X

Recherches fréquentes

La nature à portée de main

29 juillet 2018

La Suisse foisonne de splendides paysages qui ne demandent qu’à être découverts. Pour vous aider dans votre chasse aux trésors, voici un florilège d’applications mobiles qui pourront accompagner vos randonnées, en été comme en hiver.

Toujours sur le bon chemin

Le réseau suisse de chemins de randonnée pédestre a beau être l’un des meilleurs au monde, il est toujours utile d’avoir une carte topographique sur soi. C’est dans ce but que l’Office fédéral de topographie a développé l’application Swiss Map gratuite (iOS et Android) exploitant la version numérique de ses fameuses cartes à différentes échelles.

Les chemins de randonnée peuvent aussi être affichés en surimpression en activant la fonction «Chemins de randonnée» sous l’onglet «Montrer» du menu principal.

Disponible hors connexion

Les cartes peuvent bien entendu aussi être consultées sans accès à Internet. En cliquant sur le gros bouton de téléchargement en bas à droite de l’écran, une zone de cent kilomètres carrés sera téléchargée.

Vous pourrez typiquement le faire sur votre connexion wifi personnelle, avant votre randonnée. Une fois en montagne, il ne vous restera alors plus qu’à couper le réseau de votre téléphone afin de profiter de la quiétude de la nature.

Votre herbier de poche

Si comme moi votre connaissance de la flore se limite à l’edelweiss et au chardon et qu’un ouvrage de botanique de dix kilos n’a pas sa place dans votre sac à dos, l’application collaborative PlantNet gratuite (iOS et Android) est faite pour vous.

Elle utilise un algorithme de reconnaissance d’images pour identifier les plantes que vous photographiez au sein d’une gigantesque base de données alimentée par les scientifiques du projet ainsi que par tous les utilisateurs de la plateforme.

A la recherche du gypaète barbu

Sur le même principe de projet participatif, l’application Oiseaux 2 LITE gratuite (iOS et Android) vous permettra de mettre un nom sur les innombrables chants d’oiseaux que vous pourriez rencontrer sur votre chemin.

Les observations que vous consignerez seront aussi d’une grande aide pour les ornithologues qui cherchent à identifier avec précision les zones de répartition des espèces. Comme quoi la technologie peut aussi être au service de la nature!


Article précédent Les dessous de l’assistance vidéo au Mondial