d'un jeune, respecter l'autre signifie qu'on le respecte lui, mais pas forcément que lui respecte l'autre. De plus, le respect ne suppose pas la bonté et la reconnaissance. Au point qu'un jour il n'en aura rien à fiche de ses parents…
Est-ce que le père de vos enfants pourrait leur rappeler les devoirs que l'on a envers sa maman? Ou bien est-ce que de ce côté-là aussi, il n'y a aucun espoir… ?


Article précédent Un rêve en montagne Article suivant Quels caps devra traverser mon fils?