X

Recherches fréquentes

La réponse du psy

Je rêve de ma mère, décédée

03 mai 2019

J'étais endormie et je faisais un rêve assez absurde sans rapport avec ma mère, rêve qui a été brutalement interrompu. Je me suis réveillée et ai vu ma mère avançant vers moi, habillée, semblant flotter. Je l'ai saisie par le bras, l'ai fait s'asseoir près de moi sur le lit, puis lui ai demandé pourquoi elle avait écrit un certain message qui m'était destiné, un genre de malédiction, trouvé dans un tiroir. Elle a haussé les épaules, comme pour dire, je ne sais pas, ou je n'y peux plus rien, puis elle a disparu. Depuis, plus rien. Je reste très troublée, j' aurais aimé plus de communication et faire la paix enfin avec elle. Cela fait déjà six ans. Que dois-je en penser? Merci d'avance. Roselyne D.

La réponse du psy

Je ne compte pas le nombre de personnes qui m’ont raconté avoir vécu l’apparition d’un défunt. Apparition est bien le mot, car c’est ainsi que ces personnes ont vécu cet épisode étrange. Le plus souvent, leur est apparu leur père ou leur mère. On est tenté d’interpréter cette apparition comme un rêve, un rêve qui demande à être pris en compte plus qu’un autre de par son réalisme.
L’apparition du défunt est souvent interprétée comme une difficulté à faire son deuil. On observe néanmoins que les états d’âme auxquelles donne lieu cette apparition, ne sont pas toujours de l’ordre d’une heureuse retrouvaille. C’est votre cas puisque vous dites avoir été brutalement sortie d’un rêve et «troublée». 
Cette apparition traite de l’empreinte qu’a laissée sur vous votre mère, ce que nous appelons, «votre complexe maternel», le souvenir inconscient que vous en avez gardé à partir de la relation que vous avez eue avec elle. Il semble que tout n’ait pas été simple entre elle et vous. Il est question d’une malédiction et d’une absence de communication en plus d’une envie de paix. Le thème du pardon apparaît dans ce qu’elle semble vous dire : «Je n’y suis pour rien». Comprenez bien que c’est votre complexe maternel, donc vous, qui lui faites dire ça. Il semble que votre complexe maternel ait évolué depuis le temps où tout était tellement difficile avec elle, peut-être parce que vous aussi avez été une mère et que vous vous êtes rendu compte que ce n’est pas toujours facile. 
Je ne vous conseille pas de lui pardonner car il semble bien que ce soit fait.