X

Recherches fréquentes

La réponse du psy

Pouvez-vous m'interpréter ce rêve

22 novembre 2018

Je suis dans ma baignoire et aperçois avec effroi un serpent ou un crocodile qui est couché dans l'eau en dessus de moi, sans me toucher. Seulement de temps en temps elle pose sa tête doucement contre moi. Malgré ce geste tendre j'ai très peur et j'appelle mon fils ainé à l'aide. Les 2 fils sont à coté de moi. "Fais quelque chose!". Il ne bouge pas. J'appelle sans voix "Maman!" Mais Maman ne vient pas.
Alors j'arrive à m'extirper doucement de la baignoire sans toucher le serpent. A ce moment mon fils ainé,  curieux,  prend le crocodile dans ses mains. Je frappe à la porte de la salle de bain (une autre)  où est Maman et je l'appelle. Mais je ne sais pas si elle me répond. Elle prend aussi un bain, un bain de mousse. R, 59 ans

La réponse du psy:

Le rêve symbolise la rencontre avec la face obscure de la psyché, autrement dit, l’inconscient dans ce qu’il a d’inquiétant, de décalé par rapport à l’image que nous avons de la réalité et de nous-mêmes. La baignoire doit être vue comme bassin baptismal, le bain symbolise la transformation par immersion. Cette transformation vous permet de rencontrer le grand archétype de l’inconscient dans sa dimension la plus effrayante symbolisé par le serpent. La rencontre avec le monstre ne peut avoir lieu que si le moi est assez fort pour en assumer les conséquences.  
Le moi est prêt à affronter ce qu’il lui fait peur. Remarquez combien la mère ne répond pas à vos appels ! La voie de la protection n’est d’aucun secours. C’est le fils qui vous vient en aide, un masculin qui est sorti de vous, votre œuvre, en quelque sorte, votre propre progéniture. Vous avez beau appeler au secours, votre mère est occupée à prendre elle aussi un bain. La représentation que vous avez de votre mère, ce que l’on appelle votre « complexe maternel », cette représentation est elle aussi en train d’évoluer. Son bain à elle est de mousse: peut-être que vous avez pu libérer certaines colères enfouies que vous auriez secrètement gardées contre elle.