X

Recherches fréquentes

Les hommes et les femmes face à la pornographie

TEXTE
22 janvier 2018

Est-il normal, que pendant trois ou quatre heures par jour…

un homme de 68 ans puisse regarder des films pornos devant son PC ? Notre mariage date...seulement... de l'année dernière. L'attitude de mon mari me fait me sentir moche et "inattractive"...et j'ai le nette impression de ne pas lui suffire. Pourtant mon miroir me dit que la vie m'a laissé d'agréables et convaincants "petits restes"! Je suis triste et je sens que notre union est mise en danger de rupture! Un ami m'a certifié que, plus un homme devient âgé plus il aura tendance à "reluquer" des films pornos. Comment dois-je agir? J'ai tout laissé tomber derrière moi, mes enfants, mon job, mes amis, un endroit où j'adorais vivre. Je n'ose pas m'imaginer ce qu'il adviendrait de moi si je devais quitter mon "très nouvel époux". J'ai déjà entamé le sujet quelque peu "houleux" avec mon mari. Je n'ai pas reçu de réponse convaincante  et surtout très vagues. Aujourd'hui j'en suis arrivée à quitter le domicile conjugal deux à trois heures par jour prétextant le fait que j'allais faire du sport. Merci de votre réponse. Jeannine, 58 ans.

La réponse du psy
Votre question soulève un non-dit : les hommes et les femmes face à la pornographie. Ce n'est pas une question d'inégalité mais de différence. Ce n'est pas une question d'âge non plus, contrairement à ce que dit votre ami. Le mâle est de nature pornographe. Je ne connais pas d'hommes qui ne s'y intéressent pas, même si certains parmi eux se font une règle de s'en détourner. La pulsion masculine ne se nourrit pas seulement du corps de sa femme mais de corps anonymes. Plus que la femme, l'homme rêve d'une sexualité qui ne l'engage pas, du sexe pour du sexe, alors que la femme a besoin de sentir chez son partenaire cet engagement.  Peut-être parce que la femme n'oublie jamais inconsciemment que le rapport sexuel est un acte de procréation. Beaucoup plus rares que les hommes, sont les femmes qui « matent » de la pornographie. Vous n'en faites manifestement pas partie.
C'est un bien vilain tour qu'a joué la nature en créant l'homme et la femme si différents. Les femmes ne sont pas opposées à la crudité mais de préférence avec l'homme qu'elles aiment.  On constate que la sexualité des homosexuels de sexe masculin est très différente que celle des homosexuelles féminines. Les hommes peuvent partager une sexualité sans entrée en matière avec un inconnu. C'est beaucoup plus rare chez les femmes.
Pour une épouse, la découverte de cette vie secrète chez son époux est difficile à assumer. Je me souviens d'une femme qui avait fait une dépression en surprenant son mari en train de se masturber devant internet. La vie nous révèle sans ménagement la face cachée des choses… Surtout, n'en faites pas un drame ! Soyez heureuse que le vôtre ait autant de maîtresses virtuelles plutôt qu'une seule en chair et en os. Réjouissez-vous qu'à son âge, il s'adonne aux louanges de Vénus plutôt que de se battre contre un cancer de la prostate ! Il ne dépend pas de ce qui se passe entre internet et votre homme pour juger que votre union est solide, mais de ce qui se passe entre vous et lui.

 

 


Article précédent La petite fille et l'araignée Article suivant Je ne me supporte plus…