X

Recherches fréquentes

Où garder mes mots de passe?

TEXTE
12 mars 2018

Est-ce une bonne pratique d’écrire ses mots de passe dans un cahier? Et comment les choisir?

S’il fallait décerner la palme du concept informatique le plus importun, le lauréat serait évidemment le mot de passe.

Jamais suffisamment sécurisé et tout autant impossible à mémoriser, il confronte au quotidien l’internaute au choix cornélien entre un fragile sentiment de sécurité et l’implosion cérébrale. Pour s’en sortir, chacun a sa propre stratégie et l’utilisation d’un cahier est l’une des meilleures. Il est toutefois nécessaire de garder à l’esprit quelques principes de base pour que les bénéfices surpassent les désagréments.

Choisir des mots de passe uniques…

L’avantage du cahier est de ne plus avoir à se souvenir de ses mots de passe. Profitez-en pour appliquer la règle fondamentale en sécurité informatique: ne jamais utiliser plus d’une fois un même mot de passe. Vous éviterez ainsi de compromettre plusieurs comptes si l’un de vos mots de passe venait à être divulgué par un tiers.

… et complexes

Il est aussi conseillé d’y intégrer des majuscules, des chiffres et des caractères spéciaux, pour une longueur minimale de huit signes. Evitez toutefois les dates et les suites triviales comme 1234 au profit de chaînes de caractères aléatoires, par exemple 8XvNzEQ2@4.

Soyez pragmatiques

La panacée n’existe pas en sécurité informatique. Il est donc primordial d’être pragmatique dans la réalisation de sa stratégie de défense sur Internet. Par exemple, la méthode du cahier sera contre-indiquée si vous ne faites pas confiance aux personnes qui pourraient potentiellement avoir accès à votre cahier ou si vous n’avez pas de coffre-fort où l’entreposer.

Pour les grands voyageurs

Le cahier n’est pas non plus une solution adéquate si vous êtes souvent en déplacement. Il existe toutefois des applications sécurisées permettant de digitaliser votre cahier sur votre téléphone pour un usage nomade.


Article précédent Regain de vie privée dans l'Union européenne Article suivant E-mail douteux, que faire?